huile essentielle d’eucalyptus citronné

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné

L’eucalyptus citronné est en réalité une plante du genre Corymbia initialement classée avec ses cousins les eucalyptus. Ces deux genres font partie de la grande famille des myrtacées. Ce sont des arbres assez proches visuellement, mais cette distinction de genre explique les différences dans les compositions et donc les utilisations. En effet, contrairement aux eucalyptus riches en eucalyptol, l’huile essentielle d’eucalyptus citronné en est dépourvue, mais contient une forte concentration en citronellal. Si les premiers sont des musts pour dégager les voies respiratoires, l’eucalyptus citronné est une référence parmi les essences anti-inflammatoires. S’il y avait une seule huile essentielle à emporter en randonnée itinérante, ce serait celle d’eucalyptus citronné. En effet, en plus de soulager les douleurs ou fatigues musculaires et articulaires du marcheur en fin de journée, c’est un excellent répulsif contre les moustiques et autres insectes qui viennent importuner le marcheur en bivouac. Cerise sur le gâteau, elle soulagera les piqûres parfois nombreuses après de longues heures passées en plein air.

Nom latin : Corymbia citriodora   Famille botanique : Myrtacées

Partie distillée : Feuilles     Origines de la plante : Australie, Amérique du Sud, Chine

Huile essentielle d’eucalyptus citronné : bienfaits et utilisations

Beauté

L’apaisante

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné, grâce à ses propriétés calmantes, sera parfaite en cas de piqûre d’insecte ou de démangeaisons cutanées. Idéale pour limiter les risques de rougeurs ou de petites lésions souvent consécutives aux démangeaisons.

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné a montré son efficacité :

  • Piqûres d’insectes
  • Démangeaisons

Propriétés : apaisante, calmante, anti-inflammatoire

Synergie : huiles essentielles de lavande aspic, menthe des champs, citronnelle de java, géranium rosat, citron, mandarine

Bien-être

La répulsive et calmante

L’essence d’eucalyptus citronné a l’avantage de, à la fois, repousser les moustiques et autres insectes, et d’en apaiser leurs piqûres. Diffusée dans l’air, elle permet également de purifier l’air.

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné a montré son efficacité :

  • Démangeaisons
  • Répulsif : anti-moustique et insectes en général
  • Relaxation, troubles du sommeil
  • Parfum d’ambiance
  • Purification de l’air

Propriétés : calmante, relaxante, apaisante, purifiante, hypotensive

Synergie : huiles essentielles de lavande aspic, menthe des champs, citronnelle de java, géranium rosat, clou de girofle, cannelle de Ceylan, petit grain bigarade

Santé

En cas de douleurs musculaires

S’il y avait une seule huile essentielle que les sportifs doivent connaître, c’est celle d’eucalyptus citronné. En effet, elle sera très efficace pour lutter contre les douleurs articulaires ou musculaires classiques après l’effort, aidant donc à la récupération mais elle sera aussi utile en cas de traumatisme tendineux ou ligamentaire. Elle est également recommandée pour les personnes souffrant de rhumatisme, névralgie, torticolis… En parallèle, grâce à ses actions antifongiques et anti bactérienne elle permet de lutter contre certaines infections.

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné a montré son efficacité :

  • Douleurs articulaires : rhumatismes, arthrose, arthrite, lombalgie
  • Névralgie : sciatique
  • Douleurs musculaires : courbatures, torticolis, crampes, contractures
  • Traumatismes : entorse, tendinites, élongations
  • Mycoses, zona
  • Infections urinaires

Propriétés : anti-inflammatoire, antalgique, antirhumatismale, antifongique, antispasmodique, antibactérienne

Synergie : huiles essentielles de camomille romaine, menthe poivrée, gaulthérie odorante, gaulthérie couchée, lavandin super, muscade, hélichryse italienne, ravintsara, vétiver, genévrier commun

plante d’eucalyptus citronné

Quelques recettes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné

En cas de douleurs

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné, par l’intermédiaire de ses propriétés anti-inflammatoires est très polyvalente et va agir sur les douleurs musculosquelettiques liées à l’effort, pathologiques ou traumatologiques, sur les articulations, muscles et même les nerfs (arthrose, arthrite, rhumatisme, lumbagos, courbature, entorse, tendinite, torticolis, névralgies…). La même recette est également recommandée pour des problèmes moins importants tels que les piqûres d’insectes :

Verser une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus citronné dans quatre gouttes d’une huile végétale de votre choix (huile d’arnica pour encore plus de soulagement par exemple). Appliquer la préparation en massage doux sur la zone touchée, 3 à 4 fois chaque journée tant que le problème persiste.

En cas de zona

De préférence dans du macérât huileux de millepertuis, verser 1 goutte d’essence d’eucalyptus citronné pour une cuillère à soupe d’huile. Masser ensuite légèrement la zone touchée 6 fois par jour au maximum, jusqu’à disparition de l’éruption cutanée.

Le macérât huileux de millepertuis est photosensibilisant, ne pas s’exposer au soleil après application cutanée.

En cas de répulsif, assainissement

Pour repousser insectes et moustiques ou bien tout simplement assainir l’air ambiant, utiliser un diffuseur d’huile essentielle adapté, en veillant à ne pas dépasser une durée de 30 minutes par diffusion en respectant la quantité indiquée sur la notice d’utilisation de l’appareil. Les personnes particulièrement sujettes aux piqûres d’insectes appliqueront directement sur la peau exposée une huile végétale contenant 10 % d’huile essentielle d’eucalyptus citronné. L’application est renouvelable toutes les 3h.

En cas de récupération, relaxation

Afin de favoriser la récupération après l’effort ou simplement se relaxer, placer quelques gouttes (jusqu’à 10 gouttes) dans un bon bain chaud. Ajouter du dispersant ou du savon à l’eau de la baignoire pour une meilleure dilution.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes de + de 3 mois

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Asthme et irritante voies respiratoires

Allergies

Irritante

Trouble de la coagulation

Trouble coagulation

Autres indications à prendre

Précautions

La dilution de  l’essence d’eucalyptus citronné à 20 % (avec un maximum de 30%) permet d’éviter les irritations cutanées. Pour les enfants entre 3 et 6 ans, son application cutanée est possible à condition d’effectuer une dilution à 10 %. Quel que soit l’utilisateur, il convient de ne pas appliquer sur une peau abîmée ou lésée au risque d’aggraver la situation.

L’utilisation en diffusion est également possible pour les bébés et les personnes sensibles à condition que l’huile essentielle d’eucalyptus citronné ne soit pas utilisée pure, mais diluée au moins à 20 % dans un mélange d’huiles essentielles plus douces.

Contre-indications

Attention aux confusions dues à son nom commun, mais l’huile essentielle d’eucalyptus citronné ne faisant en réalité plus partie de la famille des eucalyptus, cette essence ne contient pas d’eucalyptol d’où ses propriétés thérapeutiques très différentes de l’eucalyptus radié ou globuleux. Elle ne sera d’aucun secours pour dégager les voies respiratoires, mais sera cependant efficace contre les maux de gorge grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. Si elle est plus douce et mieux tolérée pour de nombreuses applications, elle est contre-indiquée en inhalation de l’huile essentielle pure.

Cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (limonène, citral, géraniol, linalol, citronellol, eugénol), il est préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière. Les personnes ayant une peau réactive, sensible, notamment aux dermatites préfèreront également faire un test avant une utilisation régulière.

Molécules principales

L’essence d’eucalyptus citronné est composée essentiellement de citronellal, de citronellol :

  • Citronellal : 50 – 80 %
  • Citronellol : 0 – 10 %
  • Isopulégol : 0 – 15 %