huile essentielle d’hélichryse italienne (immortelle)

L’huile essentielle d’hélichryse italienne (immortelle)

L’hélichryse italienne est une plante vivace, très présente en Méditerranée, notamment en Corse, dont les fleurs jaunes tapissent les sols de Balagne. Elle est également appelée immortelle, probablement en raison de la longévité de ses fleurs, qui sèchent, mais ne fanent pas. Ses propriétés, bien connues dans l’antiquité, ont été remises au goût du jour, il y a une dizaine d’années. Entre-temps elle a été délaissée, car la plante était considérée comme une mauvaise herbe envahissante que l’on utilisait pour faire du feu. Elle est aujourd’hui un « must », très utilisée pour lutter contre les petites blessures du quotidien, même si elle reste assez onéreuse. Grâce à son action anticoagulante, et circulatoire, elle est l’alliée de choix pour lutter contre les problèmes de peau, les jambes lourdes ainsi que de nombreux bobos voire blessures.

Nom latin : Helichrysum italicum ssp italicum   Famille botanique : Astéracées

Partie distillée : Sommités fleuries     Origines de la plante : Italie, Corse, Pourtour méditerranéen

Huile essentielle d’hélichryse italienne : utilisations et propriétés

Beauté

La réparatrice

L’huile essentielle d’immortelle a une forte activité circulatoire et anticoagulante très appréciée pour soigner les petits problèmes de peau et les défauts disgracieux, notamment liés à l’âge ou aux petits accidents et agressions du quotidien. Ainsi son usage aide à retrouver une peau lisse et un teint parfait.

L’huile essentielle d’immortelle a montré son efficacité :

  • Bleus, hématomes
  • Cicatrices
  • Couperose
  • Acné, rosacée
  • Rides
  • Vergetures
  • Cellulite

Propriétés : active la circulation sanguine, anticoagulante, cicatrisante, drainante

Synergies :

  • Bleus, hématomes : laurier noble, menthe poivrée, patchouli
  • Cicatrices : lavande fine, romarin à camphre, lavande aspic, géranium rosat, gaulthérie odorante, ciste ladanifère
  • Couperose : ciste, cyprès de provence

Bien-être

La circulatoire

Son action sur la circulation sanguine apporte également un grand intérêt pour les personnes souffrant de troubles circulatoires entraînant des phénomènes de jambes lourdes, ou des difficultés à réchauffer ses extrémités. Ainsi, l’essence d’immortelle est particulièrement reconnue pour les utilisations suivantes :

L’huile essentielle d’immortelle a montré son efficacité :

  • Jambes lourdes
  • Syndrome de Raynaud

Propriétés : active la circulation sanguine, anticoagulante, drainante

Synergies :

  • Circulation : lentisque pistachier, cyprès toujours vert
  • Raynaud : thym à thujanol, lentisque pistachier, patchouli, estragon

Santé

L’associée idéale contre les troubles musculosquelettiques

L’huile essentielle d’immortelle est reconnue pour de nombreuses applications relatives au bon fonctionnement du système musculosquelettique (articulations, tendons, ligaments) et pas seulement au système circulatoire, notamment en raison de ses propriétés anti-inflammatoires.

En plus de ses nombreux attributs, l’essence d’immortelle possède également une activité mucolytique et expectorante, mais en raison de son prix et de l’existence de nombreuses essences plus puissantes sur cet aspect (eucalyptus, ravintsara…) nous n’insistons pas sur ces effets-là. Il s’agit tout de même d’un plus notable lors de son utilisation.

L’huile essentielle d’immortelle a montré son efficacité :

  • Arthrite, polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme
  • Tendinite, entorse, foulure
  • Phlébite
  • Oedèmes
  • Maladie de Dupuytren entraînant une gêne au niveau du canal carpien
  • Syndrome du canal carpien
  • Cholestérol
  • Mucolytique

Propriétés : active la circulation sanguine, anticoagulante, anti-inflammatoire, drainante, hypolipidémiante

Synergies :

  • Circulation : lentisque pistachier, cyprès toujours vert, cyprès commun, eucalyptus citronné, estragon
  • Articulation : gaulthérie couchée, eucalyptus citronné
  • Canal Carpien : marjolaine des jardins, litsée citronnée, matricaire, katafray, Estragon
  • Cholestérol : romarin à verbénone, coriandre (Graines), carotte, citron , ledon du Groenland, livèche racine
plante d’hélichryse italienne (immortelle)

Quelques recettes d’immortelle

En cas de coups ou de petite blessure

En cas de coups à l’origine d’un bleu ou d’un hématome voire d’une petite plaie ou encore d’une cicatrice, appliquer :

  • 2 gouttes (un peu plus si la zone est étendue) d’essence pure sur l’ecchymose, maximum 5 fois par jour, jusqu’à disparition de la marque, qui doit avoir lieu normalement au bout de quelques jours.
  • 2 gouttes pures sur une cicatrice, à raison de 2 fois par jour, jusqu’à la disparition de la marque.
  • Pour une plaie, ne verser qu’une seule goutte jusqu’à 3 fois par jour en attendant la cicatrisation.

En cas d’acné, de rosacée et de couperose

L’acné, la rosacée et la couperose sont des affections de la peau particulièrement visibles et souvent mal vécues quand ils atteignent la peau du visage. Afin d’en venir à bout :

  • Diluer de 3 à 7% d’essence d’immortelle dans une huile végétale ou une crème cosmétique. Appliquer en massant légèrement deux fois par jour jusqu’à amélioration.

En cas d’oedème, entorse, et de foulure

Capable de gérer les petits bobos du quotidien, l’huile essentielle d’immortelle est également préconisée en cas de blessures plus importantes. Ainsi elle aidera à réduire entorse et foulure, ainsi que les oedèmes les accompagnant généralement :

  • Pour une entorse ou foulure, l’application de 3 gouttes pures pourra se faire à l’endroit de la douleur jusqu’à la guérison, maximum 3 fois par jour.
  • Pour un oedème, diluer l’essence d’immortelle à 20% dans une huile végétale avant d’en appliquer une cuillère à café du mélange sur la zone touchée jusqu’à résorption. A appliquer 3 fois par jour.

En cas de cellulite

Un peu moins souvent décrite, l’action hypolipidémiante associée à ses facultés de drainage est un soutien efficace à la diminution de l’accumulation d’amas graisseux dans les cuisses à l’origine de la cellulite:

  • Dans une cuillère à soupe ou environ 15 mL d’huile végétale, diluer 2 gouttes d’essence d’immortelle, puis, une fois par jour, appliquer en massage sur les zones concernées, à hauteur de deux cures de 3 semaines maximum par an.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Allergies

Cortison-like

cortison-like

Epileptique

icone epileptique

Neurotoxique par voie orale

Trouble de la coagulation

Trouble coagulation

Autres indications importantes

Précautions

Attention de ne pas confondre l’hélichryse italienne avec une autre plante du genre helichrysum dont il existe plus de 600 espèces. Les dénominations hélichryse italienne ou Immortelle doivent figurer sur l’emballage.

Contre-indications

  • Sauf cas exceptionnels et sous prescription médicale uniquement, l’essence d’immortelle peut s’utiliser par voie orale. Elle a montré des risques d’ulcère gastrique chez l’animal et la présence de corps cétoniques (Italidione) en concentration non négligeable laisse craindre une potentielle neurotoxicité par voie orale.
  • L’huile essentielle d’immortelle est à éviter en cas d’épilepsie, et en raison de ses propriétés anticoagulantes, elle est à proscrire en cas de règles abondantes, d’hémophilie ou de traitement anticoagulant comme l’Aspirine.
  • À noter que cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (linalol, limonène, cinnamate de benzoyle). Les personnes allergiques aux asteraceae doivent prendre leurs précautions avant l’utilisation de cette essence. Il est toujours préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Molécules principales

  • Acétate de néryle (jusqu’à 75%)
  • Italidiones (5 – 20 %)
  • Limonène, alpha pinène… (jusqu’à 20 %)