GROSSESSE ET LES HUILES ESSENTIELLES

22 Octobre, 2020

huiles essentielles pour la grossesse

La grossesse, même si elle est souvent synonyme de beaucoup de bonheur à venir, n’est jamais un moment facile. Ces 9 mois s’accompagnent souvent de douleurs physiques, de stress, de nausées et autres symptômes plus ou moins supportables, auxquels la médecine traditionnelle ne peut pas toujours vraiment apporter de solution saine et durable. Aussi, il paraît tout naturel, et même parfaitement sensé, de se tourner vers des médecines plus douces, comme l’aromathérapie, pour surmonter cette période difficile.

LES HUILES ESSENTIELLES ET LES RISQUES LIES A LA GROSSESSE

Toutefois, certaines huiles essentielles sont très fortement déconseillées pour les femmes enceintes, car elles peuvent provoquer des réactions diverses et variées chez la mère ou le bébé. Il est donc primordial de bien s’informer quant à leurs effets et contre-indications avant d’en consommer, et nous sommes là pour vous éclairer aujourd’hui en vous listant toutes les huiles essentielles utilisables pendant la grossesse en fonction des problèmes que vous rencontrez.

ATTENTION : nous vous recommandons de ne jamais utiliser d’huiles essentielles par voie orale à partir du 4ème mois de grossesse sans avis médical par souci de précautions maximales. Veillez à ne pas utiliser d’huiles essentielles directement sur le ventre ou les seins, ni d’HE pures. De plus, l’utilisation de toutes les huiles essentielles est strictement interdite pendant le 1er trimestre de grossesse. Les HE autorisées peuvent être utilisées pendant 5 jours maximum.

LES HUILES ESSENTIELLES A UTILISER CHEZ LA FEMME ENCEINTE

Le premier trimestre de grossesse est souvent synonyme de nausées, qui peuvent parfois même perdurer jusqu’au terme de celle-ci. Heureusement, certaines huiles essentielles peuvent vous permettre de soulager ces nausées désagréables et d’éviter les vomissements.

L’HUILE DE GINGEMBRE

Le gingembre est connu pour ses propriétés anti-vomitives. Pour vous soulager d’une nausée, versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de gingembre sur un mouchoir et inhalez l’arôme pendant quelques minutes.

L’HUILE ESSENTIELLE DE CITRON

Cette huile essentielle est très efficace contre les nausées, et peut être utilisée à partir du deuxième trimestre de grossesse. Pour cela, vous pouvez soit en verser une goutte à l’intérieur de votre poignet (veillez dans ce cas-là à ne surtout pas vous exposer au soleil par la suite), ou encore versez une goutte sur un comprimé neutre ou avec un peu de miel.

MASSAGE AUX HUILES ESSENTIELLES

Les problèmes liés à la sciatique pendant une grossesse par de fortes douleurs s’étendant du bas du dos à l’une des deux jambes. Ces sciatiques sont très fréquentes chez les femmes enceintes, mais il est possible de les soulager par un massage huileux aux huiles essentielles. Si ces douleurs persistent, nous vous invitons à consulter un médecin.

Recette d’huile de massage contre la sciatique, à utiliser avec l’avis d’un médecin :

Mélangez, à une base de 50ml d’huile végétale :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Basilic tropical
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Lavande aspic
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Pin sylvestre

Versez le mélange d’huiles dans un flacon en verre et mélangez bien. Vous pouvez par la suite l’appliquer en massage sur les zones douloureuses pour vous soulager, le soir de préférence.

À partir du 4 ème mois de grossesse, vous pouvez également utiliser 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné ou de Lavande vraie diluée dans 5ml d’huile végétale et masser la zone sensible 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours maximum.

massage aux huiles essentielles pour la grossesse

LES HUILES ESSENTIELLES POUR LES JAMBES LOURDES

Si vous souffrez pendant votre grossesse de sensations désagréables de jambes lourdes, cela est probablement dû à une mauvaise circulation sanguine. Ce phénomène très fréquent est provoqué par une forte production de progestérone par votre corps, qui favorise la rétention d’eau. Heureusement, il existe à cela des remèdes naturels et sans danger pour vous ou votre bébé. Attention cependant à n’utiliser les huiles essentielles suivantes qu’à partir du 4ème mois de grossesse, sur avis médical.

Dans un flacon en verre, mélangez à une base de 30 ml d’huile végétale d’abricot ou d’amande douce :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de Virginie
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Lentisque pistachier
  • 10 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Vétiver

Massez localement 2 fois par jour en utilisant une dizaine de gouttes de cette mixture en partant des chevilles jusqu’en haut des cuisses.

SOULAGER LES BRULURES D’ESTOMAC

Au même titre que les nausées, les brûlures d’estomac et les remontées acides sont très fréquentes en période de grossesse, puisqu’elles concernent une femme enceinte sur deux. Ces maux apparaissent tout particulièrement à partir du deuxième trimestre de la grossesse, mais peuvent eux aussi être soulagés grâce aux bienfaits de l’aromathérapie.

  • L’huile essentielle de Camomille romaine possède un effet relaxant qui soulage les douleurs à l’estomac. Nous vous invitons à diluer 3 à 4 gouttes de cette huile dans l’eau tiède de votre bain et de vous y relaxer un moment. Vous pouvez aussi en appliquer en massage sous le plexus en la remplaçant de préférence par de la Camomille allemande, connue pour être d’une très grande tolérance cutanée (2 gouttes diluées dans 10 ml d’huile végétale de jojoba ou d’amande douce).
  • L’huile essentielle d’Estragon est elle aussi très efficace contre les brûlures d’estomac et les remontées acides. De même que pour l’huile essentielle de Camomille romaine, nous vous conseillons d’en diluer quelques gouttes dans l’eau de votre bain ou dans votre huile végétale préférée avant de masser le plexus.
huiles essentielles pour l’accouchement

LES HUILES ESSENTIELLES AVANT L’ACCOUCHEMENT

Le jour J approche, et vous redoutez de plus en plus l’accouchement et ce qui s’ensuit au niveau de votre corps, qui traverse une période à la fois merveilleuse et douloureuse. Pas de panique : il existe des petits rituels santé que vous pouvez mettre en place tranquillement chez vous afin de préparer au mieux l’arrivée de bébé et l’épreuve que va subir votre corps.

Bain relaxant :

A partir du 8ème mois de grossesse, l’arrivée du bébé est proche et l’appréhension se fait ressentir. Vous pouvez, pour vous soulager de ce stress, vous préparer des bains relaxants de temps en temps, avant que le travail ait commencé. Pour cela, il vous faudra préparer au préalable, dans un bocal ou une fiole en verre :

  • 5 gouttes d’huile essentielle d’Ylang-ylang
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Lavande fine
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Laurier noble
  • 2 ml de dispersant solubol.

Versez ensuite quelques gouttes du mélange directement dans votre bain, ou bien dans une poignée de sel d’Epsom que vous ajouterez ensuite à l’eau du bain.

L’huile essentielle de Lavande fine aide à mieux supporter la douleur des contractions avant l’accouchement. Versez-en deux à trois gouttes sur un mouchoir et inhalez lentement lorsque les contractions se font ressentir. Nous vous conseillons vivement de réaliser en même temps des exercices simples de respiration afin de détendre vos muscles et votre mental.

LES HUILES ESSENTIELLES A NE PAS UTILISER PENDANT LA GROSSESSE

Afin que vous ne commettiez pas d’erreur dans l’utilisation des huiles essentielles pendant votre grossesse, nous vous partageons ci-dessous une liste non-exhaustive de toutes les huiles proscrites jusqu’à l’accouchement :

  • Absinthe
  • Ail
  • Anis vert
  • Camphre
  • Cannelle de Ceylan
  • Cannelle de Chine
  • Cèdre de l’Atlas
  • Cèdre de l’Himalaya
  • Curcuma
  • Eucalyptus à cryptone
  • Eucalyptus globulus
  • Eucalyptus mentholé
  • Genévrier
  • Girofle
  • Menthe des champs
  • Menthe poivrée
  • Menthe verte
  • Myrrhe amère
  • Noix de muscade
  • Origan compact
  • Origan de Grèce
  • Persil
  • Romarin à camphre
  • Romarin à verbénone
  • Sauge officinale
  • Thuya
  • Thym à linalol
  • Thym à thymol
  • Vétiver