huile végétale d’argousier

Huile végétale d’argousier

Anti-oxydante, nourrissante et cicatrisante, l’huile d’argousier est obtenue par extraction au CO2 des graines (pépins) et possède un aspect liquide et huileux. Sa couleur tire sur le orange, elle présente un toucher sec, a une odeur poivrée et une saveur caractéristique de graine.

Ici, nous aborderons l’huile de graine – ou de pépin – d’argousier, à ne pas confondre avec l’huile de pulpe d’argousier, dont les compositions et les propriétés sont un peu différentes.

L’huile de graine d’argousier pourra essentiellement être utilisée en cosmétique, pour ses propriétés anti-âge, son effet illuminateur de teint, mais également son côté apaisant et cicatrisant.

On l’apprécie notamment pour son action pénétrante, qui ne laisse pas de film gras sur la peau après application. Elle pourra être intégrée à vos différents soins cosmétiques quotidiens, ou vos soins cosmétiques maison.

Ses principes actifs sont la vitamine E, la vitamine K, les caroténoïdes et les stérols. Elle est également peu comédogène (indice = 2) et pourra être utilisée sans crainte de voir apparaître de petits boutons disgracieux.

La légende raconte même qu’Alexandre le Grand aurait eu recours à l’huile de graines d’argousier pour faire briller le pelage et la crinière de ses chevaux. Les moines tibétains l’auraient même utilisée durant le VIIIème siècle.

Nom latin : Elaeagnus rhamnoides (L.)   Famille botanique : Elaégnacées

Partie extraite : Graines/pépins     Origines de la plante : Chine, Mongolie et Roumanie

L’huile végétale d’argousier : les propriétés et bienfaits

Beauté

Pour le soin des cheveux et de la peau

  • Une huile qui assouplit et adoucit

Anti-oxydante d’exception, l’huile d’argousier fait sensation sur la peau, et plus particulièrement sur le visage. Elle est une alliée pour les peaux matures et les peaux sèches à très sèches. L’huile de graines d’argousier a l’avantage d’être tolérée par tous les types de peaux (sèche, normale, mixte à grasse, abîmée, mature…). Elle va permettre d’hydrater, d’assouplir et de protéger la peau grâce à ses propriétés émollientes.

  • Régénère le film hydrolipidique

De par sa teneur en oméga-3 et en oméga-6, elle permet d’apporter de l’élasticité à la peau et de reconstituer le film hydrolipidique de la peau. On pourra donc s’en servir pour éviter les sensations de tiraillements après la douche, ou sur les zones les plus rugueuses de la peau.

  • Raffermit et estompe les ridules

Riche en vitamine E et en caroténoïdes, elle agit contre le vieillissement prématuré de la peau. On pourra l’appliquer de façon régulière pour estomper les petites ridules et le relâchement cutané. Elle pourra donc être utilisée en soin anti-âge sur la peau du visage, mais également sur des zones plus localisées du corps pour atténuer l’aspect des vergetures.

  • Un joli teint hâlé et lumineux !

En prime, sa teinte orangée permet de donner instantanément un effet bonne mine au visage. Idéal en hiver, lorsque la peau a tendance à s’éclaircir, ou lorsque l’on a le teint terne. Elle permet également de prolonger le bronzage de la peau.

  • Idéale dans vos soins cosmétiques

L’huile de pépins d’argousier pourra être utilisée dans vos soins cosmétiques maison (ex : soin anti-vergetures, sérum visage rajeunissant, baume cicatrisant, soin après-bronzage, etc.).

  • Et les cheveux dans tout ça ?

Très bonne pour la peau, l’huile d’argousier pourra également être utilisée en bain d’huile pour les cheveux, notamment pour nourrir les cheveux fatigués, secs et cassants.

Santé

Cicatrisante et anti-inflammatoire

L’huile de graine d’argousier a des vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires. Elle stimule le mécanisme de régénération et de cicatrisation de la peau. On pourra donc l’utiliser en cas de brûlure, de plaie ou de petit échauffement de la peau dû au soleil.

Elle pourra également être utilisée pour atténuer l’effet de certaines maladies de peau et problèmes cutanés, tels que l’eczéma ou encore la kératose pilaire. On peut également l’utiliser sur le cuir chevelu, en cas de pellicules ou de petites démangeaisons. L’huile d’argousier va aussi permettre de chouchouter les peaux atopiques. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.

L’huile de pépins d’argousier serait préconisée en usage interne pour lutter contre le dépôt du mauvais cholestérol.

Consommée par voie orale, elle permettrait également d’améliorer l’aspect de la peau et des cheveux.

En cas de doute sur la consommation d’une huile, vous pouvez demander conseil à un spécialiste.

l’arbre des graines d’argousier

Quelques recettes à base d’huile d’argousier

En cas de peau terne, manque d’éclat

Pour un effet bonne mine instantané, vous pouvez réaliser la synergie suivante :

  • 1 goutte de macérât huileux de carotte
  • 1 goutte d’huile végétale d’argousier
  • 1 goutte d’huile végétale de karanja
  • 1 goutte d’huile végétale de noyaux d’abricot

Mélangez et chauffez légèrement les 4 gouttes d’huile dans le creux de vos mains, puis appliquez sur le visage en réalisant de petits massages circulaires. Combinés à ce concentré d’huiles bonne mine, ils permettent d’activer la circulation sanguine et favorisent l’éclat du teint.

Vous pouvez répéter l’opération chaque matin en hiver, ou lorsque votre visage semble plus fatigué et vos traits tirés.

En cas de petite brûlure, plaie, coup de soleil

Après avoir nettoyé la plaie, appliquez quelques gouttes d’huile d’argousier sur la zone concernée. Elle va permettre d’accélérer la régénération cutanée et donc favoriser la cicatrisation de la peau. Vous pouvez procéder à ce petit massage matin et soir, le temps que la plaie cicatrise.

En complément, vous pouvez également utiliser le macérât huileux de calendula, qui a la particularité d’être anti-inflammatoire, cicatrisant et apaisant. Ajoutez alors 2 gouttes d’huile de pépins d’argousier et 2 gouttes d’huile végétale de calendula (plus ou moins selon la taille de la plaie), et massez-bien pour faire pénétrer.

En cas de kératose pilaire

Chaque soir avant d’aller dormir, appliquez une dizaine de gouttes d’huile d’argousier sur la zone concernée et massez la peau jusqu’à pénétration complète. L’huile végétale va permettre d’apporter de la souplesse à la peau et de la rendre plus douce. Vous pouvez réitérer jusqu’à ce que la kératose s’atténue.

La kératose pilaire est une maladie qui se traduit par une éruption cutanée dont l’aspect nous rappelle un peu celui de la chair de poule. La peau est alors envahie de très petits boutons rouges et devient assez granuleuse. Elle est due à une surproduction de kératine qui va bloquer les follicules pileux et former ces petits boutons. La peau peut même s’épaissir, et on le remarque principalement au niveau du haut des bras, des cuisses, des fesses et même du visage.

En cas de rides, signes de vieillissement cutané

Pour estomper progressivement les rides, ridules et autres signes de vieillissement prématuré de la peau, diluez 3 à 4 gouttes d’huile de graines d’argousier avec une crème hydratante. Vous pouvez le faire chaque matin avec une crème de jour, et chaque soir avec une crème de nuit.

Pour maximiser l’efficacité de l’huile d’argousier, n’hésitez pas à l’utiliser en synergie avec l’huile végétale de rose musquée. Elle est connue pour ses propriétés raffermissantes et cicatrisantes, et va permettre de favoriser la régénération cutanée.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Autres indications importantes

Précautions

L’huile d’argousier étant sensible à l’oxydation, on veillera simplement à la conserver dans un endroit frais et sec, à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière.

Contre-indications

Il n’existe pas de contre-indication à l’huile d’argousier. Elle est tolérée par les adultes, les ados, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les bébés.

Molécules principales

L’huile de graine d’argousier se compose de différents acides gras, à savoir :

  • 28 à 40 % d’acide linolénique
  • 20 à 35 % d’acide alpha-linolénique
  • 14 à 22 % d’acide oléique
  • 6 à 11 % d’acide palmitique
  • Un peu plus de 4 % d’acide stéarique
  • Un peu plus de 2 % d’acide palmitoléique