huile essentielle d’ylang-ylang

L’huile essentielle d’ylang-ylang

L’ylang-ylang, huile essentielle à l’odeur exotique et suave, stimule en cas de fatigue, et est notamment utilisée pour ses vertus aphrodisiaques. Elle est aussi hypotensive, et aide à calmer les crises d’angoisse et le stress. Son parfum et ses propriétés tonifiantes et régénérantes en font une huile essentielle incontournable dans la composition de cosmétiques et de shampooings.

Originaire d’Asie du Sud-Est, la fleur d’ylang-ylang est utilisée par sa population depuis de longues années. Aujourd’hui encore, on la retrouve dans la fabrication du “boori-boori”, une pommade à base d’huile de coco qui protège les cheveux et la peau du soleil et de l’eau de mer et qui, paraît-il, envoûterait les hommes. Victime de son succès, la culture de cette fleur “de Paradis” est devenue intensive face à la demande croissante des parfumeurs depuis plusieurs décennies. La manière de cultiver l’ylang-ylang est ancestrale, et l’arbre qui en produit les fleurs est très prolifique au printemps. Ces magnifiques fleurs prennent tour à tour des couleurs blanche, puis verte, puis jaune.

Saviez-vous qu’il existait différentes qualités d’huile essentielle d’ylang-ylang, correspondant aux différentes fractions de la distillation des fleurs, celles-ci leur conférant des propriétés physico-chimiques spécifiques ? L’ylang-ylang complète, dont nous parlerons ici, est issue de la distillation complète de la fleur, qui dure en moyenne 18h. Elle contient l’intégralité des molécules aromatiques de la plante, ce qui la prédispose davantage à un usage thérapeutique, et se distingue ainsi de l’ylang ylang première (I), l’ylang ylang deuxième (II) et de l’ylang ylang troisième (III), surtout utilisées en parfumerie.

Nom latin : Cananga odorata totum   Famille botanique : Annonacées

Partie distillée : Fleur     Origines de la plante : Madagascar

Huile essentielle d’ylang-ylang : utilisations et propriétés

Beauté

Tonique et régénérante pour les cheveux et la peau

Essence au parfum suave et sensuel, elle est autant utilisée pour sa fragrance que pour ses propriétés anti-inflammatoires (en cas de prurit ou d’eczéma par exemple). Elle est souvent ajoutée aux soins capillaires pour apporter force et tonicité aux cheveux.

L’huile essentielle d’ylang-ylang a montré son efficacité :

  • Soins capillaires
  • Soins visage ou corps

Propriétés : tonique capillaire, équilibrante de la sécrétion de sébum, régénérante cutanée

Synergies :

  • Pour la force des cheveux : sauge sclarée, pamplemousse, cèdre de l’atlas

Bien-être

Contre les troubles du sommeil, la baisse de libido et le stress

Toujours grâce à sa composition riche en esters, elle agit comme une équilibrante du système nerveux et est donc naturellement utilisée pour calmer le stress, les tensions, la déprime ou l’insomnie. Son odeur puissante (qui peut toutefois se révéler entêtante à la longue) est connue pour ses effets aphrodisiaques, et elle s’utilise en olfaction comme en diffusion, ou comme composant d’huile de massage pour booster la libido.

L’huile essentielle d’ylang-ylang a montré son efficacité :

  • Nervosité, stress, angoisses, surmenage
  • Déprime
  • Troubles du sommeil
  • Baisse de libido, fatigue sexuelle

Propriétés : calmante, anti-stress, équilibrante du système nerveux, aphrodisiaque

Synergies :

  • Contre le stress, la nervosité : lavande vraie, marjolaine à coquilles, camomille romaine, mandarine rouge
  • Pour un effet aphrodisiaque : cannelle écorce, gingembre, bois de Siam, palmarosa
  • Contre la déprime : verveine odorante, petit grain bigarade, bergamote

Santé

Antispasmodique, hypotensive et anti-inflammatoire

L’huile essentielle d’ylang-ylang, grâce à sa forte concentration en esters monoterpéniques, possède plusieurs actions contre les problématiques liées au système nerveux parasympathique : elle permet ainsi de calmer l’hypertension, la tachycardie, et les désagréments spasmodiques liés au stress.

L’huile essentielle d’ylang-ylang a montré son efficacité :

  • Palpitations, hypertension
  • Douleurs musculaires
  • Syndrome prémenstruel

Propriétés : antispasmodique, hypotensive, antiarythmique, anti-infectieuse, antibactérienne, anti-inflammatoire

Synergies :

  • Contre les palpitations : petit grain bigarade, lavande vraie…
plante d’ylang-ylang

Quelques recettes d’ylang-ylang

En cas de stress, d’angoisses et de nervosité

En diffusion : Préparez une synergie d’huiles essentielles anti-stress en diffusant 3 à 6 gouttes de ce mélange matin et soir pendant une demi-heure :

  • 12 gouttes d’H.E d’ylang-ylang
  • 15 gouttes d’H.E. de petit grain bigarade
  • 12 gouttes d’H.E. de bergamote
  • 20 gouttes d’H.E. de mandarine rouge

L’huile essentielle d’ylang-ylang peut être considérée comme entêtante pour certains et entraîner des maux de tête, à utiliser donc selon les goûts de chacun. Ne pas diffuser pendant le sommeil.

En cas de baisse de libido

Préparez une huile de massage sensuelle en mélangeant 15 gouttes d’ylang-ylang avec 1 goutte d’huile essentielle de cannelle écorce et 20 gouttes d’huile essentielle de gingembre dans 50 ml d’huile végétale de dattier du désert. Massez-en quelques gouttes le long de la colonne vertébrale (ne pas utiliser sur les organes génitaux).

En cas de cheveux manquant de vitalité

Vous pouvez ajouter 30 gouttes d’H.E. d’ylang-ylang à 100 ml de votre shampoing, neutre de préférence.

Pour réaliser un shampooing nettoyant à l’argile 100% “écologique”, délayez dans 25cl d’eau raisonnablement chaude 2 grosses cuillères à soupe d’argile (verte ou blanche selon la nature de vos cheveux) et 2 gouttes d’HE d’ylang-ylang. Mélangez avec une spatule en bois et appliquez progressivement sur les cheveux humides en massant longuement. Laissez agir 2 minutes et rincez abondamment.

En cas de palpitations

Mélangez 1 goutte d’ylang-ylang et 1 goutte de petit grain bigarade dans 5 gouttes d’huile végétale de jojoba, puis appliquez le mélange en friction sur la poitrine, plusieurs fois par jour si nécessaire.

Utilisations et précautions

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 3 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes de + de 3 mois

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Asthme

Epileptique

icone epileptique

Irritante

Trouble de la coagulation

Trouble coagulation

Autres indications importantes

Précautions

Cette huile essentielle peut être irritante pour la peau, il est recommandé de toujours l’utiliser diluée.

Contre-indications

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée :

  • chez la personne allergique aux dérivés salicylés, à l’aspirine ou à l’un de ses composants,
  • chez les asthmatiques sans l’avis d’un allergologue,
  • chez le sujet épileptique.

Molécules principales

  • Esters :
    • acétate de linalyle,
    • acétate de géranyle (8 %), de benzyle (3 %),
    • salicylate de benzyle (2 %),
    • acétate de farnésyle (2 %),
    • benzoate de benzyle
  • Sesquiterpènes :
    • germacrène-D (20 %),
    • alpha-farnésène,
    • béta-caryophyllène (10 %),
    • delta-cadinène,
    • alpha-humulène,
    • gamma-muurolene
  • Alcools monoterpéniques :
    • linalol (55 %),
    • géraniol,
    • trans-nérolidol
  • Alcools sesquiterpéniques :
    • farnésol,
    • alpha-cadinol
  • Phénols méthyl-éthers :
    • p-crésol ME (para-crésol-méthyl-éther = 3 à 10 %)