TRAITER LA GALE AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

9 Juillet, 2021

traiter la gale avec les huiles essentielles

La gale est de retour ? Cette affection très contagieuse, à la mauvaise réputation, semble faire un retour dans nos foyers. Comme les tiques, elle est causée par un petit acarien qui s’attaque à notre peau. Les huiles essentielles peuvent vous aider à faire disparaître ce petit parasite et à soulager les symptômes de la gale.

LES HUILES ESSENTIELLES LES PLUS EFFICACES CONTRE LA GALE

Si l’un des membres de votre foyer est affecté par la gale, il vous faudra traiter l’ensemble de votre famille, et décontaminer votre environnement. La gale se manifeste par des boutons purulents, qui démangent beaucoup, dans les plis du corps humains (entre les doigts, poignets, aisselles, aine…) Les médicaments contre la gale sont à éviter, car ils contiennent des actifs irritants et neurotoxiques. Les huiles essentielles antiscabieuses (contre la gale) vous aideront à vous débarrasser de l’acarien, tandis que d’autres pourront soulager les démangeaisons.

clou de girofle

L’HUILE ESSENTIELLE DE CLOU DE GIROFLE

L’huile essentielle de clou de girofle est réputée pour ses vertus antiparasitaires. Elle calme également les douleurs et contribuera donc à soulager les démangeaisons. On peut l’utiliser en diffusion, ainsi que par voie orale et cutanée. Elle s’utilise surtout en synergie avec d’autres huiles essentielles pour traiter la gale.

Elle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes et allaitantes, ni par les enfants de moins de six ans.

L’HUILE DE TANAISIE ANNUELLE

L’huile essentielle de tanaisie annuelle est un remarquable anti-inflammatoire et antiprurigineux (lutte contre les démangeaisons). D’une étonnante couleur bleue, elle est surtout utilisée par voie cutanée, et en synergie avec d’autres huiles essentielles pour une efficacité optimale.

Elle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes et allaitantes, par les enfants de moins de six ans, ni chez les sujets épileptiques et les personnes âgées. Elle est également déconseillée en cas de mastose ou de cancers hormono-dépendants.

COMBINER LES HUILES ESSENTIELLES ANTI-GALE

Voici deux traitements à base d’huiles essentielles, à appliquer par voie cutanée pour se débarrasser de la gale.

  • Dans une base de crème cétylique, ou de crème à l’oxyde de zinc (300 mL), vous pouvez ajouter 3 mL d’huile essentielle de clou de girofle, 3 mL d’huile essentielle de menthe poivrée (anesthésiante, contre les démangeaisons) et 1 mL d’huile essentielle de tanaisie annuelle. Appliquez le soir sur les zones lésées et maintenez la crème en contact avec la peau à l’aide de bandages. Répétez l’opération pendant trois jours.
  • Dans 100 mL d’huile végétale de jojoba, on mélange 2 mL d’huile essentielle de clou de girofle, 2 mL d’huile essentielle de cannelle de Ceylan (excellent antiseptique), 1 mL d’huile essentielle de tea tree (arbre à thé, antiparasitaire), 1 mL d’huile essentielle de menthe poivrée et 1 mL d’huile essentielle de tanaisie annuelle. A appliquer sur les zones lésées et à laisser poser deux fois par jour à l’aide de compresses ou de bandages, trois jours durant.

PRECAUTIONS D’EMPLOI AVEC CES HUILES ESSENTIELLES

  • Ces synergies sont interdites pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de douze ans. Elle est également à éviter pour les personnes âgées. Pure, elle est irritante pour la peau et peut provoquer une grande sensation de froid : elle s’utilise toujours diluée par voie cutanée, et loin des yeux !
  • L’huile essentielle de cannelle de Ceylan est aussi très dermocaustique : on ne l’utilise jamais pure. Il s’agit d’une huile essentielle très puissante : elle est à éviter par les personnes sensibles, souffrant d’allergies ou d’asthme. Elle est également photosensibilisante : on évite l’exposition au soleil après application.

TRAITER LA GALE CHEZ L’ENFANT

  • Certaines huiles essentielles comme celle de menthe poivrée ou de cannelle de Ceylan doivent impérativement être évitées par les enfants en raison de risques d’irritations, d’allergies ou de réactions cutanées. Pour soigner les enfants de trois à douze ans atteints par la gale, on peut avoir recours au mélange suivant.
  • On utilise de l’hydrolat de lavande officinale (ou lavande vraie), un excellent antiparasitaire, à vaporiser sur les zones lésées trois fois par jour. L’hydrolat étant moins puissant que l’huile essentielle de lavande officinale, elle peut être utilisée sans risque par les enfants. L’huile essentielle de tea tree est également non contre-indiquée pour les enfants de plus de trois ans.
  • On peut ajouter une goutte d’huile essentielle de tea tree à 10 mL d’hydrolat de lavande officinale pour une formule anti-gale spéciale enfants. On vaporise cette synergie le soir, avant le coucher, pendant cinq jours.

DÉCONTAMINER LA GALE A LA MAISON

Il est indispensable de bien décontaminer votre environnement pour éliminer le petit acarien responsable de la gale. Pour cela, lavez l’ensemble de vos textiles (draps, serviettes…) à la machine à laver à 60°C. Ajoutez à votre lessive classique 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree, anti-parasitaire par excellence.

Pour les textiles que vous ne pouvez pas laver, ou pour vos fauteuils et matelas, vaporisez un spray anti acariens aux huiles essentielles. Dans un vaporisateur, versez 90 mL d’alcool ou de vinaigre blanc, 2 mL d’huile essentielle de tea tree, 2 mL d’huile essentielle de lavande officinale, 2 mL d’huile essentielle de clou de girofle. Vaporisez sur vos textiles en veillant à ce que personne ne rentre dans les pièces concernées pendant une heure minimum.

Conclusion

La gale ne disparaît pas seule et c’est pourquoi il est nécessaire de la traiter, et de respecter scrupuleusement le traitement, sans quoi les parasites responsables de la gale peuvent développer une forme de résistance. Les démangeaisons peuvent persister quelques jours après le traitement : c’est une réaction normale, qu’il s’agisse d’un traitement aux huiles essentielles ou aux médicaments antiscabieux classiques.