huile de ricin

L’huile de ricin

L’huile de ricin, parfois appelée huile de castor, est obtenue à partir des graines de ricin, un arbrisseau principalement utilisé à des fins ornementales. À l’origine, cet arbre s’est notamment développé en Égypte et en Éthiopie, avant de se répandre aux quatre coins du monde et plus particulièrement dans des pays chauds. La couleur de l’huile de ricin va de l’incolore jusqu’au doré très clair.

Notons que du ricin commun est extraite l’huile de ricin, mais également de la ricine, une protéine toxique déjà utilisée comme un poison par le passé. À noter que si les graines et les coques de l’arbrisseau sont toxiques, l’huile en elle-même n’est pas toxique. Néanmoins, on l’utilise exclusivement en usage externe et elle ne doit pas être ingérée. Elle a la particularité d’être grasse, épaisse et visqueuse.

Utilisée depuis l’Antiquité par les Egyptiens, l’huile de ricin a autrefois porté d’autres noms, tels que huile de kerua, kerroa, charua, carapate, palma ou encore cristi. On prête à l’huile de ricin des propriétés extraordinaires pour la peau et les cheveux. Son usage remonte à il y a plus de 4000 ans, et on dit même que la reine Cléopâtre en aurait été une grande fervente.

Anecdotes surprenantes : il fut un temps où l’huile de ricin pouvait se trouver dans les rayons des épiceries… pour ses vertus laxatives. Une pratique aujourd’hui révolue ! En revanche, on peut tout à fait l’ajouter à notre liste de cosmétiques naturels et surtout, à nos recettes beauté faites maison. L’autre petit nom sympathique de l’huile de ricin est « huile de castor » ou « castor oil » en anglais. Ainsi, ne prenez pas peur en lisant ce nom sur un flacon, aucun castor n’est maltraité dans le processus d’extraction de l’huile de ricin, qui est 100 % végétale.

Nom latin : Ricinus communis   Famille botanique : Euphorbiacées

Partie extraite : Graine de ricin     Origines de la plante : Afrique tropicale

Huile de ricin : bienfaits et utilisations

Beauté

Stimulante pour la pousse des cheveux, de la barbe et des cils

L’huile de ricin est utilisée pour les nombreuses propriétés qu’elle renferme, notamment pour la beauté des cheveux, de la peau et des ongles.

  • L’huile de ricin pour les cheveux et la barbe

Si vous avez un jour cherché un remède miracle (et naturel) pour faire pousser les cheveux, nul doute que vous soyez tombé sur l’huile de ricin. Riche en vitamine E, elle est connue pour ralentir la chute des cheveux et surtout, pour accélérer leur pousse. De même si vos cheveux sont ternes, qu’ils manquent d’éclat ou qu’ils s’affinent. Pour ces messieurs, elle peut même être utilisée pour stimuler la pousse de la barbe.

  • L’huile de ricin pour les cils et sourcils

L’huile de ricin peut être appliquée en petites quantités sur les cils et les sourcils pour les faire pousser et les nourrir. N’hésitez pas à utiliser un coton-tige imbibé d’huile que vous viendrez déposer sur les cils et sourcils. Fermez les yeux, patientez quelques minutes et rincez. Attention à rincer abondamment à l’eau claire si toutefois le produit venait à être en contact avec les yeux et/ou que vous ressentiez une gêne en l’utilisant.

  • L’huile de ricin pour les ongles

De même que l’huile de ricin agit sur la pousse des cheveux, des cils et des sourcils, elle sera très efficace pour faire pousser les ongles. Elle renforce les ongles et permet d’assouplir les cuticules, pour pouvoir les repousser sans douleur.

Santé

Nourrissante pour la peau

  • L’huile de ricin pour la peau

Riche en vitamine E et en acide gras (omégas 6 et 9), l’huile de ricin est un concentré de bienfaits pour la peau. Elle agit efficacement sur les peaux sèches à très sèches, notamment les « peaux de croco », qu’elle va protéger, soigner et nourrir en profondeur. Elle est même utilisée pour favoriser la cicatrisation de blessures légères, lutter contre les rides, combattre l’acné, atténuer les cernes et adoucir les vergetures.

plante de ricin

Quelques recettes à base d’huile de ricin

Pour un démaquillant maison, simple et efficace

Afin de fabriquer un démaquillant maison, 100 % naturel, munissez-vous d’un flacon et mélangez les ingrédients suivants :

  • 20 cl d’huile végétale de ricin
  • 40 cl d’huile d’amande douce
  • 40 cl d’eau de bleuet

→ N’oubliez pas de tonifier la peau avec un hydrolat après vous être démaquillé(e), par exemple un hydrolat de rose si votre peau a une tendance sèche ou de tea tree si votre peau a tendance à regraisser rapidement. À vaporiser sur votre visage avant votre crème de jour ou de nuit.

En cas de taches brunes sur la peau

Pour fabriquer un concentré efficace contre les taches brunes de la peau, munissez-vous d’un flacon roll-on vierge et des ingrédients suivants :

  • 6 ml d’huile végétale de ricin
  • 2 ml d’huile essentielle de céleri
  • 2 ml d’huile essentielle de carotte

Le matin, avant votre soin de jour, appliquez délicatement le roll-on sur la peau en réalisant des mouvements circulaires. Vous pouvez le mettre au frigo 10 minutes avant, pour un effet fraîcheur instantané.

→ Les huiles essentielles sont des produits naturels, mais qui peuvent être irritants pour la peau et qui présentent parfois des contre-indications. Veillez à vous assurer que ces H.E. sont bonnes pour vous avant de les utiliser.

En cas de chute de cheveux ou besoin d’un coup de boost pour favoriser la pousse

Pour réaliser ce masque cheveux maison, vous aurez besoin d’un pot à cosmétique vide et des ingrédients suivants :

  • 2 cuillères à café d’huile de ricin
  • 2 cuillères à café d’amande douce
  • 6 gouttes d’huiles essentielle de tea tree OU de bay St Thomas (facultatif)

Réaliser le masque une fois par semaine, en massant bien le cuir chevelu pour faire pénétrer les actifs. Deux shampoings peuvent être nécessaires.

→ Comme toute huile essentielle, l’H.E. d’arbre à thé (ou tea tree) et de bay St Thomas doivent être utilisées avec un maximum de précaution. L’H.E. de tea tree est parfaite pour les petites affections du cuir chevelu (pellicules, poux…) et celle de bay St Thomas favorise la croissance des cheveux et limite l’apparition de pellicules.

En cas de peau assoiffée et sèche

Pour réaliser cette crème revitalisante pour la peau, vous aurez besoin d’un pot à cosmétique vierge et des ingrédients suivants :

  • 10 ml d’huile végétale de ricin
  • 10 ml d’huile végétale d’argan
  • 70 ml d’hydrolat de rose (ou tea tree, ou fleur d’oranger)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
  • 10 gouttes de vitamines E
  • 6 grammes d’émulsifiant cutina
  • 24 gouttes de conservateur isocide

Chauffez au bain-marie les huiles végétales de ricin et d’argan ainsi que l’émulsifiant cutina, sans mélanger. Une fois le mélange fondu, sortez du feu et fouettez jusqu’à obtention d’une pâte homogène et blanche.

Une fois le mélange bien refroidi, ajoutez l’hydrolat, la vitamine E ainsi que le conservateur isocide, en continuant à mélanger énergiquement. Versez votre mélange dans le pot et conservez-le dans un lieu frais, protégé de la lumière, de la chaleur et de l’air.

Chaque soir et sur peau propre, appliquez une noisette de cette crème naturelle maison et réalisez de légers massages circulaires pour bien faire pénétrer.

→ L’huile essentielle de bois de rose doit être utilisée avec précaution (ex : femmes enceintes, enfants, personnes souffrant d’asthme, d’hypertension…). Elle régénère et purifie la peau, et s’utilise notamment dans la prévention des rides.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Autres indications importantes

Précautions

En raison de ses effets laxatifs et purgatifs, on veillera à réserver l’huile de ricin à un usage cosmétique externe.

Contre-indications

Il n’existe aucune contre-indication particulière à l’huile de ricin.

Molécules principales

L’huile de ricin contient divers composants, tels que des acides gras essentiels poly-insaturés, mono-insaturés et saturés. Voici les acides que l’on retrouve dans l’huile de ricin et leur teneur pour 100 grammes :

  • Palmitique : de 0,7 à 1,3 grammes
  • Stéarique : de 0,9 à 1,2 grammes
  • Oléique : de 2,8 à 5,5 grammes
  • Ricinoléique : de 84,2 à 94 grammes
  • Linoléique : de 4,2 à 7,3 grammes
  • Alpha-linoléique : de 0,2 à 0,5 grammes