huile essentielle de millepertuis

Huile essentielle de millepertuis

Le millepertuis est une plante pouvant monter jusqu’à 60 cm de hauteur, qui fleurit les talus et bordures de chemins de nombreuses régions tempérées. Elle est utilisée depuis des millénaires sous de nombreuses formes (baumes, infusions…) pour soigner les bleus aux corps et à l’âme. Ambroise Paré, père de la chirurgie moderne, aurait conseillé le Millepertuis “pour les blessures profondes et celles qui traversent le corps”. En raison de son pauvre rendement, l’huile essentielle de millepertuis est rare et donc précieuse. Le macérât huileux de millepertuis est aujourd’hui plus fréquemment accessible dans les herboristeries. Macérat huileux et huile essentielle ne contiennent pas les mêmes molécules, il est donc important de ne pas les confondre. L’huile essentielle de millepertuis, riche en germacrène-D, molécule anti-inflammatoire, est reconnue pour sa capacité à réduire les bleus, bosses et cicatrices, ainsi qu’à soutenir en cas de choc émotionnel. Également anti-inflammatoire pour les muqueuses, elle est indiquée pour les affections buccales.

Nom latin : Hypericum perforatum   Famille botanique : Clusiacées

Partie distillée : Parties aériennes fleuries    Origines de la plante : Europe, Afrique, Moyen-Orient

L’huile essentielle de millepertuis : bienfaits et propriétés

Beauté

La cicatrisante

L’huile essentielle de millepertuis est très réputée pour ses facultés à résorber rapidement les bleus et les bosses, disgracieux quand ils sont mal placés. Il en est de même pour une peau abîmée ou irritée et qui démange, qui peut laisser place à des rougeurs déplaisantes. L’essence de millepertuis fonctionne également sur des traces plus anciennes, comme les cicatrices chéloïdes ou les vergetures.

Utilisations :

  • cicatrices (chéloïdes)
  • vergetures
  • peaux abimées ou irritées
  • démangeaisons
  • bleus, bosses

Propriétés : cicatrisante, antiseptique, anti-traumatique

Synergie : L’effet d’une huile essentielle est souvent augmenté en l’utilisant conjointement avec d’autres essences. Pour l’huile essentielle de millepertuis, les synergies suivantes sont conseillées :

  • Après un choc : utiliser en mélange avec les huiles essentielles d’eucalyptus staigeriana ou citronné, d’immortelle, de katafray, de gaulthérie couchée ou odorante, de géranium rosat, de lavande officinale, mais aussi avec le macérât huileux de millepertuis.
  • Pour les peaux irritées qui démangent : à associer avec les essences de géranium, de myrrhe.

Bien-être

Pour une bonne santé émotionnelle

Un choc émotionnel fort et des nuits raccourcies peuvent nuire à la qualité de vie. L’huile essentielle de millepertuis est parfaite dans ce cas et permet de retrouver plus rapidement une vie normale et de stabiliser les nuits.

Utilisations :

  • choc émotionnel
  • troubles du sommeil, jetlag
  • déprime

Propriétés : rééquilibrante, relaxante, anti-traumatique au niveau psychique

Synergie : Pour un effet plus puissant, des synergies sont possibles avec les huiles essentielles suivantes :

  • pour un meilleur sommeil : petit grain bigaradier, orange douce, mandarine, lavande officinale, ylang-ylang ou encore mélisse.
  • En cas de choc : à associer avec l’huile essentielle d’immortelle.

Santé

L’anti-inflammatoire interne et externe

Dans une vie active où l’on est souvent pressé, il est fréquent de se cogner. Le choc, qui peut être très douloureux suivant la zone touchée, laisse aussi derrière lui un bleu ou une plaie que l’on veut faire disparaître rapidement. Pour cela, l’essence de millepertuis est très efficace grâce à ses propriétés anti-inflammatoires cutanées. Aussi efficace sur les muqueuses, elle sera très utile en cas d’irritation de ces dernières. Antiseptique, elle lutte efficacement contre le psoriasis ou l’eczéma.

 

Utilisations :

  • Bleus, coups, léger traumatisme
  • inflammation des muqueuses : inconfort des voies génitales
  • cicatrisation : brûlures
  • cicatrisation des muqueuses : aphtes, stomatites
  • irritations de la peau
  • psoriasis, eczéma
  • Douleurs musculaires articulaires

Propriétés : anti-inflammatoire, cicatrisante, antiseptique, légèrement anti-infectieuse, anti-traumatique

 

Synergie : Afin de réaliser des mélanges encore plus performants, l’huile essentielle de millepertuis s’associe parfaitement avec les essences suivantes :

  • Après un choc : eucalyptus staigeriana ou citronné, immortelle, katafray, gaulthérie couchée ou odorante, géranium rosat, lavande officinale, mais aussi avec le macérât huileux de millepertuis.
  • Cicatrisation et vergetures : à associer avec les essences de géranium, de lavande aspic et officinale ou encore avec le macérât huileux de millepertuis.
  • Psoriasis : avec les essences de bergamote, de camomille romaine, de cèdre de l’Atlas, de lavande officinale, de myrrhe, de ravintsara, de verveine, de vétiver.
fleur de millepertuis

Quelques recettes à base d’huile essentielle de millepertuis

En cas de bleus et bosses

Un choc, un coup et voilà qu’un bleu, voire une bosse un peu trop visible vient vous gâcher la vie. Pour vous en débarrasser rapidement, l’huile essentielle de millepertuis sera votre puissante alliée : diluer dans 4 gouttes d’huile végétale, 1 goutte d’huile essentielle de millepertuis et masser délicatement la zone concernée 3 fois par jour jusqu’à sa disparition.

En cas de choc émotionnel

Après un choc émotionnel, il est parfois difficile de reprendre le dessus et de ne pas s’enfoncer dans la déprime. Pour accélérer le processus de guérison, diluer à 20% dans une huile végétale et masser légèrement les zones suivantes : plexus, face interne des poignets, voûte plantaire ou encore le long de la colonne vertébrale. Inspirer lentement et profondément. Effectuer ce processus jusqu’à amélioration.

En cas de rougeurs et démangeaisons

La peau peut chez certaines personnes être très réactive, notamment au niveau du visage et de la poitrine. Cet épiderme est parfois irrité, ce qui conduit à des démangeaisons et un cercle vicieux s’installe. Pour éviter cela, masser les zones touchées avec une dilution à 20% dans une huile végétale. Faire ce geste jusqu’à apaisement.

En cas de douleurs musculaires

Les muscles peuvent rester douloureux après une séance sportive particulièrement intense. Avant la séance suivante, pour retrouver tout son tonus, masser les muscles endoloris avec une dilution à 20% dans un macérât huileux de millepertuis.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Allergies

Asthme

Dermocaustique

Irritante

Cortison-like

cortison-like

Autres indications importantes

Précautions

  • L’huile essentielle de millepertuis n’est pas adaptée à toute la famille. En effet, en raison de sa composition, elle n’est pas conseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les plus jeunes (pas avant 6 ans).
  • Irritante pour les voies respiratoires, l’huile essentielle de millepertuis n’est pas adaptée à la diffusion et l’inhalation.
  • De la même manière, cette essence est irritante et caustique pour la peau. Une dilution à 20 % est requise avant toute application cutanée.
  • L’huile essentielle de millepertuis ne doit pas être confondue avec d’autres extraits comme le macérat huileux où les tisanes au millepertuis qui sont des extraits de la plante, très populaires en médecine douce. Ces préparations ne contiennent pas les mêmes molécules, ce qui conduit à des utilisations et des précautions différentes.
  • De nombreuses préparations à base de millepertuis sont sujettes à des interactions médicamenteuses importantes. L’huile essentielle n’en fait pas partie, mais les personnes suivant des traitements lourds, tels que des traitements anticancéreux, VIH, antimigraineux ou antidépresseurs, préfèreront solliciter un avis médical avant utilisation.

Contre-indications

  • Les personnes souffrant d’asthme éviteront d’utiliser cette essence sans avoir consulté un thérapeute.
  • L’ huile essentielle de millepertuis contient du limonène, une molécule allergène, en petite quantité. Il convient tout de même d’effectuer un test dans le creux du coude avant une utilisation régulière.
  • Si cette huile essentielle ne contient que peu de molécules allergènes, il existe des personnes allergiques au millepertuis et donc potentiellement à son huile essentielle. Les personnes concernées éviteront son utilisation.
  • De plus, selon le 7e amendement de la directive européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE) elle présente un risque allergique quand elle est incorporée dans un produit cosmétique.

Molécules principales

  • 2-méthyloctane : (25-50 %)
  • α-pinène : (11-30 %)
  • β-pinène (3-10 %)
  • germacrène D (2-10%)
  • beta-caryophyllène (1-10%)