l’huile essentielle de genévrier

Huile essentielle de genévrier

Le genévrier commun est un arbuste qui s’épanouit sur les pentes de régions montagneuses d’Europe, et qui est utilisé depuis des siècles pour purifier l’atmosphère et tenter de stopper les épidémies. Les branches étaient ainsi brûlées dans les zones à risque et les hôpitaux. Il est reconnaissable par ses feuilles en forme d’aiguilles et ses baies bleu violacé (qui sont en réalité des cônes), très prisées pour leur parfum. Mais distillées sur leurs rameaux, elles produisent une huile essentielle de qualité, réputée pour son action diurétique, drainante et tonifiante. C’est de là qu’il tient sa notoriété et son succès d’aujourd’hui.

Nom latin : Juniperus communis L.   Famille botanique : Cupressacées

Partie distillée : Baies et rameaux     Origines de la plante : Europe

Huile essentielle de genévrier : quand et comment l’utiliser ?

Beauté

Un remède naturel contre la cellulite

L’huile essentielle de genévrier est très réputée pour sa capacité à éliminer l’eau qui stagne parfois dans l’organisme et s’accumule. Ainsi, elle est une alliée de choix pour chasser la cellulite et redonner du peps à la peau du visage. En parallèle, elle est efficace contre l’acné, et l’excès de sébum cutané et dans le cuir chevelu.

Utilisations :

  • cellulite
  • rétention d’eau
  • problèmes de peau : acné, manque de tonus, peau grasse
  • cheveux gras

Propriétés : drainante, astringente, purifiante, tonifiante

Synergie : Afin d’obtenir un mélange très efficace, associez l’huile essentielle de genévrier comme suit :

  • Rétention d’eau : avec les essences de citron, de criste marine, de fenouil…
  • Cellulite : avec les huiles essentielles de cyprès, de citron, de romarin à verbénone, de vétiver, d’hélichryse italienne, d’eucalyptus mentholé, de romarin à cinéole, de cèdre de l’Atlas, de cyprès toujours vert, de gaulthérie couchée, de thym à linalol…

Bien-être

Les bienfaits de l’huile essentielle de genévrier contre le stress et l’angoisse

L’huile essentielle de genévrier avec sa fragrance caractéristique est une aide très intéressante pour combattre ses angoisses et s’apaiser. Ainsi, elle est une précieuse alliée pour trouver le sommeil et sortir du cercle vicieux induit par le manque de repos. Le quotidien vous semblera plus facile à affronter. Drainante, elle saura aussi redonner de la légèreté aux jambes et se fera une place dans des soins amincissants.

Utilisations :

  • Angoisse, anxiété
  • déprime
  • fatigue (psychologique et physique)
  • troubles du sommeil
  • nervosité, stress
  • phobies
  • jambes lourdes
  • minceur

Propriétés : tonifiante, énergétique, positivante…

Synergie : L’huile essentielle de genévrier s’associe avec les essences suivantes afin d’offrir une action encore plus puissante :

  • jambes lourdes : avec les huiles essentielles de lentisque pistachier, de patchouli, de menthe poivrée…
  • Minceur : en mélange avec les essences de citron, de pamplemousse, de cyprès, de géranium, de criste marine, de fenouil…

Santé

Pour la santé des reins, mais pas que…

L’essence de genévrier tient en grande partie sa réputation de sa capacité à prévenir ou évacuer les calculs rénaux et à contribuer au bon fonctionnement général de cet organe. Cependant, s’agissant de pathologie sérieuse, un avis médical est requis dans ce cadre-là. Polyvalentes, ses propriétés lui permettent d’être efficace contre de nombreuses affections articulaires, digestives et circulatoires…

 

Utilisations :

  • troubles rénaux (sous contrôle médical uniquement) : calculs rénaux, insuffisance
  • légères maladies de peau : eczéma, herpès, impétigo, zona
  • douleurs articulaires : rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, goutte, névrite…
  • colites
  • entérocolites fermentaires
  • cystites
  • œdèmes

Propriétés : diurétique, antirhumatismale, anti-inflammatoire, antifermentaire, tonique digestive, antiseptique, antifongique…

 

Synergie : L’huile essentielle de genévrier est recommandée au sein des synergies suivantes :

  • articulations : avec les huiles essentielles de gaulthérie, d’eucalyptus citronné, térébenthine, de lavandin super, de romarin à camphre…
  • Goutte : en association avec les essences de romarin officinal, de basilic tropical, d’hélichryse italienne, de gaulthérie
  • polyarthrite : avec les huiles essentielles de poivre noir, de gingembre, de romarin à camphre…
  • Digestion : avec les essences de fenouil doux, de coriandre…
  • Oedème : combinée avec les huiles essentielles de lavandin super, de cèdre de l’Atlas, de lentisque pistachier, de carotte…
les bienfaits du genévrier

Quelques recettes à base d’huile essentielle de genévrier

En cas de rétention d’eau, cellulite

La rétention d’eau est un phénomène dû à un mauvais drainage et qui entraîne des oedèmes disgracieux et parfois gênants pour la mobilité. Pour les faire disparaître au plus vite, voici deux recettes, la première par voie cutanée qui permet de viser directement les zones concernées, la seconde par voie orale si les gonflements sont généralisés.

  • Voie cutanée : placer 1 goutte d’huile essentielle de genévrier dans 4 gouttes d’une huile végétale au choix. Deux fois par jour, masser énergiquement la surface touchée. Effectuer ce geste jusqu’au retour à la normale.
  • Voie orale : sur un comprimé neutre, un demi-morceau de sucre, une cuillère de miel ou d’huile végétale, déposer une goutte d’essence de genévrier. La prise est à renouveler une deuxième fois dans la journée, pendant une période de 5 jours au maximum.

 

En cas de douleurs articulaires

Les douleurs articulaires ont de multiples origines et ont le pouvoir de gâcher la vie. Difficultés à se lever, à se déplacer, à se baisser sont autant d’actions qui deviennent pénibles au quotidien. Pour améliorer la qualité de vie et diminuer, voire faire disparaître la souffrance, mélanger 1 goutte d’huile essentielle de genévrier dans 9 d’une huile végétale (amande douce, arnica…). Masser ensuite les articulations en difficulté.

En cas de goutte

La goutte est une maladie due à l’accumulation d’acide urique dans le sang, les reins ne pouvant plus le dégrader suffisamment rapidement lorsque les apports sont trop importants. Des dépôts de la molécule se forment dans les articulations qui s’enflamment et deviennent douloureuses.

Très fréquente au Moyen Âge, elle revient de nos jours, notamment pour des personnes au régime alimentaire inadapté, surtout chez l’homme. Il existe une part génétique qui prédispose à la maladie, mais cela n’est pas une fatalité. Des méthodes permettent de prévenir les crises et de les traiter. L’huile essentielle de genévrier en est une.

Pour prévenir ou soulager une crise de goutte, masser les articulations touchées à l’aide d’une préparation diluée à 20 % dans une huile végétale. Effectuer ce geste 2 fois par jour, jusqu’à amélioration.

En cas de peau acnéique, fatiguée

Afin de redonner de la netteté et du peps à une peau acnéique, terne et sans tonus, ajouter 2 % d’essence de genévrier à votre soin cutané. Dans un gel, un crème ou un lait, elle se diluera à merveille et permettra à la peau de retrouver son éclat.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes et adolescents

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Allergies

Dermocaustique

Hormon-like

Hormon-like

Irritante

Irritante voies respiratoires

Néphrotoxique

Néphrotoxique

Autres indications importantes

Précautions

  • L’huile essentielle de genévrier est irritante pour la peau, une dilution à 20% dans une huile végétale est donc indispensable avant toute application cutanée.
  • Irritante pour les voies respiratoires, son utilisation n’est pas recommandée en inhalation. Pour une action globale sur les articulations, sa dilution dans un bain d’eau chaude est possible, mais en se limitant à 5 gouttes maximum dans un peu de savon pour aider à sa dispersion.
  • Plusieurs espèces de genévriers s’épanouissent à travers le monde, tels que le cade (genévrier sauvage), ou le cèdre de Virginie. Leurs compositions sont très différentes et ne s’utilisent pas dans les mêmes circonstances. Aussi, les précautions d’usage peuvent varier. Ainsi, veillez à ne pas les interchanger.

Contre-indications

  • En raison de son activité hormon-like, l’utilisation d’huile essentielle de genévrier est proscrit pour les personnes souffrant de pathologies hormono-dépendantes.
  • Attention à trop forte dose ou lors d’un usage trop prolongé, cette essence peut devenir néphrotoxique. Un avis médical est recommandé en cas d’utilisation par voie interne prolongée.
  • Pour les mêmes raisons, elle n’est pas recommandée pour les personnes souffrant d’inflammation rénale, de néphrite ou d’insuffisance au niveau de ces organes.
  • Cette essence contient du limonène en quantité significative ainsi que du linalol. Ces deux molécules sont classées parmi les allergènes. Les personnes à terrain allergique sont invitées à prendre des précautions avant toute utilisation. De manière générale, il est conseillé d’effectuer un test dans le creux du coude avant d’entamer une cure.

Molécules principales

L’essence de genévrier est composée essentiellement de monoterpènes et de quelques sesquiterpènes, molécules à l’origine de ses nombreuses propriétés :

  • alpha-pinène (25 – 45 %)
  • beta-myrcène (3 – 25 %)
  • sabinène (4 – 20 %)
  • beta-pinène (1 – 12 %)
  • limonène (2 – 8%)
  • terpinène-4-ol (1 – 6 %)
  • beta-caryophyllène (1 – 5%)
  • Germacrène D (1- 5%)