Huiles essentielles pour bougie : lesquelles utiliser ?

04/01/23    

Huiles essentielles pour bougie : lesquelles utiliser ?

Vous aimez allumer des bougies pour créer une atmosphère chaleureuse à la maison ?  Profitez-en pour bénéficier des propriétés olfactives et pour la santé de vos huiles essentielles préférées. Si vous ne savez pas comment procéder, on vous explique tout sur les huiles essentielles pour bougie : lesquelles utiliser et comment.

POURQUOI UTILISER DES HUILES ESSENTIELLES DANS UNE BOUGIE ?

Les huiles essentielles dans les bougies apportent bien plus qu’un simple parfum. Composées de nombreuses molécules, elles sont aussi capables d’assainir l’atmosphère et même de participer à la résorption de troubles tels que le stress, le manque de sommeil ou une congestion nasale. Avant de vous lancer dans la confection de vos propres bougies aux huiles essentielles, sachez qu’il existe quelques règles à suivre pour arriver à un résultat optimal et sans danger. En effet, toutes ne s’adaptent pas à ce mode de diffusion et des précautions particulières sont à prendre en compte en raison de la combustion.

AVANT DE COMMENCER : POINT SÉCURITÉ AUTOUR DES BOUGIES AUX HUILES ESSENTIELLES

Intégrer une huile essentielle à une bougie n’est pas sans risque. En effet, lors de l’allumage de la mèche, la chaleur s’élève et fait fondre la cire environnante qui devient liquide puis gazeuse et continue d’alimenter le feu. Ce liquide ne doit absolument pas s’enflammer au risque de créer une véritable torche. Soyez donc extrêmement vigilant et ne vous improvisez pas apprenti sorcier. Soyez aussi conscient que la combustion d’huiles essentielles produit des molécules indésirables appelées des composés organiques volatils (COV), tels que le benzène, le toluène ou le formaldéhyde. Cependant, une utilisation occasionnelle dans un espace correctement ventilé ne présente pas de risques majeurs.

Par contre, tout le monde ne peut malheureusement pas recourir à chacune des huiles essentielles présentes sur le marché. En effet, les personnes souffrant d’asthme ou d’épilepsie doivent se montrer particulièrement vigilantes. Certaines molécules trouvées dans les essences ne sont pas compatibles avec ces pathologies. De manière générale, si vous souffrez d’un problème chronique, tel que par exemple des dysfonctionnements au niveau du foie, des reins, des maladies hormono-dépendantes, ou de cancer..., montrez-vous spécialement alerte et n’employez pas une huile essentielle sans avoir soigneusement vérifié les incompatibilités. Même diluées dans une bougie, les essences peuvent exposer à des effets néfastes lorsqu’elles sont mal utilisées. Aussi, ayez conscience que les risques sont accrus au moment de la réalisation de la bougie.

QU’EST-CE QUE LE POINT ÉCLAIR DU PARFUM D’UNE BOUGIE ?

Le point éclair correspond à la température à partir de laquelle une substance peut s’enflammer en surface. La flamme de la bougie produit localement une forte chaleur, dans ce contexte une huile essentielle ou un mélange qui a un point éclair inférieur à 65 °C, risquerait de s’enflammer sur la surface de la bougie. On peut connaître le point éclair d’un mélange en calculant la moyenne de chacun des composants tout en tenant compte de leur proportion. 

QUELLES QUANTITÉS D’HUILE ESSENTIELLE ?

Verser des quantités trop importantes d’huiles essentielles dans la bougie risque d’être contre-productif. En effet, l’odeur déployée pourrait être trop forte, voire agressive, certaines essences étant irritantes pour les voies respiratoires. Ainsi, les recommandations sont de 5 à 10 % de la masse totale de la préparation. Au-delà, il y a également un risque plus élevé d’inflammation.

COMMENT INTÉGRER UNE HUILE ESSENTIELLE DANS UNE BOUGIE ?

Pour des raisons de qualité et de sécurité, les essences sont intégrées à un moment précis de la recette afin d’éviter les températures élevées. À ce titre, les cires sont d’abord mises à fondre autour de 80-100°, puis quand la préparation est liquide, stoppez le chauffage et laissez-la refroidir. Lorsque le milieu est à 60 °C, alors les essences ou le mélange peuvent être ajoutés. Si vous n’attendez pas suffisamment, un risque d’inflammation, mais aussi de dénaturation et d’évaporation du parfum ou du principe actif apparaît. Ne patientez pas trop non plus, au risque que la cire fige à nouveau avant que vous ayez eu le temps d’agir.

QUELS TYPES DE BOUGIE S’ADAPTENT AUX HUILES ESSENTIELLES ?

les types de bougies adaptés aux huiles essentielles

Différents types de bougie peuvent attirer votre attention. Les bougies d’ambiance ou de massages sont les plus prisées. Les premières peuvent se présenter sous deux formes, les bougies moulées et coulées. Les moulées peuvent prendre plusieurs aspects, de la plus simple à la plus sophistiquée suivant le moule utilisé. Elles nécessitent une cire qui ne fond pas trop facilement au risque de les voir se liquéfier avant utilisation. Les bougies coulées dans un verre ou récipient métallique sont les plus faciles à réaliser. Elles n’imposent aucune restriction au niveau de la cire. En cas de fusion, le milieu sera simplement liquide dans le verre, mais ne coulera pas à moins d’être renversé. Les bougies de massage privilégient la deuxième version pour le côté pratique d’utilisation et dans le but également d’avoir une meilleure conservation des parfums ou des propriétés thérapeutiques éventuelles. Voici un petit florilège d’huiles essentielles employables en toute sécurité dans des bougies (avec un point éclair supérieur à 65°) suivant l’application recherchée.

LES HUILES ESSENTIELLES POUR COLORER LA BOUGIE

Souvent jaune pâle, voire transparente en général, on ne pense pas aux huiles essentielles pour venir colorer la cire de la bougie. Cependant, il en existe quelques-unes capables d’apporter une jolie couleur à l’ensemble. C’est le cas de la camomille bleue ou de la camomille matricaire qui présente une profonde couleur bleue due à la présence de chamazulène.  

LES HUILES ESSENTIELLES POUR UNE BOUGIE ANTI-INSECTES

L’intérêt des bougies pour diffuser des huiles essentielles se retrouve dans le jardin. En effet, à l'extérieur, la libération de COV est moins problématique pour la santé. De plus, les plantes synthétisent ces liquides précieux pour se protéger des envahisseurs, ainsi de nombreuses essences font fuir les insectes. Les plus performantes sont celles de citronnelle, d’eucalyptus citronné, de géranium Bourbon ou Égypte, de cannelle… Si elles font fuir les insectes, elles proposent en revanche des odeurs très agréables.

LA BOUGIE DÉTENTE ET ANTISTRESS

Allumer une bougie procure déjà un certain bien-être. En y ajoutant des essences réputées pour leurs actions antistress ou relaxantes, la détente sera totale. Les plus réputées pour cela, et compatibles, sont celles de lavande, de petit grain bigarade ou encore d’ylang-ylang complète. Votre choix peut se faire selon vos préférences olfactives. Aussi, ces huiles essentielles peuvent être intégrées à des synergies afin d’obtenir le mélange qui vous convient à la perfection.

LES HUILES ESSENTIELLES POUR UNE BOUGIE « BONNE HUMEUR » 

Qui ne rêve pas d’avoir beaucoup de joie et de bonne humeur tout le temps à la maison ? Sachez que ceci n’est pas totalement impossible. Intégrez de l’huile essentielle de litsée citronnée et de menthe dans vos bougies pour aider à alléger l'ambiance. La première a des propriétés positivantes et anti-déprime, tandis que la menthe est énergisante. En parallèle, cette dernière luttera contre les maux de tête qui ont tendance à vous gâcher la vie.

LA BOUGIE DÉCONGESTIONNANTE ET ASSAINISSANTE

L’hiver, les infections des voies respiratoires nous empoisonnent la vie. Au-delà de la privation de l’odorat, cela est extrêmement épuisant de ne pouvoir s’oxygéner correctement. En ajoutant des huiles essentielles de lavande vraie, de menthe poivrée, de palmarosa, de cannelle de Chine ou d’origan vulgaire, l’atmosphère s’en trouvera assainie, pendant que l’évacuation des mucosités sera facilitée. 

LES HUILES ESSENTIELLES POUR UNE BOUGIE PARFUMÉE

Avant de soigner, certaines essences apportent d’abord un agréable parfum. Si le choix reste très subjectif, parmi les huiles essentielles compatibles avec la préparation d’une bougie, nous retenons celle d’ylang-ylang complète, avec sa fragrance puissante et complexe, entre la fleur fraîche et la chaleur épicée ; puis la cannelle de Ceylan si vous voulez accentuer l’effet épicé, ou à l'inverse des notes plus florales avec la palmarosa ou le géranium. Si vous aimez les fragrances boisées et puissantes, celles de Santal, de vétiver ou de cèdre de l’Atlas vous conviendront à la perfection.

LA BOUGIE DE MASSAGE

Ce n’est peut-être pas l’application qui vient en premier à l’esprit lorsque l’on parle de bougie, mais depuis quelques années se sont développées les bougies de massage. Le but de la flamme est de faire fondre la cire qui peut ensuite être étalée sur le corps. Cela peut être relaxant, aphrodisiaque ou de confort pour la récupération, même si dans ce cas on s’orientera certainement vers des huiles de massage plus simple d'utilisation. 

Pour apporter un côté coquin à votre préparation, l’huile essentielle d’ylang-ylang sera parfaite. En plus de sa fragrance très appréciée, elle est réputée pour son action aphrodisiaque qui ajoutera beaucoup de piment au massage. Pour des applications plus « sages », celle d’eucalyptus citronné permet de retrouver un confort articulaire et musculaire, comme les gaulthéries odorante et couchée riches en molécule identiques à l’aspirine.

LA BOUGIE ANTISTRESS AU PETIT GRAIN BIGARADE

Pour cette bougie, c’est la cire de soja qui est à l’honneur. Plus qu’une cire, il s’agit d’une graisse hydrogénée solide à l'air ambiant, mais qui fond à basse température et est très prisée pour la confection de bougies. Pour cette recette, les 192 grammes de cire doivent d’abord être liquéfiés au bain-marie. Les mèches sont ensuite enduites et placées bien droites dans le fond d’un verre. Enfin, ajoutez 6 grammes d’huile essentielle de petit grain bigaradier à la cire toujours liquide, mais légèrement refroidie et homogénéisez. Versez la préparation dans les pots en maintenant la mèche bien droite. Laisser ensuite refroidir au moins 12 h à température ambiante avant de l’allumer pour la première fois.

LA BOUGIE DE MASSAGE APHRODISIAQUE

Cette bougie de massage se réalise avec de la cire de soja ou d’abeille. Faites fondre 65 g au bain-marie, puis trempez-y les mèches avant de mettre la cire dans le récipient de la future bougie. Dans la cire fondue, ajoutez 14 g de beurre de karité pour que le tout se liquéfie. Une fois sorti du feu, laisser refroidir jusqu’à 60 °C, puis versez les 50 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang avant de transférer dans les pots en maintenant la mèche bien droite. Laissez durcir pendant au moins 24 h au réfrigérateur.

Réaliser une bougie aux huiles essentielles n’est pas très compliqué, mais demande tout de même certaines connaissances, notamment au niveau de la sécurité. Pour sélectionner votre huile essentielle ou votre mélange, prenez garde à ce que le point éclair final soit supérieur à 65 °C, au risque d’enflammer toute la surface de la bougie. Faites également attention aux contre-indications associées aux essences choisies. Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter les fiches disponibles sur notre site. Ensuite, vous serez prêt pour vous faire plaisir avec des bougies aux huiles essentielles.

Autres articles

Les huiles essentielles à utiliser en cas de bursite

La bursite est une inflammation articulaire qui se résorbe avec du repos en l’absence de complication. Afin de retrouver sa...

Les 10 huiles essentielles indispensables

Les huiles essentielles sont utiles pour se soigner au naturel, mais certaines sont plus indispensables que d’autres. Bien tolérées, faciles...

Huiles essentielles de basilic tropical et sacré : quelles différences ?

Il existe plusieurs types d’huile essentielle de basilic. La plus courante est celle de basilic tropical, qu’on appelle aussi basilic...

Commentaires



  • Sois le premier à poster un commentaire!