l’huile essentielle de patchouli

L’huile essentielle de patchouli

Le patchouli est une plante tropicale aux feuilles larges et veloutées avec de majestueuses fleurs blanches aux reflets violacés. Principalement cultivée en Indonésie et aux Philippines, elle peut dépasser un mètre de hauteur.

L’huile essentielle de patchouli est obtenue par distillation des feuilles à la vapeur. L’essence doit vieillir en fûts plusieurs mois pour perdre son amertume. Son rendement est donc faible, environ 330 kg de feuilles pour 1 kg d’huile essentielle, ce qui en fait une matière première chère et luxueuse.

C’est par bateau que le patchouli est arrivé en Europe au XIXᵉ siècle, lors de l’importation des fameux châles en cachemire et des soieries de Chine. Pour les protéger des mites durant le transport, on emballait les délicates étoffes dans ses feuilles.

Son célèbre parfum, icône de la génération hippie des années 70, séduit encore grâce à ses notes orientales et envoutantes. Le patchouli est toujours une des fragrances les plus utilisées en parfumerie.

Son huile essentielle présente une odeur riche et puissante, à la fois boisée, terreuse et sèche aux accents fumés. Elle est visqueuse et de couleur ambre.

Aphrodisiaque de réputation, l’huile essentielle de patchouli stimule le désir de dépasser ses limites. Cette huile essentielle mythique est très prisée pour ses vertus sur le corps et l’esprit. Les sesquiterpènes et le patchoulol qui la composent principalement lui confèrent de nombreuses propriétés bienfaisantes.

Apaisante et relaxante, elle est aussi reconnue pour ses propriétés assainissantes et régénérantes pour la peau ainsi que pour ses bienfaits sur la circulation sanguine.

Nom latin : Pogostemon cablin   Famille botanique : Lamiacées

Partie distillée : Feuilles séchées, fermentées     Origines de la plante : Indonésie, Philippines, Malaisie, Inde

L’huile essentielle de patchouli : quelles sont ses propriétés et comment l’utiliser ?

Beauté

Le patchouli pour soigner la peau

L’huile essentielle de patchouli présente bon nombre de propriétés médicinales notamment en dermatologie.

En ce qui concerne la beauté, ses vertus régénératrices cellulaires, anti-inflammatoires et assainissantes en font l’alliée des peaux difficiles. Elle entre souvent dans la composition de soins dermocosmétiques.

Elle soigne aussi bien les peaux trop sèches que trop grasses.

En redonnant tonus et élasticité, elle combat les signes du vieillissement et garantit à la peau une apparence saine et un teint radieux.

L’huile essentielle de patchouli a le pouvoir d’atténuer une cicatrice récente ainsi que les marques d’une dermatose (rougeurs, squames et boutons).

Elle embellit également notre chevelure en apaisant et assainissant le cuir chevelu.

Décongestionnante, elle est aussi un ennemi de la cellulite.
 

Indications et utilisations :

Pour bénéficier de soins de qualité, utilisez-la diluée dans une huile végétale seule ou en association, en légers massages de la peau ou du cuir chevelu.

Ou, ajoutez 2 gouttes dans une noisette de votre préparation cosmétique (crème, lait, shampoing ou masques capillaires.)

L’application pure est possible localement sur les boutons et les cicatrices.
En cas de :

  • Acné
  • Dermatoses
  • Peau sèche asphyxiée
  • Peau grasse
  • Peaux matures, rides
  • Cicatrice récente
  • Pellicules
  • Cheveux gras
  • Perte de cheveux
  • Cellulite

 
Synergies : huiles essentielles de palmarosa, carotte, bois de rose, lavande vraie, tea tree, géranium rosat.
 

Propriétés :

  • Régénératrice
  • Cicatrisante
  • Antiseptique
  • Anti-inflammatoire
  • Tonifiante
  • Antipelliculaire
  • Assainissante
  • Décongestionnante

Bien-être

Une huile essentielle apaisante

Aussi bien stimulante qu’apaisante, l’huile essentielle de patchouli est équilibrante.

Ses vertus relaxantes en font une huile essentielle parfaite en diffusion pour créer une ambiance calmante qui inspire le ressourcement. En favorisant la méditation, elle aide à se débarrasser des pensées polluantes.

Grâce à son effet tonifiant sur l’ensemble de l’organisme, elle permet de lutter contre toutes formes de fatigue (physique, psychique et morale).

L’huile essentielle de patchouli est un aphrodisiaque réputé. Outre son parfum mythique qui éveille les sens, cette vertu lui vient de son action bienfaisante sur la circulation sanguine et de ses propriétés relaxantes, propices au lâcher prise en cas de problème (frigidité, impuissance). Aussi, elle fait partie des huiles essentielles capables de stimuler les fonctions des hormones sexuelles.
 

Indications et utilisations :

Utilisée en diffusion seule ou en synergie, en olfaction ou encore en inhalation sèche (1 goutte sur les poignets, ou sur un mouchoir à respirer plusieurs fois), mais également en massage ou friction diluée dans une huile végétale sur la colonne, la plante des pieds et le plexus. Elle aidera lors de :

  • Frigidité, impuissance
  • Fatigue, surmenage, fatigue nerveuse
  • Troubles du sommeil, nervosité, stress, déprime
  • Angoisse, anxiété

 
Synergies :

Huiles essentielles de bois de santal,  bergamote,  menthe poivrée, lavande vraie,  rose, sauge sclarée

Détente : mélisse, santal

Déprime : mandarine, lemongrass

Angoisse : orange douce

Aphrodisiaque : diffusion : Ylang-ylang, rose de Damas, santal, jasmin

Massage : ylang-ylang, palmarosa, lentisque pistachier
 

Propriétés :

  • Tonique physique et psychique
  • Antidépressive
  • Aphrodisiaque
  • Relaxante, calmante
  • Équilibrante
  • Insectifuge

 
Utilisation de l’huile essentielle de patchouli contre les insectes :

En diffusion ou en application sur la peau, elle repousse les moustiques.

Quelques gouttes sur un galet placé dans une armoire agiront comme antimite.

Ses propriétés anti-inflammatoires permettent de résorber œdème et démangeaisons consécutifs aux piqûres.

Santé

De nombreuses propriétés soignantes pour une circulation fluide et une bonne oxygénation

En fluidifiant la circulation et tonifiant les parois veineuses, l’huile essentielle de patchouli est un excellent tonique veineux, fort utile au confort circulatoire qui permet entre autres de retrouver des jambes légères.

L’huile essentielle de patchouli régénère et répare les tissus en inhibant l’inflammation et en protégeant la zone lésée des bactéries. Ses composants modulent la réponse immunitaire limitant ainsi rougeur, gonflements, chaleur et douleur résultant du processus inflammatoire. Elle regorge donc de vertus soignantes en cas de maladie de peau en répondant aux besoins d’oxygénation, d’élimination des toxines et de cicatrisation nécessaire à leur guérison.

Son action antifongique la rend très efficace contre les mycoses et elle soulage avec succès les inflammations et démangeaisons de la peau et du cuir chevelu.

De plus, l’huile essentielle de patchouli veille au bon déroulement de la digestion en stimulant les fonctions de l’estomac

 

Indications et utilisations :

Diluée dans une huile végétale, son utilisation en massage ou en compresses sur les lésions est efficace dans les indications suivantes :

  • Rétention d’eau
  • Jambes lourdes
  • Varices
  • Hémorroïdes
  • Escarres, ulcères variqueux, crevasses
  • Mycoses, dermatoses allergiques, impétigo, eczéma, dermatoses inflammatoires, parasitoses, psoriasis
  • Inflammation et mycoses du cuir chevelu
  • Démangeaisons
  • Digestion difficile et lente, infection intestinales (parasitaires), gastro-entérite

Lors de troubles circulatoires, masser les jambes de bas en haut avec 5 gouttes d’huile essentielle de patchouli dans 10 gouttes d’HV de calophylle par exemple, 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Lors de dermatoses, ajouter 1 goutte dans une noisette de votre soin quotidien, matin et soir jusqu’à disparition des symptômes

Pour apaiser la peau du corps entier, préparer un bain en ajoutant à l’eau un mélange de 10 gouttes dans 4 cuillères à soupe de lait en poudre.

Pour enrayer les troubles digestifs, utilisez-la en massage sur le ventre. Diluez 1 goutte d’HE dans 5 gouttes d’huile végétale dès l’apparition du problème jusqu’à sa résolution, maximum 3 fois par jour.

N’utilisez pas l’huile essentielle de patchouli en massages quotidiennement sans interruption durant plus de trois semaines.
 

Synergies avec des huiles essentielles :

  • Mycoses : tea tree
  • Eczéma : lavande fine, géranium rosat
  • Démangeaisons : géranium rosat
  • Plaies et lésions : lavande vraie.
  • Œdèmes : hélichryse italienne
  • Circulation : lentisque pistachier, palmarosa

 
Propriétés :

  • Tonique veineux et lymphatique
  • Hypotensive
  • Décongestionnante
  • Anti-inflammatoire
  • Régénératrice
  • Anti-infectieux
  • Antifongique, antiparasitaire
  • Cicatrisant
  • Tonique digestif
  • Carminative
  • Antivirale
fleur de patchouli

Quelques recettes à base d’huile essentielle de patchouli

En cas de pellicules

Mélangez :

  • 35 ml d’huile végétale d’olive
  • 10 ml d’huile végétale de jojoba
  • 5 ml d’huile d’argan 5
  • 90 gouttes d’huile essentielle de patchouli

Appliquez une petite quantité en massage sur le cuir chevelu puis envelopper d’une serviette humide et tiède pendant 20 minutes avant chaque shampoing.

En cas d’hémorroïdes

Diluez 1 goutte d’HE de patchouli dans 9 gouttes d’une huile végétale de votre choix (de calophylle par exemple) et appliquez sur l’hémorroïde, après la douche et après chaque selle jusqu’à sa disparition.

En cas de cicatrice disgracieuse

Mélangez :

  • 20 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne
  • 40 gouttes d’huile essentielle de lavande fine
  • 20 gouttes d’huile essentielle de patchouli
  • 20 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre

Massez longuement 2 à 4 gouttes du mélange sur la cicatrice 3 fois par jour. Si la localisation se trouve sur le visage et si la zone est étendue, diluez à 20% dans l’huile végétale d’arnica par exemple.

Renouveler l’application pendant 10 jours si la cicatrice est récente, plusieurs mois si elle est ancienne.

En cas de jambes lourdes

Préparez votre mélange pour massage dans un flacon en verre teinté :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de genévrier
  • 30 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier
  • 15 gouttes d’huile essentielle de patchouli
  • 15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 75 gouttes de d’huile végétale de calophylle

Massez fermement des pieds au haut des cuisses, 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Oestrogen-like

Autres indications importantes

Précautions

L’huile essentielle de patchouli est relativement douce et généralement bien tolérée. Cependant, en plus des précautions relatives à l’usage de toutes les huiles essentielles, il faut retenir que cette huile essentielle en diffusion peut devenir entêtante, il est recommandé de l’associer à d’autres huiles essentielles.

Tonifiante à petites doses, elle est sédative à fortes doses.

La dilution dans une huile végétale est de 10% ou ¼ dans ¾ d’huile végétale. Elle peut aller jusqu’à 50% d’huile essentielle pour le massage des jambes en cas de troubles circulatoires.

Les femmes enceintes et les enfants peuvent utiliser cette huile essentielle en diffusion.

Contre-indications

Cette huile est oestrogen-like, pour toutes les pathologies dépendantes à l’œstrogène (traitement hormonal) il ne faut pas l’employer sans avis médical.

L’huile essentielle de patchouli n’est pas interdite aux personnes asthmatiques, allergiques et épileptiques cependant, comme toutes les huiles essentielles, elle présente un risque. Un avis médical est recommandé dans ces cas.

L’HE de patchouli a un effet fluidifiant sur la circulation sanguine en raison de sa teneur en sesquiterpènes. Prudence donc pour les personnes sous traitements anticoagulant ou anti-agrégant plaquettaire, là aussi un avis médical au préalable est requis.

Molécules principales

Composés chimiques principaux (37 à 60%) :

  • Sesquiterpènes (37 à 60 %) (alpha-bulnésène, alpha-gaiiènes, alpha-patchoulènes, béta-caryophyllène)
  • Sesquiterpénols (33 à 40%) (Patchoulol, pogostol)

Traces de : Monoterpènes (Alpha et béta-pinènes, Limonène), Sesquiterpénones, Acides alcaloïdes