l’huile essentielle de cèdre de virginie

Huile essentielle de cèdre de Virginie

Le cèdre de Virginie, parfois appelé cèdre rouge, porte mal son nom, car il fait en réalité partie de la famille des genévriers. Cet arbre à croissance très lente s’épanouit dans l’est de l’Amérique du Nord, mais est également présent dans le sud-ouest de la France. Son bois détient une huile essentielle reconnue pour sa capacité à améliorer le drainage et la stimulation des tissus. Ainsi, elle est recommandée pour se débarrasser de la fameuse peau d’orange liée à la cellulite et à la rétention d’eau. Stimulante et circulatoire, elle sait parallèlement apporter de la légèreté aux jambes lourdes et favorise l’élimination d’eau afin de retrouver une silhouette plus affinée.

Nom latin : Juniperus virginiana L.   Famille botanique : Cupressacées

Partie distillée : Bois     Origines de la plante : États-Unis

Huile essentielle de cèdre de Virginie : propriétés et utilisations

Beauté

L’alliée contre les graisses

L’huile essentielle de cèdre de Virginie possède des molécules lipolytiques, avantageuses pour éliminer le sébum qui a un penchant pour se déposer en excès sur la racine des cheveux ou sur la peau du visage. Pour les personnes souhaitant réduire leur tour de cuisse, elle permet également de faire reculer la cellulite et de limiter la rétention d’eau ayant tendance à épaissir la silhouette.

 

Utilisations :

  • cheveux gras
  • chute de cheveux
  • pellicules
  • peaux grasses
  • cellulite, rétention d’eau
  • minceur
  • taches de vin

Propriétés : Lipolytique, régénérante, décongestionnante, circulatoire, purifiante, tonifiante…

Synergies : Afin d’optimiser les effets de l’huile essentielle de cèdre de Virginie, associez-la de la manière suivante :

  • cellulite : avec l’huile essentielle de pamplemousse
  • cheveux : en association avec l’huile essentielle de citron, romarin à cinéole, de lavande vraie, bay saint Thomas…
  • Troubles cutanés : avec les huiles essentielles de lentisque pistachier, céleri, de cyprès toujours vert…
  • Minceur : ajouter les huiles essentielles de laurier noble, de carotte, de géranium rosat, de palmarosa…

Bien-être

Une huile essentielle tonifiante

Circulatoire et tonifiante, l’huile essentielle de cèdre de Virginie est l’alliée idéale pour retrouver des jambes légères après une longue journée. Appliquée dès le matin, elle permet de prévenir le phénomène. Tonifiante, elle aide à se sentir en pleine forme moralement et physiquement. À forte dose, elle peut devenir légèrement désinhibante.

Utilisations :

  • jambes lourdes
  • fatigue physique et psychique
  • désinhibante à forte dose

Propriétés : relaxante, sédative, tonifiante, stimulante…

Synergies : En effectuant certains mélanges, les effets de l’huile essentielle de cèdre de Virginie seront encore plus efficaces :

  • Jambes lourdes : avec les huiles essentielles de romarin à cinéole, de cyprès toujours vert, immortelle, cèdre de l’Himalaya, lentisque pistachier, laurier noble, lavandin super, menthe poivrée…

Santé

Le cèdre de Virginie favorise la circulation sanguine

La capacité de l’huile essentielle de cèdre de Virginie à activer la circulation sanguine et à favoriser le drainage lui offre la possibilité d’améliorer des désagréments tels que l’apparition de varices, d’hémorroïdes ou encore d’œdèmes.

 

Utilisations :

  • varices
  • hémorroïdes
  • œdèmes, rétention d’eau

Propriétés : drainante, anti-infectieuse, décongestionnante, circulatoire…

 

Synergies : Pour obtenir un résultat encore plus puissant, combinez l’essence de cèdre de Virginie comme il suit :

  • Circulation sanguine et lymphatique : avec l’huile essentielle de citron, de lentisque pistachier, d’immortelle, de cyprès toujours vert…
  • Cellulite, œdèmes : en association avec l’huile essentielle de citron, de vétiver, de niaouli, de menthe des champs, de pamplemousse…
  • ORL : à combiner avec les huiles essentielles d’eucalyptus smithii, de ravintsara
le cèdre de virginie

Quelques recettes à base d’huile essentielle de cèdre de Virginie

En cas de varices

Les varices sont dues à une perte d’élasticité des vaisseaux sanguins. Ces derniers s’élargissent puis bleuissent et viennent marbrer la peau. Ils apportent parfois un relief supplémentaire. Si les varices ne sont pas dangereuses en elles-mêmes, elles sont le signe de troubles de la circulation et de baisse d’efficacité du retour veineux. Leur présence est souvent associée à des sensations fréquentes de jambes lourdes. L’huile essentielle de cèdre de Virginie s’associe avec celle de cyprès toujours vert afin de les faire disparaître et retrouver ses jambes de 20 ans. Pour cela, diluez 2 gouttes de chacune de ces deux essences dans 2 mL d’huile végétale de calophylle. Massez délicatement les zones concernées deux fois quotidiennement sur une période de 5 jours consécutifs.

En cas de pellicules et cheveux gras

Pour lutter contre les pellicules et le cuir chevelu regraissant vite, associer 20 gouttes d’huile essentielle de cèdre de Virginie, 10 gouttes d’huile essentielle de bay saint Thomas, puis 30 gouttes d’huile essentielle de citron. Ajouter ensuite une goutte de ce mélange dans une dose habituelle de shampoing lors de l’application. Ne pas dépasser deux applications hebdomadaires.

En cas de jambes lourdes

Dans un flacon adapté, placer 10 gouttes d’huile essentielle de cèdre de Virginie, la même quantité de romarin à cinéole et de cyprès. Diluer le tout dans 30 mL d’huile végétale de macadamia (peut être remplacée par une autre au besoin). Masser ensuite vigoureusement les jambes de bas en haut à partir des chevilles jusqu’à 2 fois par jour, jusqu’à 5 jours consécutifs maximum.

En cas de cellulite, soin minceur

Pour favoriser le drainage et l’élimination des graisses, surtout celles emprisonnées dans le haut des cuisses, diluer à l’aide d’un dispersant jusqu’à 5 gouttes dans une grande baignoire d’eau chaude. Profiter du bain délassant qui activera la perte de graisse.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes et adolescents

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes de + de 3 mois

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Irritante

Oestrogen-like

Autres indications importantes

Précautions

  • L’huile essentielle de cèdre de Virginie peut irriter la peau. Pour éviter les désagréments, diluer à 20% avant toute application cutanée.
  • Ne pas intervertir avec d’autres essences de cèdre, telles que celle de cèdre de l’Atlas dont les compositions sont différentes. Ainsi, les propriétés et contre-indications ne sont pas identiques.
  • À noter qu’elle peut cristalliser à température ambiante. Ceci n’altère en rien les qualités de l’huile essentielle. Pour lui redonner son état initial, réchauffez-la simplement avec vos mains ou éventuellement à l’aide d’eau tiède. Attention à ne pas surchauffer le flacon, ce qui pourrait entraîner des dégradations de molécules et évaporer en partie l’huile essentielle.

Contre-indications

  • Cette essence ne se prête pas à l’utilisation chez les femmes enceintes de moins de 3 mois et allaitantes ni pour les jeunes de moins de 6 ans.
  • L’usage d’essence de cèdre de Virginie est déconseillé aux personnes souffrant de troubles ou de cancer hormono-dépendants, en raison d’une potentielle activité oestrogen-like.
  • Si elle n’est pas particulièrement allergisante, il est tout de même conseillé de faire un test dans le creux du coude avant de se lancer dans une cure sur une plus grande surface.

Molécules principales

L’essence de cèdre de virginie est très riche en sesquiterpènes et sesquiterpénols :

  • Alpha-cédrène et beta-funébrène (20-45%)
  • Thuyopsène (10-25%)
  • cédrol (15-35%)