LES 10 HUILES ESSENTIELLES INDISPENSABLES

26 Novembre 2021

10 huiles essentielles indispensables

Les huiles essentielles sont utiles pour se soigner au naturel, mais certaines sont plus indispensables que d’autres ! Alors que certaines soignent des maux bien ciblés, d’autres sont de véritables panacées, des remèdes universels. Bien tolérées, faciles à trouver, peu chères… voici les 10 huiles essentielles à avoir dans son armoire à pharmacie !

NOTRE SÉLECTION D’HUILES ESSENTIELLES INCONTOURNABLES

les huiles essentielles incontournables

S’il ne devait y en avoir que 10… Une sélection des huiles essentielles les plus importantes pour accompagner toute la famille dans les petits maux du quotidien.

#10 L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE ASPIC

A ne pas confondre avec celle de lavande vraie, l’huile essentielle de lavande aspic est l’indispensable de l’été. Elle apaisera les problèmes de peau comme les brûlures, les morsures ou les piqûres d’animaux (moustiques, méduses ou même serpents). Plus généralement, c’est un bon soin contre les problèmes de peau : acné, mycoses, herpès. Elle est cicatrisante, antivirale et fongicide.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de lavande aspic

Elle est plus efficace par la voie cutanée. On peut l’utiliser pure en cas de bouton ou de brûlure sur la peau, mais elle peut être allergisante à terme. A éviter pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de six ans.

#9 L’HUILE ESSENTIELLE DE GAULTHÉRIE COUCHÉE

L’huile essentielle de gaulthérie couchée est un excellent anti-inflammatoire. Elle est bien connue des sportifs, qui l’utilisent souvent comme décontractant musculaire. Elle facilite également la circulation sanguine et apaise les problèmes articulaires.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de gaulthérie couchée

L’huile essentielle de gaulthérie couchée s’utilise surtout par voie cutanée, en application locale. Elle doit s’utiliser diluée à 10% dans une huile végétale pour éviter les risques d’irritation. Elle doit être utilisée une semaine d’affilée au maximum, ou 5 jours sur 7 en cas de douleurs chroniques. A éviter pour les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes, les femmes allaitantes, et les personnes allergiques à l’aspirine.

#8 L’HUILE ESSENTIELLE DE THYM À THUJANOL

Plante aromatique que l’on peut trouver presque partout en France, le thym est à la fois une herbe aromatique odorante mais également un excellent remède naturel. On peut le consommer en infusion sous forme de plante, mais aussi de manière concentrée sous forme d’huile essentielle.

L’huile essentielle de thym à thujanol est un excellent antiviral et anti-infectieux. Elle est particulièrement efficace contre les angines.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de thym à thujanol

Cette huile essentielle est bien tolérée, même chez les tout-petits ; à adopter pour les petits maux de l’hiver chez les enfants. Elle peut être utilisée par la voie orale, rectale ou olfactive. Elle peut être diffusée dans une pièce, en traitement préventif contre les maladies contagieuses.

Seuls les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes de moins de trois mois et les femmes allaitantes doivent l’éviter. Les enfants peuvent l’utiliser par voie cutanée diluée à 10% ou en diffusion. En cas d’angine, on en prend deux gouttes, trois fois par jour pendant une semaine, dans une petite cuillère de miel.

plante thym thujanol

#7 HUILE ESSENTIELLE DE CAMOMILLE ROMAINE

Cette huile essentielle, aussi appelée camomille noble, est incontournable pour apaiser aussi bien le corps que l’esprit. Ses fleurs produisent peu d’huile essentielle donc elle est plutôt chère, mais très efficace. On l’utilise contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, les démangeaisons ou les douleurs (migraines).

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de camomille romaine

Elle est très bien tolérée par tous, elle est donc uniquement contre-indiquée pour les bébés de moins de 3 ans, les femmes enceintes de moins de trois mois et les femmes allaitantes. Elle peut s’utiliser par voie orale, cutanée et en olfaction. On peut l’utiliser pure sur la peau à partir de six ans, pour apaiser des crises d’angoisse par exemple. Pour les bébés entre trois et six ans, on l’utilise diluée à 10% dans une huile végétale.

fleur de camomille romaine

#6 HUILE ESSENTIELLE DE LAURIER NOBLE

L’huile essentielle de laurier noble est un excellent antivirus et antibactérien. C’est une huile essentielle incontournable contre la grippe et les maladies respiratoires. Elle est également très efficace contre les champignons : c’est un bon anti-mycoses.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de laurier noble

Prudence lorsque l’on utilise cette huile essentielle : très puissante, elle s’utilise à faibles doses. Elle est interdite aux femmes enceintes, allaitantes, et aux enfants de moins de six ans. En usage cutané, elle s’utilise toujours diluée à 20% dans une huile végétale car elle peut être irritante pour la peau. C’est une huile essentielle potentiellement allergène : testez-la toujours à très petites doses avant de l’utiliser.  Respectez scrupuleusement les dosages.

#5 HUILE ESSENTIELLE D’EUCALYPTUS RADIÉ

Il existe plusieurs types d’huiles essentielles d’eucalyptus : citronné, globuleux, à cryptone, menthol… L’huile essentielle d’eucalyptus radié est la plus facile à utiliser et la mieux tolérée. C’est une huile essentielle excellente contre les maux de l’hiver : rhume, grippe, bronchite… Elle calme la toux, le nez qui coule ou bouché. On peut l’utiliser à la fois en prévention (stimule le système immunitaire) qu’en soin contre les maladies respiratoires et virales.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus radié

Cette huile essentielle s’utilise aussi bien en usage cutané, respiratoire ou rectal. En cas de rhume, on peut en consommer deux gouttes deux fois par jour avec une petite cuillère de miel. En usage cutané, il est préférable de la diluer dans un peu d’huile végétale. Elle est déconseillée pour les bébés de moins de 3 ans, les femmes enceintes de moins de trois mois, les femmes allaitantes et les sujets asthmatiques ; chez les bébés, on privilégie la diffusion.

#4 HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA

Depuis l’épidémie de Covid-19, l’huile essentielle de ravintsara subit régulièrement des ruptures de stock… C’est en effet une excellente anti-virale ; c’est la meilleure huile essentielle contre la grippe. Elle stimule également le système immunitaire, elle est donc très bonne en prévention contre les virus, mais également toutes les autres maladies ORL. C’est aussi une bonne huile essentielle à utiliser contre l’herpès.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara est très bien tolérée, même chez les enfants de moins de 6 ans. Seules les femmes enceintes de moins de trois mois ne peuvent l’utiliser. Pour les personnes asthmatiques et épileptiques, demander un avis médical avant utilisation.

On peut l’utiliser par voie orale, cutanée ou respiratoire. Elle peut être utilisée pure sur la peau en cas de grippe ou d’épidémie ORL (3 gouttes par jour, 4 fois par jour). Pour les enfants de moins de six ans, à diluer à 10% dans de l’huile végétale.

NOTRE TOP 3 DES HUILES ESSENTIELLES INDISPENSABLES

les 3 meilleures huiles essentielles

Et s’il devait n’en rester que 3 ? Voici le podium des huiles essentielles les plus utiles, multi-usages et efficaces !

#3 HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE

Vous connaissez bien entendu son odeur fraîche caractéristique. Parmi ses nombreux atouts, l’huile essentielle de menthe poivrée est un anti-douleur incomparable. Elle agit aussi bien en cas de coup, de bleu, de douleurs au ventre ou à la tête, douleurs de règles… C’est L’huile essentielle à avoir pour les premiers secours, d’autant plus que son efficacité est immédiate.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée

On l’utilise plutôt par voie orale et cutanée. Prudence lorsque l’on utilise cette huile essentielle ! Les enfants de moins de six ans et les femmes enceintes et allaitantes doivent éviter de l’utiliser, ainsi que les personnes épileptiques, et âgées fragiles. Respecter scrupuleusement les dosages.

Cette huile essentielle est irritante pour la peau : elle doit être utilisée diluée à 10% dans une huile végétale. En cas de mal de tête, on applique deux gouttes de ce mélange en massage sur les tempes (loin des yeux).

#2 HUILE ESSENTIELLE D’ARBRE À THÉ

On la trouve aussi sous son nom anglais de tea tree. Cette huile essentielle est l’une des plus faciles d’approche lorsque l’on débute en aromathérapie. Elle est indispensable tant pour soigner les maladies que pour désinfecter la maison. C’est une antibactérienne incontournable, ainsi qu’une excellente antivirale et fongicide. Elle est très efficace contre les mycoses.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle d’arbre à thé

Elle est déconseillée aux bébés de moins de 3 ans et aux femmes enceintes de moins de trois mois. Pour un usage cutané, elle s’utilise de préférence à 20% dans de l’huile végétale car elle peut être irritante pour la peau. Mais les adultes peuvent l’utiliser pure, contre les mycoses par exemple (1 goutte deux fois par jour). On peut l’utiliser aussi par voie orale (à petites doses) ou respiratoire.

#1 HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE VRAIE

L’huile essentielle de lavande vraie est une vraie panacée. Son odeur est non seulement exquise, mais elle soigne aussi de nombreux petits maux du quotidien. Elle apaise tant le système nerveux (stress, anxiété, troubles du sommeil) que les maladies. Elle est une antibactérienne puissante, antiparasitaire, elle désinfecte en profondeur. Elle facilite également la cicatrisation. Elle éloigne les parasites et les insectes, tant sur l’organisme (poux, vers…) que dans la maison.

Mode d’emploi et précautions d’utilisation de l’huile essentielle de lavande vraie

Cette huile essentielle est très bien tolérée ; seuls les bébés de moins de 3 ans, les femmes enceintes de moins de trois mois et les femmes allaitantes doivent éviter de l’utiliser. Pour les autres, elle peut s’utiliser par voie orale, respiratoire ou cutanée. Chez les enfants, il est préférable de la diluer dans un peu d’huile végétale. Contre le stress, on en dépose une goutte pure sur les poignets et on respire profondément.