Creer son parfum avec des huiles essentielles

11/10/22    

Creer son parfum avec des huiles essentielles

Qui n’a pas rêvé d’élaborer son propre parfum et créer une fragrance sur mesure ? Cela vous semble compliqué, voire inaccessible ? Pourtant, à l’aide de quelques huiles essentielles bien choisies, cela est possible et même accessible, à condition de respecter quelques règles et de s’armer d’un peu de patience. En effet, une fragrance est un mélange complexe, d’autant plus si l’on utilise des huiles essentielles, elles-mêmes composées d’une centaine de molécules, voire bien plus. Cela requiert donc un minimum de connaissance et d’adaptabilité, mais pour un résultat à la hauteur de vos espérances. En effet, en utilisant des senteurs naturelles, vous obtiendrez un parfum plus fin et moins formaté qu’un parfum commercial. Si vous hésitez encore, voici comment procéder.

POURQUOI FABRIQUER SON PARFUM SOI-MEME ?

L’industrie de la parfumerie existe depuis la fin du 16e siècle, époque à laquelle Grasse dans le sud de la France s’est rapidement imposée comme la capitale créative. À ce moment-là, des extraits naturels, dont les huiles essentielles, sont utilisés pour développer des compositions parfumantes. Aujourd’hui, ces dernières sont toujours inspirées de la nature, mais dans l’immense majorité des cas, seules des molécules synthétiques sont retenues pour simplifier l’élaboration et l’industrialisation du produit. En effet, la variabilité inhérente à une matière première végétale n’est pas admise par cette industrie. Aussi le recours à des conservateurs et des diluants tels que l’alcool peut finir de vous convaincre à vous tourner vers des solutions plus naturelles et respectueuses de votre santé.

Vous ne vous reconnaissez pas dans ce cadre strict, avec lequel finalement on perd un peu de spontanéité, de finesse et de profondeur ? Si vous n’arrivez pas à trouver un parfum qui vous convienne vraiment, sachez que les huiles essentielles que vous utilisez pour améliorer votre quotidien peuvent vous aider. Vous pouvez en sélectionner quelques-unes pour faire plaisir à vos récepteurs olfactifs, tout en limitant l’utilisation de dérivés chimiques. Voici ce que vous devez savoir pour préparer vous-même votre senteur personnalisée.

LA STRUCTURE D’UN PARFUM

Tout d’abord un parfum ne se résume pas à une juxtaposition de fragrance. En réalité, il se décompose en trois éléments : la note de fond, la note de cœur et la note de tête. Ces trois composantes sont élaborées séparément, mais c’est leur mise en commun qui donne toute la puissance et la profondeur à la composition parfumante.

LA NOTE DE TETE

La note de tête correspond aux molécules les plus volatiles qui se fixent en premier sur les récepteurs olfactifs, mais ne sont pas persistantes. Cela regroupe des parfums de type agrumes, aromatiques, frais ou encore végétal…

LA NOTE DE CŒUR

La note de cœur représente la signature du parfum. Ces notes plus persistantes que les premières apparaissent lorsque celles-ci s’effacent, puis vont rester quelques heures sur la peau. On y trouve des notes fruitées, florales et encore épicées…

LA NOTE DE FOND

La note de fond constitue la base du parfum. Ce sont des molécules « lourdes » qui agissent comme fixateur des notes plus volatiles et qui persistent bien plus longuement. Elles structurent et donnent une identité à la fragrance. Il s’agit principalement de notes boisées, vanillées, musquées, ambrées…

LES DIFFERENTES NOTES PARFUMEES

Pour fabriquer les trois composants du parfum, il faut choisir entre différentes notes parfumées et créer des accords. Le parfum est une matrice complexe contenant parfois de nombreuses composantes. Nos nez ne sont pas forcément suffisamment entraînés pour bien les reconnaître et les associer au mieux. Afin de faciliter cette création, les fragrances sont réparties en plusieurs catégories dont voici les principales :

  • Les notes vertes: elles sont végétales et évoquent les restes frais de tonte (bourgeon de cassis, fougère…). Traditionnellement, elles sont plus utilisées pour les hommes, mais se retrouvent à faible intensité dans les parfums féminins.
  • Les notes hespéridées: elles correspondent aux fragrances déployées par les agrumes, tellement volatiles qu’elles ne peuvent être utilisées que comme des notes de tête.
  • Les notes aromatiques: elles apportent profondeur et fraîcheur à la préparation et ne rapportent pas une odeur de cuisine comme on pourrait le craindre (romarin, thym, sauge, lavande, menthe…)
  • Les notes fruitées: elles sont gourmandes et sucrées et apportent un peu de soleil à votre parfum.
  • Les notes florales: comme leur nom l’indique, elles rappellent les fleurs de nos jardins (rose, jasmin, ylang-ylang…) Ce sont majoritairement des notes de cœur.
  • Les notes épicées: elles donnent puissance et chaleur au mélange. Souvent, elles sont à l’origine d’un voyage olfactif (clou de girofle, cannelle…)
  • Les notes boisées: elles apportent également de la profondeur et de la chaleur au parfum et sont très utilisées en note de fond (Vétiver, Santal, cèdre…)

 

Cette liste n’est ni exhaustive ni limitative, mais permet déjà la création de jolis parfums, dynamisants, envoûtants, ou qui invitent au voyage. À vous de choisir !

COMMENT PROCEDER POUR FABRIQUER SON PARFUM AUX HUILES ESSENTIELLES OU VEGETALES?

la fabrication d’un parfum avec les huiles essentielles

LE MELANGE DES FRAGRANCES

Fabriquer son propre parfum ne se résume pas à mélanger quelques huiles essentielles. Il faut respecter un protocole assez précis, mais facile à mettre en place. D’abord, chacune des notes de fond, de cœur et de tête, est élaborée séparément. Ensuite, pour le mélange final, à vous de doser chacune en commençant toujours pas la base : premièrement les notes de fond, puis celles de cœur et enfin celles de tête. Il est souvent conseillé de laisser le mélange se reposer, jusqu’à 4 semaines. Ainsi, les molécules qui ont été un peu « secouées » ont le temps de prendre leur ampleur et de fonctionner ensemble. Pendant ce temps, vérifiez régulièrement la fragrance et réajustez avec certaines huiles essentielles si vous n’avez pas encore trouvé l’équilibre idéal. Laissez passer quelques jours à chaque fois afin d’avoir du recul sur votre création. Vous serez plus objectif et à même de l’améliorer. Sachez également qu’outre les huiles essentielles, des extraits aromatiques, tels que les concrètes ou les absolues, ont été développés pour leur utilisation dans la parfumerie et les cosmétiques. L’usage de ce type d’extraits, ainsi que d’extraits au CO2 ou des oléorésines, pourra apporter le petit plus que vous recherchez.

En pratique, dans un flacon ambré muni d’un bouchon compte-goutte, placez les huiles essentielles désirées pour la note de fond. Prenez le temps d’ajuster à votre goût avant de procéder de la même manière pour les notes de cœur et de tête. Ensuite seulement vous les mélangerez dans un 4e flacon, lui aussi ambré afin de protéger les huiles essentielles des rayonnements UV destructeurs, avant de diluer.

LE CHOIX DU DILUANT

Les huiles essentielles sans dilution vont vite saturer les récepteurs olfactifs et leur intensité n’est pas au service du parfum. De plus, beaucoup d’huiles essentielles ne doivent pas se déposer directement sur la peau. Ainsi, le diluant de votre mélange d’huile essentielle est un choix important. Il ne doit pas venir masquer les odeurs, mais au contraire leur permettre de s’épanouir. Pour cela, deux grandes écoles s’affrontent : la dilution dans l’alcool ou dans une huile végétale.

L’ALCOOL

L’éthanol est un composé léger et volatil qui ne laisse pas de film sur la peau et solubilise idéalement les molécules. Il favorise également leur dispersion dans l’air naturellement ou via un flacon vaporisateur. S’évaporant rapidement, il ne dénature pas la préparation et agit comme un conservateur. Il a pour principal défaut d’assécher l’épiderme et les voies respiratoires. Sa teneur va de 15 à 40 % dans un parfum.

LES HUILES VEGETALES

Les huiles végétales sont une alternative intéressante. Dans votre préparation, avec un volume de 6 à 8 fois plus élevé que les huiles essentielles, elles sont un très bon solvant des huiles essentielles, elles sont plus douces pour la peau, qu’elles peuvent au passage protéger de la déshydratation et de diverses agressions extérieures. De plus, non volatiles, elles n’ont aucune interaction avec les voies respiratoires, si ce n’est une légère odeur. On prendra donc soin de choisir une huile « neutre », mais aussi, pour plus de confort, qui est pénétrante et ne laisse pas un épais film gras. Pour cela, l’huile de jojoba constitue un bon diluant. L’utilisation d’un flacon à bille (roll-on) permet une facilité d’usage de votre création.

LES RISQUES ASSOCIES AUX PARFUMS AUX HUILES ESSENTIELLES

Les parfums aux huiles essentielles n’échappent pas aux règles de sécurité liées à l’utilisation de ces dernières. Lorsque vous manipulez les essences, n’hésitez pas à utiliser des gants en latex. En cas d’incident votre peau sera protégée. De plus, ayez toujours à proximité de l’huile végétale pour rincer une zone exposée accidentellement (peau, yeux, muqueuses). Enfin, vérifiez systématiquement les précautions et contre-indications des huiles essentielles choisies afin d’éviter les impairs. Si vous souffrez d’asthme, d’allergies, d’épilepsie, de pathologie du foie, des reins, hormonodépendantes, que vous soyez enceinte ou allaitante, ou que vous suiviez un traitement, restez particulièrement vigilant. Même si les doses appliquées vous paraissent légères, elles sont quotidiennes.

UNE RECETTE AUX HUILES ESSENTIELLES

Voici une base de parfum sensuel que vous pouvez faire évoluer au gré de vos exigences. La note de fond est représentée par 5 gouttes d’huile essentielle de gingembre, 10 gouttes d’ylang-ylang III pour celle de cœur, et 15 de pamplemousse pour la note de tête. Diluer le tout dans 9 ml ou 180 gouttes d’huile végétale de jojoba. Attendre 4 semaines avant utilisation.

Contre-indications : Cette préparation n’est pas adaptée aux enfants de moins de 6 ans ni aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes asthmatiques solliciteront un avis médical avant utilisation. Ne pas s’exposer au soleil dans les heures qui suivent l’application, car l’huile essentielle de pamplemousse est photosensibilisante. Enfin, prudence, puisque ce mélange a des propriétés oestrogen-like.

Fabriquer votre propre parfum avec des huiles essentielles est loin d’être inaccessible, même si cela demandera un peu de patience pour déterminer l’accord parfait. Vous avez maintenant les bases pour vous lancer alors, n’hésitez plus à créer votre fragrance qui mettra en valeur votre personnalité unique.

Autres articles

Les huiles essentielles antivirales les plus puissantes

Parmi les nombreuses vertus des huiles essentielles, on retrouve leur action antivirale, qui aujourd’hui n’est plus à démontrer. Dans cet...

Lire la suite >

Les huiles essentielles contre la constipation

La constipation chronique peut être due à un manque d’hydratation, d’activité physique, de blocage psychologique et bien d’autres raisons. Il...

Lire la suite >

Les huiles essentielles pour revitaliser les cheveux secs

Des huiles essentielles existent pour traiter vos cheveux secs et abîmés telles que celle Tea tree, de Romarin ou encore...

Lire la suite >

Commentaires



  • Sois le premier à poster un commentaire!