UTILISER L’HUILE ESSENTIELLE DE CLOU DE GIROFLE SANS DANGER

15 Avril, 2022

les dangers de l’huile essentielle de clou de girofle

Le clou de girofle tient son nom de sa forme rappelant l’objet traditionnellement utilisé pour fixer le bois. Mais sa provenance n’a en réalité rien en commun avec cette pièce métallique, car il s’agit du bouton floral de giroflier (Syzygium aromaticum) qui a été séché afin de pouvoir le conserver. Bien connu en cuisine pour son arôme puissant, sa distillation conduit à une huile essentielle appréciée pour soigner les affections buccales. Originaire de l’archipel des Moluques (Makulu) à l’est de l’Indonésie, cet arbre de la famille des myrtacées a ensuite été cultivé plus largement en Asie et en Afrique de l’Est, comme à Madagascar ou au Sri Lanka d’où provient généralement cette huile essentielle. Il y a bien longtemps, ce bouton floral était mâché en Inde pour conserver une haleine agréable et préserver des caries.

LES BIENFAITS DE L’HUILE ESSENTIELLE DE CLOU DE GIROFLE

L’huile essentielle de clou de girofle est l’une des plus connues et reconnues grâce à la présence d’eugénol en grande proportion. Cependant, c’est aussi cette molécule qui impose la plus grande prudence lors de son utilisation. Fortement active, elle est très appréciée pour ses bienfaits autour des affections buccales, mais irritantes pour la peau, les voies respiratoires, très allergisante et hépatotoxique. Elle n’est adaptée, hors avis médical, qu’à partir de 12 ans. Cela en fait l’une des huiles essentielles les moins bien tolérées, contrebalançant (un peu) les bienfaits qu’elle procure.

À l’image de l’épice, le clou de girofle produit une huile essentielle puissante qui a le pouvoir d’anesthésier certaines douleurs, particulièrement celles liées aux affections buccales et dentaires. Si ce sont là ses atouts les plus connus, cette essence a la capacité de soulager de nombreuses douleurs et infections. Tonique, elle est également un soutien de poids lors de passe difficile, physique, émotionnelle et même sexuelle.

EFFICACE CONTRE LES DOULEURS DENTAIRES

L’eugénol est la molécule très largement majoritaire dans l’huile essentielle de clou de girofle. C’est à ce composé qu’elle doit son efficacité sur les douleurs dentaires. L’eugénol est d’ailleurs actuellement toujours extrêmement utilisé par les dentistes et entre notamment dans la composition de bain de bouche pour ses propriétés anesthésiantes et antiseptiques. En cas de douleurs dentaires (carie, névralgie), d’aphtes ou encore d’amygdalites, l’essence de clou de girofle est votre meilleure alliée pour stopper une douleur qui peut vite devenir handicapante, voire insupportable.

DOULEURS D’ORIGINE DIVERSE

Son action contre la douleur ne se limite pas à la sphère buccale. Cet extrait volatile de clou girofle est également très efficace contre les névralgies (sciatique, cruralgie…), pour se préparer aux douleurs de l’accouchement (encadré avec un spécialiste), mais aussi sur des douleurs moins intenses dues à une digestion difficile ou ralentie, de crampes d’estomac, des douleurs musculaires et un inconfort des voies uro-génitales.

UNE HUILE ESSENTIELLE POUR LUTTER CONTRE LES INFECTIONS

L’eugénol confère également une activité antiseptique générale. Virus, bactéries, champignons, parasites, rien ne lui résiste très longtemps. Ainsi, lors d’une « attaque » de microorganismes, l’huile essentielle de clou de girofle présente l’avantage de sa polyvalence et est très performante pour lutter contre toutes sortes d’infections. Bien sûr, on pense d’abord aux infections ORL qui viennent souvent nous gâcher l’hiver. Son efficacité est en plus renforcée par l’effet coup de « boost » donné au système immunitaire, ce qui permet de prévenir la réinfection ou la dégradation de l’état général. L’essence de clou de girofle est également appréciée pour sa capacité à stopper des infections cutanées telles que l’acné, mycoses, le zona ou encore l’herpès. Sa puissance lui permet également d’être efficace sur des affections plus graves, comme le paludisme ou certaines maladies tropicales, qui nécessitent en parallèle un suivi médical. Pour finir, antiparasitaire, elle saura aider l’organisme à se débarrasser des parasites responsables de la gale ou de parasitoses intestinales.

UN REMÈDE CONTRE LA FATIGUE

Il existe un aspect moins connu de l’huile essentielle de clou de girofle, c’est sa capacité à redonner du tonus tant psychiquement que physiquement et même sexuellement. En cas de coup de “moins bien” général, entraînant une baisse de la qualité de vie, c’est une solution vers laquelle on peut se tourner pour retrouver de la vitalité.

les précautions à prendre pour utiliser l’huile essentielle de clou de girofle sans danger

LES DANGERS ET PRÉCAUTIONS À PRENDRE LORSQU’ON UTILISE L’HUILE ESSENTIELLE DE CLOU DE GIROFLE

La puissance de l’huile essentielle de clou de girofle n’est pas en trompe l’œil. Composée de 70 à 90 % d’eugénol, les précautions à prendre sont quasi identiques à la prise d’une molécule pure ou d’un médicament. C’est l’une des huiles essentielles dont il faut le plus se « méfier » et qui ne s’adapte malheureusement pas à tous.

LES VOIES D’ADMINISTRATION

L’essence de clou de girofle peut être administrée principalement par diffusion et par voie cutanée, sur l’épiderme et les muqueuses (buccales, vaginales…). S’agissant d’une essence irritante pour la peau, les voies respiratoires, et dermocaustique à l’état pur, son application cutanée nécessite une dilution préalable dans une huile végétale à au moins 20 %. De la même manière, sa diffusion requiert une dilution à 5 ou 10 % dans d’autres essences.

La prise par voie orale est possible uniquement sous contrôle médical, tandis que l’inhalation est proscrite en raison du fort potentiel irritant pour les voies respiratoires qu’engendre l’eugénol.

LES RESTRICTIONS D’USAGE

L’huile essentielle de clou de girofle ne s’adapte pas à toute la famille. Dans la majorité des cas, il faudra attendre d’avoir au moins 12 ans pour pouvoir se soigner avec. Cependant, une utilisation très diluée en bain de bouche et sur avis médical peut être possible dès 3 mois. Certaines synergies permettent également d’employer cette essence à partir de 6 ans. Elle est interdite aux femmes enceintes (sauf accouchement) et allaitantes.

Les personnes souffrant d’hypertension éviteront cette huile essentielle qui a tendance à tonifier par augmentation de la pression sanguine. Enfin, l’essence de clou de girofle peut interagir défavorablement avec un traitement anticoagulant. Enfin, hépatotoxique, les personnes sujettes à des troubles du foie préféreront se tourner vers d’autres huiles essentielles.

LES RISQUES ALLERGIQUES

L’essence de clou de girofle est particulièrement allergisante puisqu’elle contient jusqu’à 90 % d’eugénol, molécule comptant parmi les allergènes connus. Il contient également du benzoate de benzyle, du linalol, de l’isoeugénol, du limonène et du salicylate de benzyle à l’état de trace. Il est donc recommandé de faire un test au creux du coude avant d’utiliser cette huile essentielle de manière régulière.

QUE FAIRE EN CAS D’INCIDENT ?

Si malgré les précautions, une trop grande concentration d’huile essentielle était déposée sur la peau engendrant un inconfort, des irritations voire des brûlures de l’épiderme ou des muqueuses,

rincer la surface concernée avec de l’huile végétale. En effet, laver à l’eau claire ne permet pas de soulager, les huiles essentielles étant insolubles dans l’eau. Si besoin, appliquer l’huile végétale.

QUELQUES RECETTES ADAPTÉES À L’HUILE ESSENTIELLE DE CLOU DE GIROFLE

POUR LES DOULEURS DENTAIRES

On ne pouvait pas finir cet article sans proposer une recette pour le soulagement des douleurs dentaires. Ces douleurs dévorantes, parfois inquiétantes et à la limite du supportable, nécessitent un soin particulier. Mais il peut être difficile d’obtenir un rendez-vous rapide chez le dentiste. Pour ne pas souffrir le martyre en attendant, placer une goutte d’huile essentielle de clou de girofle à l’endroit de la douleur, avec le doigt ou un coton-tige. Ce geste peut être répété jusqu’à 5 fois par jour, mais pas au-delà de 3 jours.

Pour les enfants à partir de 6 ans, l’essence de clou de girofle ne peut s’utiliser seule, même si elle est diluée dans une huile végétale. L’utilisation au sein de certaines synergies est par contre envisageable. Ainsi, dans un flacon adapté, mélanger 45 gouttes de chacune des essences suivantes : clou de girofle, laurier noble et poivre noir. Diluez le tout dans 40 gouttes d’huile végétale de macadamia. Masser ensuite la préparation autour de la dent affectée. Agissez ainsi jusqu’à 3 fois quotidiennement sur une période n’excédant pas 3 jours.

EN CAS D’INFECTION PARASITAIRE : LA GALE

Placer 1 goutte d’essence de clou de girofle dans 9 gouttes d’une huile végétale au choix. Appliquer la préparation sur les zones concernées pendant 5 jours au maximum. Si la zone est très étendue, il est possible de préparer de grandes quantités du mélange en multipliant le nombre de gouttes par 10 ou 100.

Pour un enfant âgé de plus de six ans, réaliser la synergie suivante ; 10 gouttes d’huile essentielle de lavande fine et de menthe poivrée, 20 gouttes d‘essence de clou de girofle et de tea tree (arbre à thé), le tout dilué dans 150 gouttes de macérat huileux de calendula. Déposez ce mélange sur les zones touchées, en évitant soigneusement les muqueuses, à raison de deux fois par jour jusqu’à disparition des rougeurs et démangeaisons.

L’huile essentielle de clou de girofle est l’une des plus connues et reconnues grâce à la présence d’eugénol en grande proportion. Cependant, c’est aussi cette molécule qui impose la plus grande prudence lors de son utilisation. Fortement active, elle est très appréciée pour ses bienfaits autour des affections buccales, mais irritantes pour la peau, les voies respiratoires, très allergisante et hépatotoxique. Elle n’est adaptée, hors avis médical, qu’à partir de 12 ans. Cela en fait l’une des huiles essentielles les moins bien tolérées, contrebalançant (un peu) les bienfaits qu’elle procure.