huile végétale d’onagre

L’huile végétale d’onagre

L’huile d’onagre est extraite d’une plante herbacée, également appelée herbes aux ânes, dont la racine infusée était jadis utilisée pour apprivoiser les animaux sauvages. Ses racines peuvent quant à elle être consommées crues ou cuites. À noter qu’une fois cuites, elles se colorent d’une teinte rosée et ont un léger goût de viande fumée, d’où leur surnom de « jambon des jardiniers ». L’onagre est cultivée pour sa graine, qui possède de nombreuses propriétés cosmétiques et thérapeutiques.

Effectivement, l’huile d’onagre a la particularité de pouvoir être utilisée en cosmétique, pour la beauté de la peau, des cheveux et des ongles ; mais peut également être consommée pour ses bienfaits sur le système hormonal et cardiovasculaire. Riche en vitamine E, et en acides gras, plus particulièrement en acide gamma-linolénique (oméga-6), elle est dotée de spectaculaires propriétés anti-vieillissement.

L’aspect de l’huile d’onagre est plutôt épais, et sa couleur, de jaune à jaune vert. Subtile et légère, son odeur est très agréable. Elle a la particularité d’être pénétrante, ainsi, aucun film gras ou poisseux sur la peau et les doigts après l’avoir appliquée. Une huile à adopter dès maintenant, dans les tiroirs de votre salle de bain ou les placards de votre cuisine !

Idéalement, on veillera toujours à se tourner vers une huile d’onagre de première pression à froid, 100 % naturelle et biologique. Le must est d’opter pour une huile fabriquée à façon, pour bénéficier d’un maximum de bienfaits. Sensible à l’oxydation et à la chaleur, on veillera à la conserver dans un endroit tempéré, à l’abri de la lumière, flacon bien fermé.

Nom latin : Oenothera biennis L.   Famille botanique : Onagracées

Partie extraite : Graine

Origines de la plante : L’onagre est une plante à fleurs originaire d’Amérique du Nord. Elle fut importée en Europe il y a plusieurs siècles et on peut encore aujourd’hui la retrouver à l’état sauvage.

Huile d’onagre : bienfaits et utilisations

Beauté

La revitalisante pour la peau et les cheveux

L’huile d’onagre s’utilise en cosmétique, pour embellir la peau, les cheveux et les ongles.

  • L’huile d’onagre pour la peau

Riche en antioxydant, l’huile d’onagre a des propriétés exceptionnelles sur la peau. Elle la revitalise et l’assouplit, tout en contribuant à prévenir le vieillissement prématuré. L’acide gamma-linoléique a beaucoup à voir dans ces propriétés hydratantes, qui vont également lutter contre les rides et ridules, tout en assouplissant la peau. Elle régénère et tonifie la peau, et sera donc l’allié beauté parfait des peaux matures, en manque d’hydratation, de souplesse et d’élasticité.

  • L’huile d’onagre pour les cheveux

L’huile d’onagre joue également un rôle important dans l’hydratation et la nutrition du cheveu. Ainsi, on l’utilisera sur les pointes sèches, pour redonner de l’éclat aux cheveux. On la recommande tout particulièrement aux cheveux secs, dévitalisés, cassants ou abîmés. Vous pouvez l’intégrer à votre shampoing habituel (quelques gouttes) ou même l’utiliser en bain d’huiles pour cheveux, mélangée à d’autres huiles végétales (ex : huile de ricin).

  • L’huile d’onagre pour les ongles

L’huile végétale d’onagre est efficace pour revitaliser les ongles mous et cassants. Si vous avez l’habitude de porter du vernis à ongles régulièrement, n’hésitez pas à masser vos ongles avec après passage du dissolvant, ou même à l’utiliser en bain de trempage pour vos ongles avant la prochaine pose de vernis.

Santé

Propriétés anti-inflammatoires

En usage interne comme externe, l’huile d’onagre recèle de propriétés insoupçonnées. Sa richesse en acide gamma-linolénique (oméga 6) en fait un excellent anti-inflammatoire, à utiliser en massage sur les zones douloureuses (ex : arthrite, douleurs inflammatoires). Nourrissante et régénérante cellulaire, on peut également l’utiliser sur de petites plaies, pour soutenir le mécanisme de cicatrisation.

Sa teneur en acides gamma-linolénique et linoléique lui confère une action de régulation du système hormonal féminin, particulièrement utile en période de règles ou de ménopause. Elle permettrait d’apaiser les douleurs des menstruations et les bouffées de chaleur.

Sa richesse en oméga-9 et oméga-6 en fait également un très bon protecteur cardiovasculaire, des acides gras essentiels au bon fonctionnement du coeur. L’huile végétale d’onagre permet également de renforcer le système ostéo-articulaire en améliorant la fixation du calcium sur les os. Enfin, elle permet de soutenir le système nerveux et serait également une aide en cas de neuropathie diabétique, une pathologie qui atteint le système nerveux.

plante d’onagre

Quelques recettes à base d’huile d’onagre

En cas de troubles hormonaux

Pour soulager les symptômes liés aux menstruations et à la ménopause, vous pouvez ingérer 1 à 2 cuillères à café par jour d’huile d’onagre juste avant les repas. Idéalement, privilégier une prise juste après les règles, et jusqu’à l’apparition des suivantes. Pour la ménopause, privilégier la prise durant l’apparition des symptômes.

En synergie, vous pourrez également utiliser l’huile végétale de bourrache ainsi que l’huile essentielle de sauge déclarée.

Attention, les huiles essentielles doivent être consommées avec la plus grande précaution. Renseignez-vous sur cette H.E. avant de l’utiliser.

En cas d’ongles mous, cuticules

Bain de trempage pour hydrater les ongles

Dans un bol d’eau tiède, ajoutez quelques gouttes d’huile végétale d’onagre et trempez-y vos doigts durant quelques minutes. L’huile va permettre de bien nourrir les ongles et d’assouplir les cuticules. Vous pouvez intégrer cette étape à votre routine beauté des mains 1 fois par semaine.

En cas d’exposition au soleil

Pour réaliser vos compléments alimentaires, munissez-vous d’un flacon en verre, d’une pipette doseuse, de capsules vides (gélules en pullulane) et des ingrédients suivants :

  • 40 ml d’huile végétale d’onagre
  • 30 ml d’huile végétale de germe de blé (protectrice du système nerveux et cardio-vasculaire)
  • 30 ml d’huile végétale d’argousier (protection en cas d’hypertension artérielle)

Mélangez-bien dans le flacon en verre, puis à l’aide de la pipette, remplissez une à une chaque gélule. Prendre 2 gélules par jour (1 le matin et 1 le soir) durant 25 jours environ pour bien préparer votre peau avant les beaux jours.

Attention, un complément alimentaire ne remplace pas une protection UVA-UVB efficace. Il est impératif d’utiliser un écran solaire pour protéger sa peau du soleil.

En cas de peau sèche, en manque de tonus

Pour réaliser ce sérum anti-rides, munissez-vous d’un flacon doseur vierge et des ingrédients suivants :

  • 4 cuillères à soupe d’huile végétale d’onagre
  • 20 gouttes d’huile essentielle de rose de damas

Mélangez-bien et appliquez 3 à 4 gouttes le soir, avant de venir appliquer votre crème de soin habituelle (crème de nuit, crème nourrissante, crème anti-rides…).

Attention, toutes les huiles essentielles doivent être utilisées avec un maximum de précaution. Vérifiez les éventuelles contre-indications avant usage.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Autres indications importantes

Précautions

Aucune précaution particulière n’est requise pour utiliser l’huile végétale d’onagre.

Contre-indications

Il n’existe aucune contre-indication particulière à l’huile d’onagre.

Molécules principales

L’huile végétale d’onagre est constituée d’acides gras essentiels polyinsaturés (acide linoléique et acide gamma-linolénique), en acide gras mono-insaturés et en acides gras saturés.

Voici sa teneur en acides gras :

  • Acide linoléique (oméga 6) : 65 à 85 %
  • Acide gamma-linolénique (oméga 6) : 7 à 14 %
  • Acide oléique (oméga 9) : 5 à 12 %
  • Acide palmitique : 4 à 10 %
  • Acide stéarique : 1 à 4 %