QUELLES HUILES ESSENTIELLES POUR LE BÉBÉ ?

20 Mai, 2022

les huiles essentielles pour les bébés

Les maux des bébés aussi peuvent être soulagés grâce aux huiles essentielles. Cependant, toutes ne peuvent pas être utilisées : voici les meilleures huiles essentielles pour les bébés.

LES RISQUES DES HUILES ESSENTIELLES POUR BÉBÉ

Bien que naturelles, les huiles essentielles contiennent des composés puissants, qui ne sont parfois pas adaptés à certains organismes fragiles, comme les femmes enceintes et allaitantes et les bébés.

DES RISQUES DE BRÛLURES ET D’IRRITATIONS

Certaines huiles essentielles sont irritantes, surtout utilisées à l’état pur. Elles peuvent donc causer des irritations, voire des brûlures, sur la peau de votre bébé. Une chose est à éviter formellement : mettre des huiles essentielles directement dans le bain de votre bébé. Non diluées, elles risquent de causer des brûlures sur la peau, les yeux ou les muqueuses de votre enfant.

CERTAINES HUILES ESSENTIELLES AFFECTENT LE SYSTÈME NERVEUX

D’autres huiles essentielles sont neurotoxiques, elles peuvent entraîner des troubles du système nerveux de votre bébé. C’est le cas des huiles essentielles riches en cétone, comme la sauge officinale, le cèdre de l’Atlas ou le thuya.

DES HUILES ESSENTIELLES HÉPATOTOXIQUES

Enfin, d’autres, riches en phénols, sont hépatotoxiques : elles peuvent abîmer le foie. C’est le cas des huiles essentielles de clou de girofle, d’origan compact ou de sarriette.

A défaut, il est préférable de ne pas utiliser d’huile essentielle si vous ne savez pas si elles sont utilisables pour les bébés. Tenez-vous à la liste indiquée ci-dessous.

COMMENT UTILISER DES HUILES ESSENTIELLES POUR LES BÉBÉS ?

De façon générale, toutes les huiles essentielles sont interdites pour les bébés de moins de trois mois. À partir de trois mois, on peut commencer à apaiser leurs petits maux grâce aux huiles essentielles.

Veillez à n’utiliser les huiles essentielles qu’une semaine maximum, avec des pauses de deux semaines, afin d’éviter tout risque d’accoutumance.

LES VOIES D’ADMINISTRATION POUR LES BÉBÉS

Elles peuvent être administrées par voie cutanée à partir de 3 ans, ou en diffusion. La voie orale peut être utilisée à partir de 7 ans, mais elle ne présente que peu d’intérêt pour les enfants (d’autant plus qu’il est difficile de leur en faire avaler !)

Par voie cutanée, utilisez toujours les huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale : huile de jojoba, de pépins de raisin ou de noyau d’abricot. L’huile d’amande douce peut être utilisée sauf en cas de terrain allergique aux fruits à coque dans la famille. Diluez l’huile essentielle à 5% au moins pour les enfants entre 3 et 5 ans. Les enfants de 5 à 7 ans peuvent utiliser une dilution à 10%, puis les enfants entre 7 et 12 ans, à 12%.

La voie olfactive est l’une des voies les plus adaptées pour les bébés. Oubliez l’inhalation humide ou sèche, trop compliquée avant 6 ans. Préférez la diffusion ou déposez une goutte d’huile essentielle sur l’oreiller ou le drap de votre enfant.

Pour la diffusion atmosphérique, comptez des plages de 10 minutes maximum, en dehors de la présence de l’enfant. Laissez le diffuseur hors de portée des petites mains curieuses de votre bébé.

LES HUILES ESSENTIELLES UTILISABLES PAR LES BÉBÉS

En dehors de cette liste, d’autres huiles essentielles peuvent être utilisées, mais lisez attentivement le mode d’emploi avant toute utilisation. Celles-ci sont les plus indiquées contre les troubles que peuvent rencontrer les bébés de trois mois à trois ans.

l’huile essentielle de camomille romaine

LA CAMOMILLE ROMAINE POUR CALMER LES TROUBLES NERVEUX

L’huile essentielle de camomille romaine ou camomille noble, est très apaisante. Elle calme les troubles nerveux, les crises de larmes de votre enfant, les troubles du sommeil. Elle apaise également les poussées dentaires. Elle peut aussi être utilisée en cas de rougeurs ou de démangeaisons de la peau.

Elle s’utilise plutôt par voie cutanée, une goutte diluée dans une cuillère à café d’huile végétale et appliquée sur la peau de votre bébé. En diffusion, elle perd de son efficacité.

L’HUILE ESSENTIELLE D’HÉLICHRYSE ITALIENNE POUR APAISER LES DOULEURS

Cette plante, communément appelée immortelle, est de la même famille que la camomille. C’est l’huile essentielle anti-chocs par excellence. Elle apaise les coups, les bleus, les petits chocs. Utile lorsque votre enfant commence à marcher !
L’huile essentielle d’hélichryse italienne s’utilise diluée à 10% à partir de 3 ans, pour un usage localisé, dans du macérat huileux d’arnica ou de calendula, apaisants. Elle est également déconseillée à la diffusion.

L’HUILE ESSENTIELLE DE PETIT GRAIN BIGARADE POUR LES TROUBLES DU SOMMEIL

Cette huile essentielle, issue des feuilles de l’oranger amer, possède une odeur très douce. C’est aussi une huile essentielle apaisante. Elle est particulièrement recommandée pour les problèmes d’endormissement et pour les troubles nerveux de votre enfant.

Elle peut être utilisée en massage : diluez 2 gouttes dans 8 gouttes d’huile de jojoba ou d’amande douce au moment du coucher. Vous pouvez également en déposer une goutte sur un petit mouchoir dans le lit de votre enfant, ou l’utiliser en diffusion (5 gouttes dans un diffuseur humidificateur, à diffuser avant le coucher).

LA LAVANDE OFFICINALE POUR FACILITER LA DIGESTION

L’huile essentielle de lavande officinale (ou lavande vraie ou lavande fine) est utile pour toute la famille. Elle est excellente pour apaiser les nerfs. Elle est également utile pour les troubles ORL (expectorante, antibactérienne), elle apaise les brûlures et cicatrise, et facilite la digestion.

C’est également un bon antiparasitaire et répulsif : elle éloigne les vers intestinaux et les poux !

À partir de 3 ans, elle s’utilise par voie cutanée, 2 gouttes diluées dans 8 gouttes d’huile végétale (calendula contre les brûlures, amande douce ou jojoba pour les autres utilisations). On peut aussi l’utiliser en diffusion, pure ou avec de l’huile essentielle de petit grain bigarade pour favoriser le sommeil, ou avec de l’huile essentielle d’eucalyptus radié pour les troubles ORL (5 gouttes de chaque dans un diffuseur humidificateur).

L’HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA POUR RENFORCER LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

C’est l’huile essentielle antivirale -donc anti-grippe- par excellence, très efficace sur les troubles ORL. Elle est incontournable en cas de toux ou de rhume pour éviter les complications. Elle apaise également les symptômes d’angine ou de grippe. Elle renforce l’immunité et peut donc être utilisée en prévention (pas plus d’une semaine d’utilisation d’affilée).

Elle peut être utilisée par voie cutanée pour les plus de 3 ans. En cas d’état grippal ou de rhume, diluez 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara avec 4 gouttes d’huile végétale et appliquez sur le torse de votre enfant deux fois par jour.

On l’utilise aussi en diffusion. En prévention contre les maux de l’hiver (3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et 7 gouttes d’essence de citron dans un diffuseur humidificateur), ou pour apaiser les troubles ORL (3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans un diffuseur humidificateur).

Les huiles essentielles sont remarquablement efficaces sur les petits maux des bébés, surtout en diffusion et en utilisation cutanée. Si vous débutez dans l’aromathérapie, tenez-vous-en à ces 5 huiles essentielles incontournables pour les bébés, auxquelles on peut ajouter celle d’eucalyptus radié, à partir de 3 ans, utilisable par les tout-petits en cas de troubles ORL.