LES HUILES ESSENTIELLES CONTRE LE NEZ BOUCHE

20 Août, 2020

huiles essentielles contre le nez bouché

Vous avez le nez bouché et cela vous agace ? Vous ne pouvez plus respirer correctement, vous vous essoufflez trop rapidement, les aliments perdent de leur odeur et de leur saveur, et souffrez parfois de maux de tête. Bref, plus rien ne va. Si avoir le nez bouché est très commun en hiver en raison des nombreuses infections respiratoires qui circulent (Rhume, sinusite), il n’est pas rare que des personnes allergiques ou sujettes aux sinusites chroniques (inflammation permanente des sinus) s’en plaignent tout au long de l’année. En effet, l’inflammation de la muqueuse nasale entraine la dilatation des vaisseaux sanguins et le mucus ne peut s’écouler : le nez est complètement obstrué. En plus de l’inconfort que cela crée, en général, une baisse de la qualité du sommeil (ronflements, apnée du sommeil) vient s’ajouter à la fatigue engendrée par les difficultés respiratoires.

SE DEBOUCHER LE NEZ AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

Comment sortir de ce cercle infernal et retrouver de l’allant, mais aussi éviter la surinfection (otite, sinusite bactérienne) ? L’inhalation ou la diffusion d’huiles essentielles appropriées peut s’avérer très efficace contre l’obstruction des voies respiratoires, d’origine infectieuse et allergique. Voici une sélection des huiles essentielles les plus utilisées pour une efficacité instantanée. Les huiles essentielles riches en cinéole (eucalyptol), telles que les Eucalyptus globuleux et radiés sont privilégiées pour leurs propriétés expectorantes et mucolytiques. La Menthe poivrée, riche en menthol ultra-rafraîchissant aura aussi un effet très bénéfique. Enfin pour les rhinites d’origine allergique, les huiles essentielles de Lavande vraie et de Camomille romaine seront complémentaires.

huile essentielle d’eucalyptus contre le nez bouché

LES HUILES ESSENTIELLES D’EUCALYPTUS

Les Eucalyptus radiés et globuleux, pour dégager les voies respiratoires

En aromathérapie, les huiles essentielles d’Eucalyptus radié et globuleux sont conseillées pour dégager les voies respiratoires, en raison de leur teneur en cinéole. De 70 à 80 % pour l’Eucalyptus radié et plus de 80 % pour l’Eucalyptus globuleux. Extraites des feuilles d’arbres du même nom, originellement trouvés en Australie (L’Eucalyptus globuleux est désormais répandu dans le monde), elles agissent comme décongestionnant des muqueuses nasales, grâce à des propriétés expectorantes et mucolytiques. Ces essences aideront également à combattre les virus grâce à une puissante action antivirale ainsi qu’antibactérienne, propriétés intéressantes en cas de rhume ou sinusite.

Utilisation –  En inhalation : déposer quelques gouttes dans un mouchoir ou dans un bol d’eau chaude. Pour une inhalation d’Eucalyptus radié, inhaler pendant 10 minutes

En diffusion :

Eucalyptus radié : dilution à 30 % maximum dans d’autres huiles essentielles

Eucalyptus globuleux : dilution à 20 % maximum dans d’autres huiles essentielles

Précautions – L’utilisation de l’huile essentielle d’Eucalyptus radié, nécessite un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques. Celle d’Eucalyptus globuleux encore plus riche en cinéole est déconseillée en cas d’asthme. Ces huiles présentent également des risques d’irritation pour les voies respiratoires. Enfin, l’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux est neurotoxique et à une action imitant celle de la cortisone.

Ces huiles essentielles contiennent plusieurs allergènes (limonène, citral, géraniol, linalol, citronellol, néral), il est préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – L’huile essentielle d’Eucalyptus radié pourra servir à toute la famille, excepté les femmes enceintes de moins de trois mois, les femmes qui allaitent et les nouveaux – nés de moins de trois mois. Tandis que celle d’Eucalyptus globuleux, plus concentrée en cinéole ne pourra être utilisée que par des adultes (sauf femme enceinte et allaitante) et adolescents à partir de 12 ans. Évitez donc la diffusion dans la maison en présence d’enfants en bas âge.

huile essentielle de menthe poivrée contre le nez bouché

L’HUILE DE MENTHE POIVREE

La Menthe poivrée est une plante herbacée aromatique et médicinale cultivée sur l’ensemble du globe. Avec une teneur entre 30 et 40 % en menthol, elle est astringente et rafraîchissante, ce qui vous aidera de refaire surface. Elle permettra au mucus de s’évacuer au niveau des sinus ainsi que de s’écouler plus facilement par la contraction des vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale enflammée.

Utilisation –  En inhalation : déposer 2 gouttes dans un mouchoir tenu à 10 cm ou 1 seule goutte dans un bol d’eau chaude, bien fermer les yeux, ou même prévoir des lunettes !

Précautions – L’utilisation de l’huile essentielle de Menthe poivrée nécessite un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques. L’avis d’un thérapeute est indispensable pour une prise dans la durée.

Cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (limonène, linalol), il est préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – Contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins 6 ans. Attention, l’huile essentielle de Menthe poivrée comporte de nombreuses contre-indications.

Irritante pour les muqueuses oculaires, éviter tout contact avec les yeux. En cas de contact, utiliser une compresse imprégnée avec de l’huile végétale, puis rincer à l’eau.

La Menthe poivrée peut avoir des effets neurotoxiques à forte dose et a une action œstrogen-like (mime l’action des œstrogènes).

Ne pas utiliser en cas de :

  • déficiences en enzyme G6PD, car elle peut provoquer des ictères (jaunisse)
  • En cas de lithiase biliaire, d’inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, d’hypertension et lors de problèmes cardiovasculaires importants.
huile essentielle de lavande contre le nez bouché

D’AUTRES HUILES ESSENTIELLES POUR UN MEILLEUR CONFORT DES VOIES RESPIRATOIRES

La Lavande vraie et la Camomille romaine sont des huiles essentielles très utiles en cas de rhinite allergique. La première, très parfumée, est issue de la célèbre fleur mauve provençale dont les champs ont été rendus célèbres par Claude Monet. La seconde provient également de la distillation de fleur, la camomille noble, dont les pétales sont également utilisés pour réaliser une tisane bien connue. Leurs vertus calmantes et sédatives permettront d’apaiser l’inconfort lié à l’obstruction des voies respiratoires. Leur action réduira l’inflammation des muqueuses nasales et laissera le mucus s’écouler plus facilement. L’huile essentielle de lavande fine est également décongestionnante et conviendra aux plus petits.

Utilisation –  Si l’huile essentielle de lavande peut s’utiliser en inhalation en déposant 2 ou 3 gouttes sur un mouchoir à respirer plusieurs fois par jour, ces huiles essentielles sont plutôt utilisées dans des synergies. En effet seules, ces deux huiles essentielles vont manquer un peu d’efficacité pour déboucher le nez. En revanche, en synergie avec l’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux elles présentent l’avantage d’adoucir le mélange et d’être très bien tolérées par quasiment toute la famille.

Précautions – L’utilisation de l’huile essentielle de Lavande vraie, nécessite un avis médical pour les personnes asthmatiques. L’utilisation en trop grande quantité entraînera des effets opposés, tels que l’excitation. Attention à ne pas confondre avec l’huile essentielle de Lavande Aspic qui n’a pas la même composition et qui comporte des précautions d’emploi très différentes.

À noter que cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (linalol, limonène, coumarine, géraniol).

L’utilisation de la Camomille romaine pour les personnes épileptiques doit se faire sous contrôle médical. À trop forte dose, elle pourra provoquer des vertiges ou un état de somnolence.

Le seul allergène présent dans cette huile essentielle est le limonène, mais présent en faible quantité. La Camomille romaine est une asteraceae, les personnes allergiques à cette famille de plantes doivent prendre des précautions. Il est préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – Toute la famille peut utiliser ces huiles essentielles, à l’exception des femmes enceintes de moins de trois mois et les nouveaux nés de moins de 3 mois. Si l’huile essentielle de camomille romaine ne présente aucune contre-indication, celle de lavande vraie n’est pas recommandée pour les personnes sujettes aux fortes hypotensions.

SYNERGIES D’HUILES ESSENTIELLES

Pour un effet durable et efficace, les huiles essentielles peuvent être utilisées en synergies, chacune apportant sa spécificité. L’utilisation en inhalation ou diffusion permet une action localisée et une libération immédiate des voies respiratoires.

L’Inhalation fraîcheur : dans un flacon, mettre 100 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux, 100 d’huile essentielle de Niaouli, et 50 de Menthe poivrée. L’huile essentielle de Niaouli, comme celle d’Eucalyptus globuleux, est aussi riche en cinéole. Elle aura également un rôle antiviral en cas de rhume. À noter que l’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux peut-être remplacée par celle d’Eucalyptus radié qui est moins irritante. Déposer quelques gouttes sur un mouchoir et inhaler 3 fois par jour, ou verser 3 gouttes dans un bol d’eau chaude.

L’Inhalation douceur et antiallergique : 1 goutte Camomille Romaine, 1 goutte Lavande fine, 1 goutte Eucalyptus radié, à déposer sur un mouchoir ou dans un bol d’eau chaude.

La diffusion antiallergique : verser 3 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine et d’Eucalyptus radié dans un diffuseur adapté. En période d’allergie, diffuser jusqu’à 3 fois par jour une dizaine de minutes.

Pour conclure, il existe plusieurs huiles essentielles à inhaler pour se déboucher le nez. La plus reconnue est celle d’Eucalyptus globuleux, mais elle peut être remplacée par l’Eucalyptus radié en cas d’irritations trop importantes. Envie d’encore plus de fraîcheur ? L’huile essentielle de Menthe poivrée sera alors votre alliée surtout si vous souffrez de sinusite. Enfin, si la cause de l’obstruction nasale est d’origine allergique, pensez aux douces et rassurantes huiles essentielles de Lavande vraie et de Camomille romaine.