huile essentielle de lavande aspic

L’huile essentielle de lavande aspic

L’été arrive, les vacances et les petits bobos avec ! Pour être sûrs de parer à toute éventualité avec sérénité, l’huile essentielle de lavande aspic est à mettre d’urgence dans vos trousses de premiers soins ! 

La lavande aspic est une espèce commune, qui pousse jusqu’à 600 mètres d’altitude seulement, principalement en France et en Espagne. On la récolte en été, au moment où, avec les fortes chaleurs, elle fabrique un maximum de molécules odorantes. 

Utilisée dans l’Antiquité pour soulager les piqûres et les morsures de serpent, c’est tout naturellement qu’on lui donna le nom d’« aspic », en hommage à la vipère !

Elle est composée de linalol, aux vertus anti-infectieuses, cicatrisantes, antalgiques et anti-inflammatoires, ainsi que de 1,8-cinéole qui est mucolytique. 

Sa spécificité, et ce qui la différencie de la lavande vraie, est la présence de camphre (jusqu’à 15%), qui possède des propriétés expectorantes, antalgiques cutanées, antiprurigineuses, antitoxiques, et fongicides. Elle est donc tout indiquée pour soulager l’effet de brûlure d’un coup de soleil, ainsi qu’en cas de piqûres, brûlures, mycoses et pour accélérer la cicatrisation en cas de lésion. 

L’huile essentielle de lavande aspic n’est utilisable en usage oral que sous supervision médicale, car la présence de camphre dans sa composition peut la rendre toxique en usage interne.

Nom latin : Lavandula latifolia   Famille botanique : Lamiacées

Partie distillée : Sommités fleuries     Origines de la plante : Sud-Est de l’Europe

Huile essentielle de lavande aspic : bienfaits et utilisations

Beauté

Régénérante contre l’acné et les coups de soleil

  • L’huile essentielle de lavande aspic possède des propriétés cicatrisantes, régénérantes et purifiantes. Elle peut s’utiliser contre les boutons sur les peaux à imperfections, mais aussi sur les peaux abîmées et irritées, ainsi que sur les crevasses pour les aider à cicatriser plus facilement. Pour cela, vous pouvez en mélanger jusqu’à 2% dans une préparation cosmétique
  • Anti-inflammatoire et antalgique, elle est l’alliée idéale après un coup de soleil : vous pouvez masser délicatement une bonne quantité d’huile végétale de calendula, apaisante et anti-inflammatoire sur la zone rougie, plusieurs fois par jour. Puis, versez au même endroit 3 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic pure.
  • Vous pouvez également combiner 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic à une cuillère à café d’autres supports rafraîchissants, hydratants et cicatrisants tels que l’aloe vera, le miel, ou l’huile végétale de millepertuis, hautement anti-inflammatoire. Répétez l’application de ce mélange plusieurs fois par jour jusqu’à guérison. À noter que l’huile végétale de millepertuis est photosensibilisante, il ne faut donc pas s’exposer au soleil après son application, ce qui tombe bien, car, après un coup de soleil, une nouvelle exposition au soleil n’est pas recommandée !

L’huile essentielle de lavande aspic a montré son efficacité :

  • Coup de soleil, feu du rasoir, irritations
  • Acné, boutons
  • Gerçures, crevasses

Propriétés :réparatrice, purifiante, assainissante

Synergies avec d’autres huiles essentielles

  • Contre la peau abîmée : ciste ladanifère, hélichryse italienne
  • Contre les boutons : tea tree, géranium rosat, palmarosa, manuka

Bien-être

L’apaisante contre le stress

L’huile essentielle de lavande aspic n’est pas très connue pour ses vertus bien-être. Cependant, elle a la grande qualité d’être à la fois positivante, neurotonique, apaisante, sédative, et anxiolytique. Elle a la propriété psycho émotionnelle d’éveiller en nous l’envie et la capacité à tout mettre en œuvre pour bien se protéger, car elle apporte confiance, rassure et soutient l’apprentissage. En cas de besoin, prenez une respiration basse, lente et profonde au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir sur lequel vous aurez déposé 1 à 2 gouttes d’huile essentielle.

Enfin, elle équilibre les tempéraments nerveux, lymphatiques et bilieux.

L’huile essentielle de lavande aspic a montré son efficacité :

  • Stress, insomnies, anxiété
  • Pessimisme

Santé

L’anti douleur contre les piqûres

La lavande aspic, dotée de belles vertus cicatrisantes et anti douleur, soulage les piqûres de guêpe, de méduse, et de moustiques. On l’emploie aussi sur les brûlures car la présence de camphre favorise la cicatrisation et la régénération de la peau. C’est pour cette polyvalence qu’elle est un incontournable dans votre trousse de vacances ! 

Elle s’utilise aussi sur les mycoses cutanées et gynécologiques et présente une forte action antalgique en cas de zona et d’herpès. Elle vient soulager les petits problèmes de peau comme les plaies, ulcères, psoriasis et eczéma.

En usage local, elle lutte contre la bronchite, laryngite, sinusite, otite, etc.

Enfin, son action antalgique et anti-inflammatoire la rend utile sur les rhumatismes articulaires et les crampes.

L’huile essentielle de lavande aspic a montré son efficacité :

  • Brûlures, piqûres d’insectes, morsures…
  • Escarres, plaies, cicatrisation difficile, ampoules
  • Psoriasis, eczéma, démangeaisons
  • Mycoses cutanées, génitales, et des ongles
  • Zona, herpès
  • Maux de tête, migraine
  • Douleurs musculaires, articulaires et inflammatoires
  • Infections de la sphère ORL

Propriétés :

  • Cicatrisante cutanée
  • Antitoxique
  • Anti-infectieuse à large spectre : antivirale, antibactérienne modérée, fongicide
  • Anti-inflammatoire en application cutanée, anti douleur, analgésique
  • Dégage les voies respiratoires : anticatarrhale, expectorante
  • Stimulante immunitaire, tonique

Synergies avec d’autres huiles essentielles

  • Contre les piqûres et les morsures : litsée citronnée, menthe poivrée, lavande vraie, géranium bourbon, eucalyptus citronné, tea tree
  • Contre les brûlures : tea tree, géranium rosat
  • Contre les mycoses : cannelle, géranium rosat, tea tree
  • Contre les maux de tête : menthe poivrée
  • Contre les infections de la sphère ORL : eucalyptus smithii, ravintsara, myrte vert
  • Contre les crampes et les courbatures : gaulthérie couchée, eucalyptus citronné, katafray
  • Contre les démangeaisons, eczéma : camomille allemande, palmarosa
plante de lavande aspic

Quelques recettes à base d’huile essentielle de lavande aspic

En cas de brûlure

Après avoir refroidi la zone brûlée sous l’eau froide, appliquer immédiatement sur la zone lésée 3 à 6 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic toutes les 15 secondes pendant 2 minutes, puis toutes les 15 minutes pendant 2 heures. Ensuite, appliquer 3 ou 4 fois par jour jusqu’à complète guérison. Ce protocole s’avère aussi efficace en cas de morsure et de piqûre.

En cas de mycose cutanée

Mélangez 1 goutte d’huile essentielle de tea tree avec 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa et 1 goutte d’huile essentielle de lavande aspic dans 10 gouttes d’huile végétale. Appliquez sur la mycose 3 à 4 fois par jour pendant au moins une semaine.

En cas d’infection ORL

En cas de rhume ou rhinite, mélangez 15 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic avec 15 gouttes de myrte vert. Déposez 2 gouttes de ce mélange sur un mouchoir et inhalez dans la journée dès que le nez commence à être encombré.

En cas de tensions et douleurs musculaires, crampes, contractures

Mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic avec 5 gouttes d’eucalyptus citronné, dans une cuillère à café d’huile végétale d’abricot. Massez délicatement ce mélange sur les zones douloureuses.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes et adolescents

Bébés

Enfants

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Allergies

Asthme

Epileptique

icone epileptique

Neurotoxique

Autres indications à prendre

Précautions

  • En raison de la présence de camphre, cette huile essentielle n’est pas recommandée par voie orale, sauf sous supervision médicale.
  • Elle est à utiliser avec prudence chez les sujets asthmatiques en raison de sa teneur en 1,8-cinéole. Éviter l’inhalation directe.
  • Il est déconseillé de prendre des médicaments par voie orale en même temps que la prise de cette huile essentielle.
  • Ne pas utiliser au long cours à cause de sa possible neurotoxicité.
  • L’utilisation pure de cette huile essentielle est possible sur de petites surfaces. Dans le cas d’une plus grande surface à traiter, il faudra la diluer à 20 % dans une huile végétale.

Contre-indications

  • Ne pas utiliser chez les sujets épileptiques.
  • L’huile essentielle de lavande aspic est abortive, son utilisation est interdite en cas de grossesse.

Molécules principales

  • 1,8 cinéole : 20 à 35 %
  • Linalol : 30 à 50 %, géraniol, alpha-terpinéol, terpinène 4-ol, bornéol
  • Camphre : 8 à 20 %
  • Béta-pinène, alpha-pinène, limonène, myrcène, gamma-terpinène
  • Bêta-caryophyllène, germacrène D
  • Alpha-bisabolol
  • Acétate de linalyle < 1 %