Comment fabriquer sa propre huile essentielle ?

11/10/22    

Comment fabriquer sa propre huile essentielle ?

La fabrication d’une huile essentielle demande un peu de matériel et de très grandes quantités de plantes. Fabriquer sa propre huile essentielle à la maison est un procédé assez technique. Vous voulez vous lancer ? Lisez ces quelques conseils auparavant !

PEUT-ON FAIRE SOI-MÊME SON HUILE ESSENTIELLE ?

Utiliser des huiles essentielles régulièrement occasionne un certain coût. En effet, la fabrication des huiles essentielles demande de la main-d’œuvre et beaucoup de matière première. Afin de réduire les coûts, ou pour le plaisir de faire vous-même, vous pouvez essayer de la fabriquer à la maison.

Vous devrez toutefois résoudre deux principaux obstacles :

  • Le matériel : il vous faudra posséder un alambic ou équivalent ;
  • Des plantes en quantité et qualité suffisante.

Mais tout d’abord, voici un bref rappel sur le mode de fabrication des huiles essentielles.

LA FABRICATION DES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles sont des concentrés de plantes, qui sont obtenus par un procédé : la distillation (les essences d’agrumes sont, elles, obtenues par extraction à froid). Il existe différentes formes de distillation d’une plante, mais en règle générale, les huiles essentielles sont obtenues à partir d’un alambic selon le procédé d’entraînement à la vapeur d’eau.

Le principe d’un alambic est le suivant : de l’eau est chauffée jusqu’à évaporation ; la vapeur d’eau, au contact des plantes, fait s’exprimer les molécules aromatiques des plantes, qui “s’échappent” avec la vapeur d’eau. En refroidissant, la vapeur se transforme en eau et l’huile, plus légère, va flotter à la surface : c’est l’huile essentielle.

FABRIQUER SON HUILE ESSENTIELLE À LA MAISON

Faire ses huiles essentielles n’est pas aussi simple que de faire ses produits d’entretien ou ses cosmétiques maison. Cela n’a un intérêt seulement si vous en consommez de grandes quantités, ou dans le but de la commercialiser (mais il s’agit d’une activité réglementée).

LE MATÉRIEL POUR FAIRE SOI-MÊME SON HUILE ESSENTIELLE

Pour faire soi-même ses huiles essentielles, il vous faudra donc un alambic. Vous en trouverez sur Internet sous le nom d’hydro-distillateur, kit de distillation pour huiles essentielles ou alambic à huiles essentielles. Il en existe de toutes tailles et à tous les prix, en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire.

Un alambic est composé généralement d’une cuve en inox dans laquelle on dispose les plantes dont on souhaite extraire l’essence, d’une autre cuve munie d’un serpentin (en cuivre ou en verre) dans laquelle la vapeur d’eau se refroidit et d’un récipient dans lequel on recueille l’huile essentielle, appelé essencier ou florentin.

La vapeur d’eau refroidie dans laquelle est passée l’essence des plantes peut souvent être utilisée en tant qu’hydrolat. Utilisez de préférence de l’eau de source, qui n’a pas été traitée, pour une huile essentielle de qualité.

FABRIQUER UN ALAMBIC À HUILES ESSENTIELLES

On peut également faire soi-même son alambic. Il vous faudra un autocuiseur, une cuve en inox, un serpentin en verre ou en cuivre, un tuyau en verre et un essencier.

Vous utiliserez l’autocuiseur pour fabriquer de la vapeur d’eau. Reliez-y un tuyau auquel vous brancherez le serpentin et la cuve de refroidissement. Regardez ensuite la notice du fabricant pour installer l’essencier, que vous devrez acheter dans le commerce.

Le processus d’extraction est plutôt long ; comptez en moyenne 2 h 30 pour extraire votre huile essentielle.

QUELLES PLANTES POUR FAIRE SES HUILES ESSENTIELLES ?

Pour produire un litre d’huile essentielle, il vous faudra des plantes en grande quantité. Si vous les achetez dans le commerce, cela vous coûtera une somme d’argent non négligeable. Il est donc préférable de disposer, chez soi ou en cueillette sauvage, de plusieurs kilos de la plante que vous souhaitez distiller.

Chaque plante est unique en ce qui concerne la procédure d’extraction : on peut utiliser la plante entière, uniquement la fleur, la racine, l’écorce… De même, à chaque plante dépend le moment optimal pour la cueillette. L’idéal est bien entendu de cueillir la plante lorsqu’elle contient le maximum d’huiles essentielles. Pour les plantes aromatiques (thym, origan, marjolaine, menthe…), cela se fait à la floraison. Pour les pins, c’est lorsque les bourgeons sont formés, à l’été. Le laurier doit être coupé de préférence en fin d’hiver.

De même, la quantité de plantes nécessaire dépend de la variété. Pour faire de l’huile essentielle de rose, il faudra 4 tonnes de fleurs pour un litre ! Certaines plantes sont plus concentrées en huile essentielle, c’est le cas du lavandin.

l’huile essentielle de lavande

RÉALISER SOI-MÊME DE L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE OU LAVANDIN

L’huile essentielle de lavande ou de lavandin est l’une des plus faciles et rapides à réaliser. En outre, il s’agit d’une plante qui pousse en quantité dans les zones méridionales. La plante que l’on retrouve le plus facilement dans nos jardins, que l’on appelle à défaut lavande, est le lavandin. Cueillez-le à sa pleine floraison, en début d’été généralement, au matin. Cueillez-en une quantité suffisante pour remplir votre cuve au maximum (1 kilo minimum). Faites sécher la plante en bouquet pendant 24 heures, la tête en bas.

Versez 5 litres d’eau de source dans le réservoir (l’autocuiseur si vous avez un alambic maison). Déposez ensuite les plantes jusqu’à la surface (laissez tout de même un interstice pour ne pas boucher la valve). Branchez votre alambic à votre autocuiseur suivant les instructions d’utilisation.

Mettez la cocotte à ébullition et restez proche de votre alambic afin de vérifier que le liquide s’écoule correctement. La distillation du lavandin est plus rapide que les autres : au bout de 90 minutes, le processus devrait être terminé.

Si besoin, filtrez votre huile essentielle avant de la stocker dans un récipient en verre opaque. Vous pouvez également récupérer l’eau et la filtrer : vous avez un hydrolat de lavandin, que vous pouvez utiliser pour vos soins cosmétiques ou l’entretien de votre maison.

Vous êtes prêts à vous lancer dans la fabrication d’huiles essentielles maison ? Soyez vigilants sur le matériel que vous utilisez afin d’éviter tout risque de brûlure ou de fuite. En outre, la possession d’un alambic de qualité professionnelle est réglementée en France. Renseignez-vous sur la législation en vigueur avant d’en acquérir un, d’autant plus si vous souhaitez fabriquer de l’huile essentielle pour la vendre.

Autres articles

L’huile de ricin

L’huile de ricin est utilisée pour les nombreuses propriétés qu’elle renferme, notamment pour la beauté des cheveux, de la peau...

Lire la suite >

L’huile essentielle de ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara, reconnue pour ses propriétés antivirales, antibactériennes et expectorantes est efficace contre les infections, la grippe ou...

Lire la suite >

L’huile essentielle de niaouli

L’huile essentielle de niaouli possède de nombreuses propriétés. Tonifiante, purifiante et régénérante, elle est utilisée notamment en aromathérapie contre les...

Lire la suite >

Commentaires



  • Sois le premier à poster un commentaire!