LES HUILES ESSENTIELLES POUR SOULAGER UN COUP DE SOLEIL

12 Février, 2021

huiles essentielles pour soulager un coup de soleil

Le soleil, comme l’eau, est essentiel à la vie. Cependant, l’abus de soleil est aussi néfaste que son absence et vous vous en apercevez quand votre peau commence à rougir, à brûler, voire à vous démanger. Vous avez « attrapé » un coup de soleil, et s’il reste bénin, il n’en est pas moins douloureux, au-delà d’être disgracieux ! Nous parlons ici d’un coup de soleil au premier degré. Si les sensations de brûlures sont plus intenses, que vous commencez à vous sentir fébrile, ne perdez pas de temps pour vous rendre aux urgences.

Dans le cas contraire, les huiles essentielles peuvent vous aider à soulager la sensation de brûlure et à réparer l’épiderme. Il est cependant conseillé de respecter les précautions générales d’utilisation des huiles essentielles : pas d’utilisation par voie orale chez les enfants avant 7 ans, pas d’utilisation chez la femme enceinte au cours du 1er trimestre de grossesse, ni chez la femme allaitante.

LA PROTECTION DE NOTRE PEAU FACE AUX RAYONS DU SOLEIL

Le coup de soleil est un mécanisme de protection de la peau contre les ultra-violets (UV), émis par les rayonnements solaires. Les UVB favorisent les coups de soleil, et se limitent à la couche superficielle de l’épiderme. Les UVA participent à l’apparition des rides et au vieillissement cutané car ils pénètrent jusqu’au derme et détériorent le collagène. Les mélanocytes, cellules situées dans la couche basale de l’épiderme et qui réagissent aux UV, produisent la mélanine qui donne sa pigmentation à la peau. Votre joli bronzage est en fait une protection qui a pour rôle de minimiser la pénétration des UV.

Pour se protéger du soleil, la couche superficielle de l’épiderme devient plus épaisse afin de réfléchir les rayons solaires et de nombreux antioxydants entrent en jeu pour piéger les radicaux libres causés par les expositions. Les systèmes de protection de la peau sont efficaces mais restent délicats, et chaque individu possède un degré de protection qui lui est propre, en fonction de son âge et de la fréquence des expositions.

De ce fait, les jeunes enfants à la peau très fine, les personnes à la peau claire, aux cheveux blonds ou roux qui produisent peu de mélanine, sont les plus vulnérables face au soleil. Après l’âge de 30 ans, le nombre de mélanocytes diminue drastiquement toutes les décennies, c’est le fameux « capital soleil » qui s’épuise et qui rend la peau plus vulnérable aux radicaux libres.

LES HUILES ESSENTIELLES LES PLUS EFFICACES CONTRE LES COUPS DE SOLEIL

Les huiles essentielles de lavande aspic, de lavande fine, appelée aussi lavande vraie et de lavandin super sont les plus indiquées pour soulager les coups de soleil et les brûlures légères. Seules ou en synergie, elles se montrent indispensables dans toutes les trousses à pharmacie estivales ! Elles sont cependant à ne pas confondre car leurs modes d’utilisation et leurs contre-indications diffèrent.

L’HUILE DE LAVANDE ASPIC

La lavande aspic pousse jusqu’à 100 mètres d’altitude seulement, dans l’arrière-pays. Elle contient du linalol, du 1,8 cinéole et du camphre, ce qui lui confère des vertus anti-infectieuses, antalgiques cutanées et cicatrisantes. Elle est donc toute indiquée pour soulager l’effet de brûlure d’un coup de soleil, et pour accélérer sa cicatrisation en cas de lésion.

  • Comment utiliser l’huile essentielle de lavande aspic ?

Vous pouvez masser délicatement une bonne quantité d’huile végétale de calendula, apaisante et anti-inflammatoire, sur la zone rougie, plusieurs fois par jour. Puis, verser au même endroit 3 gouttes d’HE de lavande aspic pure. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, ou pour un enfant de moins de 3 ans, privilégiez l’HE de lavande fine.

Vous pouvez également combiner 1 à 2 gouttes d’HE de lavande aspic à une cuillère à café d’autres supports rafraichissants, hydratants et cicatrisants tels que l’aloe vera, le miel, ou l’huile végétale de millepertuis, hautement anti-inflammatoire. Répétez l’application de ce mélange plusieurs fois par jour jusqu’à guérison. A noter que l’huile végétale de millepertuis est photosensibilisante, il ne faut donc pas s’exposer au soleil après son application, ce qui tombe bien car, après un coup de soleil, une nouvelle exposition au soleil n’est pas recommandée !

Précautions particulières : de par sa composition « musclée », l’utilisation de l’HE de lavande aspic est à proscrire chez les femmes enceintes pendant toute la grossesse et chez les femmes qui allaitent, les enfants de moins de 7 ans, chez les personnes asthmatiques, les personnes épileptiques ou ayant des antécédents de troubles convulsifs.

huile essentielle de lavande fine

L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE FINE

On retrouve les champs de lavande fine, surtout dans les régions du sud car elle aime la chaleur et la lumière. Pour être au plus près du soleil, elle pousse même au–delà de 1000 mètres. Sa richesse en esters et en monoterpénols en fait une HE polyvalente à visée apaisante pour l’esprit, et pour la peau ! Elle est également cicatrisante, et plus douce d’utilisation que la lavande aspic.

  • Comment utiliser l’huile de lavande fine ?

Vous pouvez appliquer 2 à 4 gouttes d’HE de lavande fine sur la zone concernée ou, éventuellement, les mélanger à autant de gouttes d’huile végétale de rose musquée.

Pour toute personne de plus de 6 ans, vous pouvez réaliser ce mélange avec 2 gouttes d’huile essentielle de lavande fine, 2 gouttes d’huile essentielle de carotte (cicatrisante et régénérante des cellules cutanées) mélangées à 2 cuillères à café de macérât huileux de millepertuis, et appliquer sur le coup de soleil 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Précautions particulières : l’utilisation de l’HE de lavande fine est déconseillée pendant le 1ertrimestre de grossesse, pendant l’allaitement, ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans, sauf avis médical. L’HE de carotte est quant à elle interdite aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes hypertendues ou ayant des antécédents de cancers.

L’HUILE DE LAVANDIN SUPER

Enfin, le lavandin super est cultivé à basse altitude, c’est un hybride des lavande fine et aspic, plus rentable et plus résistant. Mieux vaut utiliser sa version bio, car sa culture est malheureusement davantage soumise aux pesticides. Combinant les avantages des deux lavandes précitées, c’est une HE très intéressante, et bon marché. Elle est également anti-inflammatoire, antidouleur et cicatrisante cutanée, ce qui convient naturellement en cas de coup de soleil.

  • Comment l’utiliser ?

On peut réaliser un mélange de 5 gouttes d’HE de lavandin super avec 5 gouttes d’HE de lavande fine dans une cuillère à café de macérât huileux de millepertuis. Appliquer quelques gouttes du mélange sur la peau, renouveler 2 à 3 fois dans les heures qui suivent le coup de soleil, puis 2 fois par jour.

Précautions particulières : ne pas utiliser pendant la grossesse, l’allaitement, ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans, et les sujets épileptiques.

Enfin, utilisable par tous, on peut imprégner généreusement une compresse d’hydrolat de lavande et l’appliquer ensuite sur la zone enflammée afin de calmer la sensation de brûlure.

huile de tea tree

UTILISER L’HUILE DE TEA TREE SUITE A UNE FORTE EXPOSITION AU SOLEIL

En effet, l’huile essentielle de Tea Tree, possède des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes, intéressantes en cas de coup de soleil. Elle apaise le feu et permet la cicatrisation en pénétrant dans les couches plus profondes de la peau.

  • Comment l’utiliser ?

Pour l’utiliser, vous pouvez masser la peau plusieurs fois par jour avec un mélange de 2 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree dans une cuillère à café d’huile végétale de calendula ou de millepertuis. Ainsi, vous empêcherez que la peau ne desquame trop et soulagerez la sensation de brûlure.

Précautions particulières : ne pas utiliser pendant le 1ertrimestre de grossesse, l’allaitement, ainsi que chez les nourrissons de moins de 3 mois sans avis médical, et les sujets épileptiques.

Le mot de la naturopathe

Il est heureusement possible de se protéger des coups de soleil en évitant de s’exposer pendant les fortes heures d’ensoleillement, c’est-à-dire entre 12 heures et 16 heures, quand les UVB sont les plus violents. La préparation de la peau est recommandée, notamment en adaptant son alimentation quelques semaines avant les expositions prévues. Chargez vos repas en caroténoïdes, en vitamines C et E,  ainsi qu’en omégas 3, qui préparent l’organisme à lutter contre les radicaux-libres et garantissent une bonne élasticité de la peau. Une bonne hydratation est indispensable pendant les expositions au soleil, ainsi qu’une protection adaptée, bio de préférence !