COMMENT CHOISIR SON HUILE ESSENTIELLE ?

05 Novembre, 2021

choisir son huile essentielle

Vous soignez les petits maux du quotidien de toute votre famille avec les huiles essentielles ? Mais savez-vous choisir votre HE ? Il est en effet crucial de savoir décrypter les étiquettes de vos flacons d’huile essentielle pour vous assurer que vous utilisez des produits de haute qualité au service de votre santé.

QUE RECHERCHER SUR L’ÉTIQUETTE D’UN FLACON D’HUILE ESSENTIELLE ?

Vous êtes dans le rayon HE de votre magasin bio ou de votre pharmacie et vous ne savez pas où donner de la tête pour choisir le bon produit ? Le premier réflexe à avoir est de regarder les prix. Une huile essentielle trop bon marché est selon toute probabilité de qualité médiocre et n’aura pas l’effet escompté ! Parcourez ensuite les étiquettes ou l’emballage cartonné. Certaines mentions doivent retenir votre attention. La mention « H.E.B.B.D. » (huile essentielle botaniquement et biochimiquement définie) ou la présence des labels officiels “agriculture biologique” ou “Nature et Progrès” sont ainsi des gages de qualité. Mais l’étiquette d’un flacon d’huile essentielle recèle également d’une véritable mine d’informations qui vous renseigne sur la qualité du produit. Nous allons donc maintenant vous détailler tous les indices vous permettant de choisir une huile essentielle de qualité.

étiquette d’une huile essentielle

UN PRODUIT PUR ET NATUREL AVANT TOUT

Lorsque vous choisissez une huile essentielle, la première chose à vérifier, c’est que vous avez bien affaire à un produit naturel et pur. Le seul ingrédient mentionné doit ainsi être l’huile essentielle. La mention “100% naturelle” peut aussi être présente sur l’étiquette. En clair, votre huile essentielle ne doit pas être issue d’un produit de synthèse beaucoup moins, voire pas du tout efficace. Pensez également à vérifier que l’huile essentielle choisie est pure. Évitez par exemple les produits rectifiés ou déterpénés. Ils sont mieux tolérés par l’organisme mais moins efficaces. De même, certaines huiles essentielles ont été fractionnées lors de la distillation et ne sont donc pas complètes. Enfin, l’huile essentielle peut être mélangée avec d’autres produits, une astuce particulièrement utilisée quand elle est très chère, comme l’HE de rose de Damas.

CONNAÎTRE LA CARTE D’IDENTITÉ D’UNE HUILE ESSENTIELLE

Connaître la plante utilisée pour la fabrication de l’huile essentielle est extrêmement important ! Cette plante doit être clairement identifiée, et sans risque de confusion possible, par son nom scientifique botanique. Ce nom est en latin et doit être conforme à la nomenclature internationale. Il est constitué du nom du genre, suivi de l’espèce, et enfin de l’initiale du botaniste ayant décrit la plante en premier. La sous-espèce et la variété peuvent aussi être mentionnées si cela s’avère nécessaire. De même, il peut être important de savoir de quelle partie de la plante est extraite une HE (fleurs, feuilles, racines, etc.). L’objectif de ces précisions est de vous apporter toutes les informations permettant de distinguer les propriétés des huiles essentielles. Savez-vous par exemple quelles sont les caractéristiques de l’huile essentielle de lavande (Lavandula) ? Ne cherchez pas ! C’est impossible à savoir !  Il est primordial de connaître l’espèce (angustifolia ou latifolia par exemple) pour savoir à quelles fins utiliser une HE de lavande.

LA BIOCHIMIE DE L’HUILE ESSENTIELLE

L’identification de la plante n’est parfois pas suffisante pour connaître les propriétés d’une huile. On a alors besoin de connaître le chémotype de l’huile essentielle, ou composition biochimique, afin de déterminer les molécules réellement actives de la plante. Pour certains végétaux, comme le thym et le romarin, connaître le chémotype est la seule façon de connaître avec certitude les propriétés et contre-indications de l’huile essentielle. Vous reconnaîtrez une HE chémotypée grâce à la présence d’une abréviation HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) ou HECT (Huile Essentielle Chémotypée).

L’ORIGINE D’UNE HUILE ESSENTIELLE : UN CRITÈRE DÉTERMINANT POUR BIEN CHOISIR

origine-plante d’une huile essentielle

Enfin, dernier critère de sélection d’une huile essentielle : l’origine des plantes et leur mode de culture. Savoir d’où viennent les plantes utilisées pour la fabrication d’une huile essentielle est extrêmement important. La qualité du sol et les conditions climatiques ont en effet une grande influence sur les qualités d’une huile essentielle. Connaître la provenance des plantes est en outre une manière de vérifier que la traçabilité du produit est bien assurée ! Le type de culture des plantes utilisé est également bien souvent indiqué. Les huiles de meilleure qualité sont en effet obtenues à partir de plantes cueillies dans la nature, et donc soumises à des conditions qui renforcent leurs propriétés. Cependant, la plupart des huiles essentielles proviennent de plantes cultivées. Dans ce cas, choisir un produit bio vous permet de limiter la présence de pesticides.

Choisir son huile essentielle peut donc s’avérer complexe ! N’hésitez pas à vous faire conseiller par un praticien en santé naturelle pour vous aider à vous y retrouver dans la grande famille des HE.