LES HUILES ESSENTIELLES ANTI-INFLAMMATOIRES

20 Août, 2020

huiles essentielles anti-inflammatoires

Les vertus des huiles essentielles sont multiples. En matière de santé comme en matière de soin de la peau, vous pouvez bénéficier de bienfaits naturels et limiter l’utilisation des produits de l’industrie pharmaceutique. Leurs propriétés démontrées contre les inflammations en font un ingrédient de choix. Nous allons vous donner tous les conseils nécessaires pour utiliser à bon escient leurs facultés d’anti-inflammatoire naturel.

N’oubliez pas : les huiles essentielles (HE) présentées dans cet article sont extrêmement puissantes et nécessitent un usage éclairé. Il convient de toujours rester prudent lors de leur utilisation. Référez-vous aux recommandations en fin d’article.

L’ORIGINE DES INFLAMMATIONS

Avant d’utiliser les huiles essentielles, il est important de comprendre le fonctionnement et les origines des inflammations.

Votre corps réagit naturellement aux agressions extérieures : infections, blessures, pathologies, allergies…sont quelques exemples d’alertes qui vont faire réagir votre corps.

Pour lutter contre ces agressions, un processus de protection va se déclencher. Des cellules immunitaires vont s’activer, ce qui provoquera différents symptômes : rougeurs, gonflements, sensations de chaleur, ainsi que des réactions cutanées ou encore des douleurs.

L’inflammation est donc une réaction normale. Néanmoins, ses effets sont désagréables et peuvent être très douloureux. Suivez nos conseils pour soulager vos maux de façon naturelle.

flacons d’huiles essentielles anti-inflammatoires

QUELLES SONT LES HUILES ESSENTIELLES AUX PROPRIETES ANTI-INFLAMMATOIRES ?

De nombreuses huiles essentielles peuvent être utilisées comme antalgique et anti-inflammatoires. Voici une sélection des plus réputées.

L’HUILE ESSENTIELLE DE GAULTHERIE COUCHEE : UNE INCONTOURNABLE

Si vous deviez n’en choisir qu’une, ce serait celle-là.

L’HE de Gaulthérie couchée est en effet la plus connue pour lutter contre les inflammations de l’organisme. Sa composition en fait un actif incontournable pour soulager les douleurs, et plus spécialement en matière musculaire. Cela en fait une huile très appréciée des sportifs. Elle sera également efficace contre les inflammations articulaires, les rhumatismes ou encore l’arthrite.

Elle peut être utilisée seule. En synergie, vous la combinerez avec l’HE d’Eucalyptus citronné, ou d’Hélichryse italienne pour décupler leurs effets.

L’EUCALYPTUS CITRONNE

Riche en aldéhydes cinnamiques, l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan écorce et l’huile essentielle de Cannelle Chine feuille ont des propriétés antibactériennes à large spectre très utiles en cas de diarrhées. Ces deux huiles essentielles qui ont une action interne ciblée sur l’intestin agissent également contre les virus. Quelle que soit l’agent pathogène à l’origine de votre gastro, elles se révèlent donc intéressantes pour rétablir l’équilibre de votre flore intestinale. L’huile essentielle de Cannelle est en revanche dermocaustique. Tout contact avec les muqueuses est donc dangereux. Il est absolument déconseillé d’avaler directement cette huile essentielle, même après dilution dans de l’eau ou de l’huile. Pour soigner une gastro grâce à l’huile essentielle de Cannelle, le mieux est d’en mettre 2 à 3 gouttes dans une boule de mie de pain bien dense. Il est également conseillé d’avaler rapidement la boule de mie en s’aidant d’un verre d’eau pour ne pas la garder dans la bouche. L’opération peut être répétée 2 fois par jour pendant au maximum 3 jours. L’huile essentielle de cannelle ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte ou allaitante ni chez l’enfant de moins de 7 ans.

CALMER L’INFLAMMATION AVEC L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDIN

Cette huile possède des vertus décontractantes et apaisantes qui complètent son action antalgique et anti-inflammatoire. Elle apaisera les inflammations de la peau, et sera également un bon décontractant musculaire.

En application externe sur les zones concernées, vous constaterez rapidement ses effets bénéfiques.

LES BIENFAITS DE L’HUILE ESSENTIELLE DE GENEVRIER

Son odeur peut rebuter, mais elle reste néanmoins l’une des meilleures huiles essentielles à avoir dans votre trousse d’aromathérapie. Antirhumatismale et antidouleur, c’est l’huile qu’il vous faut en cas notamment d’arthrose ou crises de gouttes douloureuses. Elle sera également très efficace contre les colites inflammatoires qui déclenchent des troubles intestinaux très désagréables. Elle produira pleinement ses effets en trio avec la Gaulthérie couchée et l’Eucalyptus citronné.

RECETTES ANTI-INFLAMMATOIRES D’HUILES ESSENTIELLES

Une huile essentielle ne s’applique pas pure sur votre peau. Elle sera diluée dans une huile végétale qui favorisera le massage. Il suffira de mélanger quelques gouttes de l’HE choisie avant application de la préparation.

L’huile végétale de Calophylle inophyle ou le macérât huileux d’Arnica sont fréquemment préconisés pour réaliser des huiles de massage anti-inflammatoires.

Nous vous proposons trois recettes.

Huile « confort articulaire et musculaire » (par Aude Maillard, docteur en pharmacie)

  • 2 gouttes d’HE d’Eucalyptus citronné ;
  • 2 gouttes d’HE de Gaulthérie couchée ;
  • 5 gouttes de macérât huileux d’Arnica.

Mélangez les ingrédients puis appliquez en léger massage sur les zones concernées par l’inflammation, sans frictionner la peau.

Huile de massage contre les inflammations rhumatismales (par Françoise Couic Marinier, pharmacienne aromathérapeute)

  • 90 gouttes d’HE de Gaulthérie couchée ;
  • 60 gouttes d’HE de Lavandin ;
  • 60 gouttes d’Eucalyptus citronné ;
  • 50 ml d’huile végétale de Calophylle inophyle.

Versez les HE dans un flacon, puis ajoutez l’huile végétale et mélangez. Vous pourrez ensuite masser les zones douloureuses avec quelques gouttes de ce mélange (3 fois par jour maximum), sans dépasser 7 jours d’application.

Huile de massage contre l’arthrite (par Françoise Couic Marinier, pharmacienne aromathérapeute)

  • 30 gouttes d’HE de Menthe poivrée ;
  • 90 gouttes d’HE de Gaulthérie couchée ;
  • 90 gouttes d’HE d’Eucalyptus citronné ;
  • 60 d’HE d’Hélichryse italienne ;
  • 60 gouttes d’HE de Citron ;
  • 50 ml d’huile végétale de Calophylle inophyle.

Le procédé de préparation et le protocole d’application sont identiques à la recette précédente. Veillez à ne pas dépasser la durée de traitement de 7 jours.

recettes anti-inflammatoires d’huiles essentielles

Précautions d’usage : les recommandations

  • En cas d’inflammation chronique et inexpliquée : les symptômes peuvent être le signe d’une pathologie qui nécessite un traitement spécifique. Il conviendra de consulter votre médecin qui prescrira les examens adaptés à votre état de santé ;
  • En cas de pathologie chronique, et notamment neurologique, n’utilisez pas d’huiles essentielles sans l’avis d’un médecin ou d’un aromathérapeute expérimenté ;
  • Les HE présentes dans cet article ne doivent pas être utilisées chez les enfants de moins de six ans, chez les femmes enceintes ou allaitantes. De plus, pour les enfants de plus de six ans, consultez obligatoirement votre médecin avant toute utilisation ;
  • N’utilisez pas les huiles essentielles présentes dans cet article en cas d’allergie à l’aspirine, et notamment celle de Gaulthérie couchée ;
  • Les personnes sous traitement anticoagulant ne doivent pas utiliser l’HE d’Hélichryse Italienne ;
  • N’administrez pas ces huiles essentielles en usage interne. Elles sont exclusivement destinées à un usage externe et toujours diluées dans un support comme une huile végétale ;
  • Effets allergènes : étant donné leur composition très concentrée, les huiles essentielles peuvent être allergènes, et entraîner des réactions cutanées. Il convient toujours de tester votre préparation sur une petite partie de votre peau afin de vérifier que vous tolérez les différents mélanges.
  • L’HE de citron est photosensibilisante : ne vous exposez pas au soleil pendant au moins 8h après application d’un soin en contenant. Vous pouvez vous tourner vers une HE de citron sans furocoumarines pour éviter ce désagrément ;
  • L’HE de menthe poivrée est à utiliser avec précautions : elle est interdite aux personnes souffrant d’asthme et d’épilepsie, aux personnes âgées et aux enfants de moins de 12 ans. Cette HE peut devenir neurotoxique si elle est utilisée à haute dose.

En suivant ces précautions, vous pourrez profiter des vertus naturelles des huiles essentielles, et soulager les douleurs dues aux inflammations de l’organisme.