huile essentielle de gaulthérie couchée

L’huile essentielle de gaulthérie couchée

Également connue sous le nom de « Wintergreen » ou “thé des bois”, l’huile essentielle de gaulthérie couchée est incontournable chez les sportifs et tient son nom du docteur Jean-François Gaultier, médecin botaniste français oeuvrant au Québec au XVIIIe siècle. Ce dernier avait observé que les peuples autochtones du Canada parvenaient à faire baisser la fièvre et à apaiser les douleurs en mâchant les feuilles de cet arbuste. En effet, cette plante  est composée en très grande majorité d’une molécule très proche de l’aspirine, le salicylate de méthyl qui lui confère cette odeur si reconnaissable, elle possède ainsi des propriétés sans pareil pour soulager les douleurs d’origine musculaire ou articulaire. Efficace également contre les inflammations, l’huile essentielle de gaulthérie couchée s’utilise pour apaiser les désagréments liés à une tendinite, à de l’arthrose, à des rhumatismes, à une élongation ou encore à une névralgie ou un torticolis. C’est un classique à posséder dans sa pharmacie, pas besoin pour ça d’être un grand athlète !

La gaulthérie est un petit arbuste habillé de feuilles vertes foncées, orné de baies rouges et de fleurs blanches et roses. Il trouve son origine au Canada et au nord des États-Unis, où il pousse en abondance dans les forêts. Cependant, l’huile essentielle que vous trouverez en Europe provient en grande partie de Chine, où on trouve cette plante également. Vous pourrez parfois aussi rencontrer de l’huile essentielle de gaulthérie odorante (Gaultheria fragrantissima L.), originaire du Népal et parente de la gaulthérie couchée. Les deux huiles essentielles se ressemblent car elles sont toutes deux composées majoritairement de salicylate de méthyle, leur donnant des propriétés similaires.

Nom latin : Gaultheria procumbens   Famille botanique : Ericacées

Partie distillée : Feuilles     Origines de la plante : Amérique du Nord, Chine

Huile essentielle de gaulthérie couchée : bienfaits et utilisations

Santé

Anti-inflammatoire et antidouleur

Composée à plus de 95 % de salicylate de méthyle, aux vertus anti-inflammatoires et antalgiques puissantes, cette huile essentielle soulage immédiatement courbatures, tendinites et autres douleurs articulaires et musculaires.

L’huile essentielle de gaulthérie s’utilise notamment en cas de :

  • Douleurs articulaires, tendinites
  • Courbatures, contractures et douleurs musculaires
  • Sciatique
  • Torticolis
  • Mal de dos
  • Préparation des muscles à l’effort et récupération après l’effort
  • Maux de tête
  • Foie fatigué

Propriétés : anti-inflammatoire et antidouleur, antispasmodique, antirhumatismale, régénère les cellules du foie, anti-hypertensive.

Synergies :

  • Contre les douleurs articulaires : gingembre, katafray, eucalyptus citronné…
  • Contre les courbatures : estragon, romarin à cinéole…
  • Contre la sciatique : hélichryse italienne, géranium rosat…
  • Contre le mal de dos : lemongrass, lavandin grosso…
  • Préparation des muscles à l’effort : romarin à camphre, ylang-ylang…
  • Récupération musculaire : genévrier commun, eucalyptus citronné, cyprès de Provence
  • Contre les maux de tête : menthe poivrée…
  • Contre l’hypertension : marjolaine des jardins, lavande vraie, verveine odorante
plante de gaulthérie couchée

Quelques recettes à base de gaulthérie couchée

En cas de douleurs articulaires, rhumatismes

Dans un flacon en verre compte-gouttes, mélangez 70 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée, 70 gouttes de katafray et 70 gouttes d’eucalyptus citronné dans 15 ml d’huile végétale de calophylle inophyle ou de millepertuis, aux vertus anti-inflammatoires. Appliquez entre dix et vingt gouttes du mélange 2 à 4 fois par jour en période douloureuse.

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné peut être remplacée par du laurier noble, à égal dosage. Pour une action encore plus rubéfiante (chauffante), vous pouvez diviser le dosage de gaulthérie par 2 et compléter par 35 gouttes d’huile essentielle de gingembre.

Ne pas s’exposer au soleil après l’utilisation d’huile végétale de millepertuis car celle-ci est photosensibilisante.

En cas de maux de tête

Dans un flacon roll-on de 15 ml, mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée à 5 gouttes de menthe poivrée, remplissez le reste du flacon avec de l’huile végétale de noisette. Appliquez ce mélange au niveau des tempes (pas trop près des yeux), et de la nuque 3 fois par jour si nécessaire.

En cas de courbatures, contractures et douleurs musculaires

Dans un flacon en verre compte-gouttes, mélangez 35 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée, 15 gouttes d’estragon et 20 gouttes de romarin à cinéole dans 8 ml de macérât huileux d’arnica ou d’huile végétale de Macadamia. Massez par frictions douces entre dix et vingt gouttes du mélange sur les muscles douloureux.

Ne pas appliquer d’arnica en cas de plaie ouverte.

Vous pouvez également utiliser l’huile essentielle de gaulthérie seule, en bain anti-courbatures, à raison de 3 gouttes dans un bouchon de base neutre pour bain ou de gel douche.

En cas de mal de dos

Dans un flacon en verre compte-gouttes, mélangez 35 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée, 15 gouttes de lemongrass et 35 gouttes de lavandin grosso dans 15 ml d’une huile végétale de votre choix. Appliquez entre dix et vingt gouttes du mélange en massage doux sur la zone concernée 2 à 4 fois par jour quand la douleur se manifeste.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Asthme

Epileptique

icone epileptique

Irritante

Trouble de la coagulation

Trouble coagulation

Autres indications importantes

Précautions

L’huile essentielle de gaulthérie couchée ne doit pas être ingérée ni diffusée. Son usage est exclusivement externe, et cette dernière doit toujours être utilisée diluée à 20% sur la peau, en application localisée. Cependant, pour une application très localisée, vous pouvez utiliser 2 à 3 gouttes pures appliquées sur le doigt et masser la zone concernée. Ne pas appliquer sur une plaie ouverte.

Lors d’une application régulière, faites une pause de 2 jours tous les 5 jours.

Contre-indications

Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez :

  • Les personnes allergiques à l’aspirine ou aux dérivés salicylés,
  • Les personnes suivant un traitement anticoagulant,
  • Les personnes devant subir une intervention chirurgicale,
  • Les personnes souffrant d’eczéma, d’asthme, d’hémorragie, présentant un ulcère ou une hernie hiatale,
  • Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant tout usage.

Molécules principales

  • Esters : salicylate de méthyle : 95 à 99 %
  • Monoterpènes : traces