Les bienfaits des diffuseurs d’huiles essentielles

11/10/22    

Les bienfaits des diffuseurs d’huiles essentielles

Si les huiles essentielles peuvent être très efficaces, difficile parfois de savoir comment bien les utiliser. Voie orale, cutanée, inhalation et diffusion sont les principaux modes d’administration s’adaptant à des troubles variés, mais comportant chacune des restrictions d’usage spécifique. En effet, la vitesse et l’intensité d’action diffèrent selon la voie sélectionnée. Cela impacte la guérison, mais aussi le public concerné. En effet, de très jeunes enfants peuvent rarement avaler une essence naturelle. Cependant, dans ce panel, la diffusion reste un moyen sûr et efficace d’administrer une huile essentielle sans agresser. Elle constitue donc une alternative intéressante pour les plus jeunes. Voyons ensemble quels sont les bienfaits de l’utilisation des diffuseurs d’huiles essentielles.

POURQUOI DIFFUSER DES HUILES ESSENTIELLES ?

La diffusion et l’inhalation permettent l’action des huiles essentielles en utilisant les cellules nerveuses du nez qui communiquent directement avec certaines zones du cerveau. La diffusion permet sans conteste une intervention plus douce puisque c’est une faible concentration qui atteint la cible. Néanmoins, cette méthode permet un grand rayon d’action et plusieurs personnes peuvent bénéficier simultanément de ses bienfaits.

Dans de nombreux cas, cette approche présente l’avantage de convenir aux plus jeunes, et parfois aux femmes enceintes et allaitantes, ce qui est plus rare pour les autres modes d’administration (l’application cutanée très diluée et l’olfaction permettent aussi quelques libertés). Dans tous les cas, pour chacune des essences que vous souhaitez diffuser, n’oubliez pas de consulter les restrictions d’usage pour ne pas commettre d’impair. Sachez par ailleurs que toutes les huiles essentielles ne se diffusent pas, au risque de souffrir d’irritation des voies respiratoires. Certaines doivent être diluées dans un mélange avec d’autres essences avant de s’utiliser dans un diffuseur.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE DIFFUSEURS

Différents appareils diffusent les huiles essentielles. Vous pouvez vous en fabriquer un « maison », ou alors tout simplement, vous procurer l’un des multiples outils vendus dans le commerce.

LE DIFFUSEUR NATUREL

L’intérêt d’un diffuseur naturel, c’est l’absence d’électricité. Il fonctionne en totale autonomie une fois que vous avez déposé votre mélange. Il suffit ensuite de le recharger périodiquement. Ce diffuseur est composé d’un récipient en verre capable de maintenir verticalement des bâtonnets de bambou ou de roseau. Versez votre préparation constituée d’huiles essentielles diluées dans de l’alcool ou de l’huile végétale (l’alcool est plus volatil que l’eau et l’huile favorise la diffusion) au fond du contenant. Au bout d’au moins 3h, retournez les bâtonnets.

PAR NÉBULISATION

Ce type de diffuseur comporte deux parties. Un socle électrifié qui est en réalité une pompe capable d’envoyer les huiles essentielles à grande vitesse dans la pièce en verre. Cette pièce fragile et complexe contient deux chambres de nébulisation d’où l’essence est projetée par des trous très petits. Les très fines gouttelettes ainsi formées se propagent de manière harmonieuse dans l’atmosphère en restituant parfaitement l’huile essentielle d’origine.

PAR BRUMISATION

Le brumisateur a également pour but de propulser de fines gouttelettes qui restent ensuite en suspension dans l’atmosphère avant d’atteindre nos récepteurs olfactifs. C’est sous l’action d’une pastille vibrante que la brume est produite. Pour ce faire, les essences sont versées dans l’appareil contenant déjà un certain volume d’eau.

PAR CHALEUR DOUCE

Ces appareils ont un fonctionnement très simple. Un réceptacle contenant de l’huile essentielle est doucement chauffé, entraînant une lente vaporisation à l’origine de la propagation de l’essence dans l’atmosphère. Ce n’est pas la technologie à favoriser sachant que la chaleur, même douce, peut altérer la substance d’origine.

PAR VENTILATION

La diffusion par ventilation est tout aussi simple, mais plus respectueuse du produit puisque c’est un flux d’air qui assure la dispersion de la substance et non la chaleur. L’huile essentielle est imprégnée sur un support en coton, papier buvard ou encore fait de microbilles, avant que le souffle ne fasse voyager le tout dans l’atmosphère.

QUELLES SONT LES VERTUS D’UN DIFFUSEUR D’HUILES ESSENTIELLES ?

À part le diffuseur à chaleur douce que nous ne recommandons pas forcément, et le diffuseur naturel un peu trop tendre pour une application thérapeutique, tous les autres sont efficaces, voire très efficaces. De plus, ils ne dénaturent pas les essences choisies puisqu’ils ne font pas grimper la température.

D’un point de vue pratique, la diffusion permet l’utilisation sur de longues plages (30 min), tout en maintenant un niveau de concentration constant dans l’air pendant le processus. Aussi, les gouttelettes très fines offrent une propagation optimale sur un périmètre important. Les appareils disponibles dans le commerce sont généralement programmables pour assurer une facilité d’usage.

La diffusion est considérée comme le vecteur le plus doux, car le contact se fait uniquement avec les récepteurs olfactifs. Il n’y a pas d’application directe sur la peau ni sur les muqueuses parfois délicates face à la puissance des essences. Attention, cela ne signifie pas que ce mode est sans danger puisque les cellules nerveuses nasales communiquent instantanément avec celles du cerveau. Mais lors d’une diffusion, contrairement à l’inhalation, seule une faible concentration en molécule parvient aux récepteurs. Le nez étant un organe particulièrement sensible, l’odeur est détectée bien avant la saturation. Ainsi, de nombreuses huiles essentielles peuvent être utilisées en diffusion en présence de jeune et très jeune public. Prenez garde néanmoins, certaines essences sont irritantes pour les voies respiratoires et ne sont pas diffusables. Certaines pourront tout de même être diluées dans d’autres pour être employées en synergie et perdre de leur agressivité. De multiples thématiques thérapeutiques bénéficient plus volontiers de l’aide d’un diffuseur, on pense notamment aux encombrements des voies respiratoires ou certains troubles de l’humeur ou du sommeil. En effet, dans les deux cas, les huiles essentielles agissent directement localement, soit sur les muqueuses respiratoires, soit sur les récepteurs olfactifs, qui, on l’a dit, sont reliés au cerveau.

les vertus sur la santé d’un diffuseur d’huiles essentielles

LES DIFFUSIONS RESPIRATOIRES

La diffusion permet aux molécules contenues dans les huiles essentielles d’atteindre directement les récepteurs olfactifs tout en douceur. Ainsi, ce procédé peut s’avérer très puissant, particulièrement sur les jeunes enfants souvent enrhumés et qui ne peuvent pas inhaler de substance. Huiles essentielles d’eucalyptus (globulus, radié…), d’arbre à thé, de lavande aspic, de pin sylvestre, de niaouli, d’agrumes, romarin à cinéole, ravintsara ou encore de menthe poivrée seront très appréciées dans ces cas-là.

Pour lutter contre les infections ORL ou les prévenir, voici deux diffusions efficaces :

Le geste rapide : dans un flacon adapté, placez 20 gouttes de lavande aspic et autant d’eucalyptus radié. Placez ensuite quelques gouttes de la préparation dans un diffuseur et respectez les instructions de la notice de l’appareil. À diffuser deux fois par jour, par plage de 30 minutes maximum.

La synergie complète : dans un flacon adapté, placez 40 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse et 20 gouttes de chacune des suivantes : de ravintsara, d’eucalyptus globulus et de citron. Placez ensuite quelques gouttes dans un diffuseur en suivant les instructions.

LES DIFFUSIONS RELAXANTES ET FAVORISANT LE SOMMEIL

De nombreuses personnes souffrent de difficultés à s’endormir et tournent sans cesse dans leur lit sans pouvoir trouver le sommeil. Pour favoriser le repos, vous pouvez diffuser des huiles essentielles dans la chambre avant le coucher. Celles de lavande vraie, de basilic sacré, de camomille romaine ou noble, d’agrumes, de petit grain bigarade, de marjolaine à coquilles et néroli sont particulièrement adaptées.

La synergie sommeil de plomb : dans un flacon adapté, placez 4 mL d’huile essentielle de petit grain bigarade, autant d’essence de marjolaine à coquilles, 2 mL d’huile essentielle de Néroli. Placez quelques gouttes (en fonction du mode d’emploi de votre diffuseur) de cette préparation dans un diffuseur et à mettre en marche pendant 30 minutes avant le coucher.

La diffusion antiallergique : les allergies respiratoires sont un vrai fléau pour ceux qui en souffrent. Si vous en avez assez d’avoir les yeux qui piquent et la gorge qui gratte, placez 3 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine, puis d’eucalyptus radié dans votre diffuseur. Effectuez une diffusion 3 fois par jour pendant 10 minutes en période de gêne.

LES AVANTAGES DES DIFFUSEURS

Outre la diffusion, les sprays ou les bougies permettent également de propager des essences naturelles, mais ces derniers ne sont pas aussi efficaces ou comportent quelques inconvénients. Explications :

ÉLECTRIQUES VS NATURELS

Le diffuseur naturel est très doux et s’il peut s’avérer intéressant pour parfumer, il peut manquer d’impact olfactif et surtout dispose d’un périmètre d’intervention réduit. Il est trop peu puissant pour une action assainissante ou thérapeutique, mais est souvent élégant et ne nécessite aucune énergie électrique.

COMPARAISON AVEC LA BOUGIE

Pour apporter une ambiance chaleureuse, la bougie n’a pas son pareil. Le pouvoir hypnotisant de la flamme accompagnée d’une senteur agréable, cela donne envie. Par contre, diffuser des essences naturelles à l’aide d’une bougie comporte quelques désavantages. Premièrement, toutes les huiles essentielles ne peuvent s’intégrer dans une bougie, puisque certaines brûlent trop facilement et deviendraient donc dangereuses. D’autre part, la combustion produit des molécules indésirables telles que les composés organiques volatils (COV) comme le toluène, le benzène ou le formaldéhyde. Si les diffuseurs commerciaux ne présentent pas également le même plaisir, la plupart bénéficient d’un design élégant et agréable et n’ont pas recours à une chaleur aussi forte. De plus, leur périmètre d’action est plus grand et homogène.

COMPARAISON AVEC LE SPRAY

Un spray est plus simple et rapide d’utilisation qu’un diffuseur. Par contre, il demande plus de travail au moment de l’élaboration. En effet, un mélange avec de l’eau et de l’alcool doit être réalisé afin d’assurer une bonne dispersion et vaporisation. Mais les gouttelettes plus grosses qu’avec un diffuseur retombent plus vite et l’action se prolonge moins longtemps. De plus, l’outil ne permet pas une propagation aussi homogène, mais peut être très utile pour une application ciblée.

LENTRETIEN

Si les diffuseurs sont généralement faciles d’utilisation, ils nécessitent néanmoins un peu d’entretien pour conserver tout leur potentiel et éviter qu’ils ne deviennent inefficaces, ou pire, dangereux. En effet, une buse de nébuliseur partiellement bouchée ou une pastille à ultrasons entartrée affecte la qualité de la diffusion. Suivez donc précisément le mode d’emploi de votre appareil pour profiter de ses bienfaits au maximum.

QUELLES SONT LES RÈGLES DE SÉCURITÉ ?

Nous l’avons déjà vu, avant de diffuser des huiles essentielles, il y a quelques règles à respecter. En effet, certaines essences sont dangereuses, car riches en cétones, molécules neurotoxiques qui atteignent directement le cerveau lorsque l’on en respire. Celles contenant des composés phénoliques sont irritantes. Ces huiles essentielles peuvent être utilisées avec parcimonie et de préférence diluées dans d’autres.

Prenez particulièrement garde si vous avez de jeunes enfants ou des animaux de compagnie à l’odorat sensible. En effet, les chats, notamment, possèdent des millions de cellules olfactives et surtout n’ont pas d’enzyme pour métaboliser les phénols. Diffuser des essences en leur présence peut avoir de sérieuses conséquences sur votre compagnon à quatre pattes qui pourrait s’enfuir ou tomber malade. Dans tous les cas, la diffusion doit se limiter à des plages de 30 minutes dans une pièce correctement aérée.

Si vous souffrez de troubles ORL chroniques ou réguliers, d’allergie, ou que vous souhaitez simplement créer une atmosphère agréable et relaxante chez vous, l’utilisation de diffuseur pour huile essentielle est une solution de choix. En sélectionnant bien les essences, vous pourrez en faire profiter toute la famille. Veillez, néanmoins, à bien respecter les règles de sécurité et n’hésitez pas à consulter nos fiches huiles essentielles pour choisir celle qui vous convient le mieux et éviter les impairs.

Autres articles

L’huile essentielle de petit grain bigarade

L’huile essentielle de petit grain bigarade est considérée comme une huile anti-stress grâce à ses propriétés relaxantes mais elle possède...

Lire la suite >

Soigner les cors aux pieds grâce aux huiles essentielles

L’hyperkératinisation entraîne à la longue l’apparition de cors aux pieds, qui peuvent être très douloureux. Des traitements aux huiles essentielles...

Lire la suite >

La conservation des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des produits fragiles dont il est important de prendre soin. Une huile altérée peut perdre ses...

Lire la suite >

Commentaires



  • Sois le premier à poster un commentaire!