LES HUILES ESSENTIELLES À UTILISER EN CAS DE BURSITE

27 Mai, 2022

les huiles essentielles en cas de bursite

Les articulations sont des systèmes fragiles qui peuvent souffrir à de nombreux niveaux. Entorses, tendinites et rhumatismes sont sans doute les pathologies les plus connues. À celles-ci s’ajoute la plus mystérieuse, mais non moins douloureuse, bursite. Derrière ce nom un peu barbare se cache une inflammation des bourses séreuses, sorte de petits coussinets destinés à faciliter la mobilité de l’articulation. Suite à un traumatisme, à un geste répétitif ou à une pathologie sous-jacente (goutte…) ces « sacs » remplis de liquide (synovie) s’enflamment jusqu’à gonfler douloureusement. Rougeurs et sensations de chaleur peuvent également accompagner les symptômes précédemment décrits. Vous ne pensez alors qu’à une chose : guérir au plus vite.

POURQUOI UTILISER DES HUILES ESSENTIELLES POUR SOULAGER UNE BURSITE ?

Lorsque le diagnostic est établi, le repos reste le meilleur allié. Afin de soulager au plus vite la souffrance et le gonflement qui peuvent être très handicapants, l’aide d’huiles essentielles anti-inflammatoires et antalgiques peut s’avérer très efficace. D’autant qu’une bursite non traitée peut s’infecter et nécessiter par la suite la prise d’antibiotiques. Ainsi, les essences d’eucalyptus citronné (Corybia citriodora), de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens), de menthe poivrée (Mentha piperita) et de romarin à camphre (Rosmarinus L. campjoriferum) sont les plus indiquées pour réduire au plus vite l’inflammation et retrouver une vie normale. Pas de miracle cependant, si les huiles essentielles peuvent aider à maîtriser la phase aiguë de l’affection, à l’image de la tendinite, l’enjeu sera ensuite d’éviter la récidive, notamment si la bursite est due à un travail répétitif ou une pratique intense d’un sport.

LES 4 HUILES ESSENTIELLES LES PLUS EFFICACES CONTRE UNE BURSITE 

 Les huiles essentielles que nous vous présentons dans cet article sont reconnues pour leurs bénéfices lors de troubles articulaires en général et seront une aide précieuse pour limiter les effets négatifs liés à une bursite.

l’huile essentielle d’eucalyptus citronné contre la bursite

L’EUCALYPTUS CITRONNÉ POUR LIMITER L’INFLAMMATION

L’essence d’eucalyptus citronné est préconisée en cas de bursite, car c’est un anti-inflammatoire puissant grâce à la présence en grande quantité de citronella. Cette molécule régule la réaction du système immunitaire face à l’inflammation, permettant de réduire le développement de la douleur et de la sensation de chaleur l’accompagnant. Le risque d’aggravation est ainsi également réduit.
 

Utilisation — diluez 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus citronné dans 5 gouttes d’une huile végétale avant de passer sur l’articulation gonflée et douloureuse 3 fois par jour. Stoppez le traitement lorsque les symptômes ont disparu.

 

Précautions –  L’essence d’eucalyptus citronné doit être diluée à au moins à 20 % afin de réduire le risque d’irritation de l’épiderme.

Aussi, cette huile essentielle possède un certain nombre de molécules classées parmi les d’effectuer un test dans le creux du coude avant d’entamer une cure.

 

Contre-indications – Cette essence est adaptée à toutes les voies d’administration à partir de 6 ans, mais pas pour les femmes enceintes de moins de 3 mois et allaitantes. Pour les enfants entre 3 et 6 ans, la prise en diffusion ou par voie cutanée diluée ne présente pas de danger.

 

L’ESSENCE DE MENTHE POIVRÉE POUR CALMER LA DOULEUR

La menthe poivrée est une herbe aromatique et médicinale présente partout dans le monde et particulièrement appréciée pour ses arômes frais et intenses. Mais ce n’est pas son seul intérêt, car ses propriétés anesthésiques et antalgiques dues au menthol sont également reconnues pour combattre une grande variété de situations douloureuses. Aussi son action rafraîchissante est un vrai plus pour réduire la douleur.
 

Utilisation –  Dans 9 gouttes d’une huile végétale, placer 1 goutte d’essence de menthe poivrée puis déposer délicatement sur l’articulation atteinte. Répéter ce geste au maximum trois fois par jour jusqu’à amélioration. Veillez à ne pas reproduire pendant une période supérieure à 3 semaines.
 

Précautions – L’huile essentielle de menthe poivrée requiert l’avis d’un spécialiste pour les personnes asthmatiques et épileptiques qui souhaitent l’utiliser. Cela vaut également pour une prise qui se prolongerait dans le temps.

Cette essence comporte différents allergènes (limonène, linalol), il est toujours recommandé de faire un essai dans le creux du coude avant une prise régulière.

 

Contre-indications – Attention cette essence ne convient pas à tous et demande des précautions particulières. Ainsi, les femmes gestantes ou en cours d’allaitement, les enfants de moins 6 ans et les personnes âgées se dirigeront vers d’autres huiles essentielles. Irritante pour les muqueuses oculaires, il est important de bien se laver les mains à la suite de son application. En cas de contact malencontreux, rincez abondamment avec de l’huile végétale (l’eau sera inefficace).

Aussi, il est primordial de ne pas administrer cette essence en cas de :

  • déficiences en enzyme G6PD, puisqu’elle peut conduire à des ictères (jaunisse)
  • En cas d’hypertension, de lithiase biliaire, de troubles hépatiques graves, d’inflammation de la vésicule biliaire, et lors de problèmes cardiovasculaires sérieux.

L’HUILE ESSENTIELLE DE GAULTHÉRIE COUCHÉE, PRÉCURSEUR DE L’ASPIRINE

L’huile essentielle de gaulthérie couchée est très riche en salicylate de méthyle, une molécule qui, une fois dans l’organisme, permet la synthèse de l’aspirine. En conséquence, elle présente des propriétés similaires à cette dernière. Efficace contre la douleur, elle est appréciée des sportifs, mais son utilisation est loin d’être anodine et requiert les plus grandes précautions.
 

Utilisation — Diluez 1 goutte d’huile essentielle de gaulthérie couchée dans 9 gouttes d’une huile végétale. Utilisez la préparation pour masser l’articulation jusqu’à 4 fois par jour. Répétez ce geste jusqu’à amélioration des symptômes, en faisant une pause de 2 jours après 5 jours d’application.
 

Précautions – Les personnes souffrant d’épilepsie solliciteront l’avis d’un spécialiste avant la prise de gaulthérie couchée. Très irritante pour la peau, il est préférable de diluer cette essence à 10 % dans une huile végétale ou de l’éviter en cas de peau sensible et réactive.

 

Contre-indications  – Cette essence n’est pas adaptée avant  6 ans et ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes. Tout comme l’aspirine, l’essence de gaulthérie couchée est à prohiber pour les sujets sous anticoagulant, les allergiques à l’aspirine et ses dérivés, ainsi qu’aux personnes touchées par des maladies de peau telles que l’eczéma, souffrant d’asthme, d’ulcère ou ayant une hernie hiatale. Enfin, elle n’est pas utilisable à l’approche d’une intervention chirurgicale.

LE ROMARIN À CAMPHRE, UN PUISSANT ANTALGIQUE

La dernière huile essentielle que nous avons décidé de vous présenter est également extrêmement efficace contre les douleurs articulaires, dont la bursite, notamment grâce à la présence de camphre en quantité significative. Cette molécule popularisée par le baume du tigre est un puissant antalgique et stimulant de la circulation sanguine, qui confère à l’essence toute sa puissance.
 
Utilisation — Dans 4 gouttes d’huile végétale, placez 1 goutte d’huile essentielle de romarin camphré puis utilisez la préparation pour masser l’articulation concernée. Il est possible de répéter ce geste jusqu’à 4 fois par jour jusqu’à amélioration. Cependant, observez une semaine de repos après 3 semaines d’application.
 

Précautions  – Le romarin commun regroupe différents chémotypes qui ne sont pas équivalents. Attention donc de ne pas confondre cette huile avec d’autres (romarin à verbénone ou à cinéole par exemple) qui n’auront pas les mêmes effets ni les mêmes restrictions d’usage.

L’huile essentielle de romarin à camphre peut irriter l’épiderme, il est donc souhaitable de la diluer à 20 % dans une huile végétale avant application cutanée.

 

Contre-indications  – En raison de sa puissance, l’huile essentielle de romarin à camphre doit s’utiliser avec prudence. Tout d’abord, seuls les adultes et les enfants de plus de 6 ans peuvent y avoir recours, à l’exception des femmes enceintes et allaitantes, des personnes souffrant ou ayant souffert de pathologies hormono-dépendantes (cancer…), ayant de l’hypertension ou de l’asthme. Neurotoxique et hépatotoxique à forte dose, le surdosage ou une utilisation sur une trop longue durée sont à éviter. À savoir également que cette essence à une action cortison-like. Enfin, elle peut également être allergisante au regard de la présence de limonène et de linalol. Il est préférable d’effectuer un test dans le creux du coude avant une utilisation régulière

UNE SYNERGIE D’HUILES ESSENTIELLES EFFICACE CONTRE LA BURSITE

La synergie la plus connue pour combattre rapidement une bursite a été décrite par le docteur Baudoux. Dans un flacon adapté, placez 2 ml d’huile essentielle de menthe poivrée puis de gaulthérie couchée avant d’ajouter 4 ml d’eucalyptus citronné. Diluez le tout à 20% dans une huile végétale pour éviter les irritations cutanées. Masser ensuite  l’articulation concernée avec  le mélange. Appliquer de cette manière au maximum 3 fois par jour sur une durée de 5 jours maximum. Si la bursite n’est pas résorbée, une nouvelle cure peut-être reprise après deux jours de pause.

La bursite est une inflammation articulaire qui se résorbe avec du repos en l’absence de complication. Afin de retrouver sa mobilité au plus vite, les huiles essentielles d’eucalyptus citronné, menthe poivrée, gaulthérie couchée et romarin à camphre seront d’un grand secours qu’elles soient utilisées seules ou en synergie. Attention cependant, si ces dernières peuvent soulager rapidement elles ne réduisent en rien le risque de récidive. Pensez alors à prendre les mesures adaptées.