huiles essentielles pour des dents blanches

L’huile essentielle d’eucalyptus radié

L’eucalyptus est un arbre originaire d’Australie, dont les aborigènes utilisaient les feuilles pour soigner leurs plaies et se protéger des moustiques. Cependant, il existe différentes espèces d’eucalyptus : radié, évidemment, mais aussi globuleux, mentholé, citronné, à cryptone, smithii ou staigeriana. Le point commun entre tous ces arbres est qu’ils sont à la base de la production d’huiles essentielles ayant chacune une action sur les voies respiratoires, mis à part les huiles essentielles d’eucalyptus citronné et staigeriana à visée davantage anti-inflammatoire et anti-douleur.

En effet, pour décongestionner les voies respiratoires hautes, on préférera l’huile essentielle d’eucalyptus radié, qui a vu sa commercialisation débuter dès 1860, et qui est principalement produite de nos jours par l’Australie, l’Afrique du Sud, l’Espagne, le Maroc et la Thaïlande. A la fois pure et rafraîchissante, son essence dégage les bronches et agit en profondeur contre les maux de l’hiver.

Grâce à son pouvoir mucolytique, l’huile essentielle d’Eucalyptus radié est reconnue comme l’un des meilleurs remèdes naturels pour traiter les infections respiratoires telles que les rhumes, rhinopharyngites, sinusites et bronchites. Plus douce que l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus, elle est accessible aux enfants de plus de 3 ans et aux femmes enceintes de plus de 3 mois, qui pourront bénéficier de ses effets expectorants, décongestionnants mais aussi antiviraux. En diffusion, elle agit efficacement sur les personnes asthéniques, en proie à un manque de concentration ou de confiance en soi. En application cutanée, elle soulage les douleurs articulaires et musculaires et, par son action activatrice de pénétration cutanée, elle potentialise les effets des autres huiles essentielles utilisées en synergie.

Nom latin : Eucalyptus radiata   Famille botanique : Myrtacées

Partie distillée : Feuilles     Origines de la plante : Australie

Huile essentielle d’eucalyptus radié : bienfaits et utilisations

Beauté

Purifiante et assainissante

Cette huile essentielle est utilisée pour ses vertus purifiantes et rafraichissantes. On la retrouve naturellement dans des produits d’hygiène et soins destinés aux peaux grasses ou acnéiques. On peut également l’utiliser en sauna facial pour dilater les pores et assainir la peau. Mélangée à du shampoing, elle a une action assainissante du cuir chevelu et est anti-pelliculaire.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié a montré son efficacité :

  • Peau grasse, acnéique, à imperfections
  • Shampooing antipelliculaire

Propriétés : purifiante, assainissante et matifiante

Synergies : Lavande Vraie, tea tree, bay saint-thomas

Bien-être

L’énergisante

L’odeur fraîche de l’eucalyptus radié dynamise l’esprit et donne un coup de peps en cas de fatigue et d’asthénie. Que ce soit en diffusion ou en application cutanée, elle aide à avoir les idées claires et à mieux se concentrer.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié a montré son efficacité :

  • Fatigue
  • Baisse d’énergie
  • Confusion mentale

Propriétés : tonique mentale, énergisante

Synergie : Épinette noire, citron

Santé

Expectorante et anti-inflammatoire

Sa richesse en 1,8-cinéole, appelé plus communément eucalyptol, molécule aux propriétés expectorante et mucolytique, en fait une huile essentielle très efficace en cas d’encombrements de toute la sphère ORL, mais principalement des voies hautes. Elle est également anti-inflammatoire, antivirale, stimule l’immunité, et assainit l’air en prévention des maux hivernaux. Moins forte que sa cousine, l’huile essentielle d’eucalyptus globulus, elle peut être utilisée chez les enfants de plus de 3 ans en cas d’infections.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié a montré son efficacité :

  • Infections ORL : rhume, sinusite, angine, bronchite, otite…
  • Grippe
  • Rhinite allergique, asthme
  • Baisse immunitaire
  • Douleurs articulaires et musculaires

Propriétés : antivirale, antibactérienne, décongestionnante, expectorante, fluidifiante, stimulante de l’immunité, anti-inflammatoire, spasmolytique et broncho-dilatatoire, activateur de pénétration cutanée

Synergies :

  • Sinusite : eucalyptus mentholé, eucalyptus citronné, menthe poivrée, romarin à verbénone, thym à linalol
  • Rhume : menthe des champs, sapin baumier
  • Grippe : niaouli, laurier noble, ravintsara
  • Bronchite et toux grasse : pin sylvestre, citron, poivre noir, myrte vert, romarin à cinéole, inule odorante
  • Douleurs musculaires : eucalyptus citronné, romarin à camphre, gaulthérie couchée
  • Assainissement de l’air : palmarosa, citron, pin maritime, ravintsara, niaouli
plante d’eucalyptus radié

Quelques recettes à base d’huile essentielle d’eucalyptus radié

En cas de sinusite

Dans un flacon compte-gouttes, mélangez 10 gouttes d’HE d’eucalyptus radié, 10 gouttes d’eucalyptus mentholé, et 10 gouttes de menthe poivrée dans 1 ml d’huile végétale. Massez 2 à 3 gouttes du mélange au niveau des sinus (pas trop près des yeux) 5 à 6 fois par jour pendant quelques jours.

En cas de grippe

Dans un flacon compte-gouttes, mélangez 35 gouttes d’HE d’eucalyptus radié, 35 gouttes de niaouli, et 35 gouttes de laurier noble dans 3 ml d’huile végétale d’amande douce. Appliquez 6 à 8 gouttes du mélange sur la poitrine, le haut du dos et les voûtes plantaires, 6 fois par jour pendant 2 à 3 jours.

En cas de toux grasse et nez bouché

Pour la toux grasse, dans un flacon compte-goutte, mélangez 20 gouttes d’HE de myrte vert, 30 gouttes de niaouli, 20 gouttes d’eucalyptus radié dans 3.5 ml d’huile végétale de nigelle (contenant du nigellone, une substance broncho-dilatatrice). Appliquez 3 gouttes du mélange sur la poitrine et 3 gouttes sur le haut du dos, 4 fois par jour pendant 5 jours.

Concernant le nez bouché, l’HE d’eucalyptus radié peut aussi être utilisée seule à raison de 2 gouttes déposées sur un mouchoir à inhaler si besoin, ou en fumigation, à raison de 3 gouttes dans de l’eau bouillante, pendant 10 minutes, 2 à 3 fois par jour, pour bénéficier de son action fluidifiante.

En cas de prévention des pathologies hivernales

Effectuez un mélange à part égale d’huiles essentielles d’eucalyptus radié, de palmarosa, de citron et de pin maritime, diffusez-en 8 à 15 gouttes pendant 10 à 15 minutes, à renouveler toutes les heures, dans une pièce bien aérée. Ne pas diffuser pendant le sommeil.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 3 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes de + de 3 mois

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Asthme

Irritante

Epileptique

icone epileptique

Traitement médicamenteux si prise orale

Traitement médicamenteux si prise orale

Autres indications à prendre

Précautions

L’utilisation par voies cutanée et aérienne (diffusion, inhalation) est plus intéressante que la voie orale. Pour une utilisation cutanée, il est recommandé de diluer cette huile essentielle à 20% dans de l’huile végétale.

Pour les femmes enceintes et les bébés, l’utilisation de cette huile essentielle est possible en diffusion atmosphérique diluée à 30% maximum dans d’autres huiles essentielles, d’une durée de 10 à 15 minutes maximum, renouvelable si besoin, et effectuée dans une pièce bien aérée.

Contre-indications

  • Déconseillée en inhalation directe chez les sujets asthmatiques
  • Du fait de la forte présence de 1,8-cinéole (effet inducteur enzymatique), la prise orale est déconseillée en cas de traitement médicamenteux
  • L’utilisation chez un sujet épileptique doit se faire sur avis médical

Molécules principales

  • Oxydes : 1,8 cinéole (eucalyptol) (60-75%)
  • Monoterpénols : a-terpinéol, terpinène-4-ol, géraniol, linalol (10 à 35%)
  • Monoterpènes : alpha-pinène, myrcène, phellandrène
  • Monoterpénals (aldéhydes monoterpéniques) traces : citrals (néral, géranial), citronnellal, myrténal