CALMER LA TOUX GRASSE AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

1 Avril, 2021

huiles essentielles contre la toux grasse

La toux grasse est un mécanisme de défense naturel de l’organisme, qui permet d’évacuer les sécrétions bronchiques. Pour la faciliter, il est possible de prendre des huiles essentielles qui contribueront à désencombrer les voies respiratoires naturellement !

La toux grasse est un mécanisme de défense de l’organisme qui a pour but d’expulser les mucosités. La toux grasse permet, en effet, d’éliminer les sécrétions et donc, les bactéries et virus contenues dans le mucus. Elle aide notre organisme à évacuer les mucosités, présentes en trop grandes quantités lorsqu’on souffre d’une toux ou encore d’une bronchite. Elle permet de désencombrer les poumons et les bronches, et contrairement à la toux sèche, il s’agit d’une toux productive. Certains signes permettent de faire la différence entre la toux grasse et la toux sèche : si la toux s’accompagne d’expectorations, elle est dite « grasse » ; mais s’il n’y a pas de sécrétions, il s’agit alors d’une toux sèche, qui s’avère irritante et fatigante. On observe alors une alternance de la toux sèche et de la toux grasse en fonction de l’évolution de la maladie. Et la toux sèche se transforme souvent en toux grasse.

COMMENT SE MANIFESTE LA TOUX GRASSE ET QUE FAIRE POUR LA SOULAGER ?

La toux grasse se manifeste par un encombrement des voies respiratoires. Les médicaments contre la toux n’ont pas pour but de la stopper, mais de la faciliter. Comme un mécanisme de défense, l’organisme évacue les agents pathogènes via l’hypersécrétion de mucus, afin de protéger les bronches et la trachée. Plusieurs conseils sont à suivre pour apaiser la toux grasse, à commencer par utiliser du sérum physiologique 2 fois par jour. En cas de rhume, effectuez 3 pulvérisations par narine, matin et soir. Vous devrez également penser à vous hydrater plus souvent, à aérer votre logement, à vous laver les mains après avoir toussé, ou encore, à humidifier l’air ambiant. Vous pouvez également relever votre tête en cas de toux nocturne, et éviter l’exposition au tabac.

Si vous souffrez de toux grasse et que vous avez du mal à évacuer les sécrétions, les naturopathes recommandent de se tourner vers les huiles essentielles, pour un remède anti toux grasse naturel et efficace. Il conviendra donc d’opter pour des H.E. favorisant l’expulsion du mucus et des germes, et ainsi désencombrer les voies respiratoires. Choisissez des huiles essentielles aux propriétés antitussives, expectorantes et antispasmodiques, pour fluidifier les sécrétions et apaiser le mal de gorge. Plusieurs H.E., comme le myrte vert, l’eucalyptus radié, l’inule odorante ou encore le niaouli, vous aideront à soulager la toux persistante et retrouver un confort respiratoire.

LES HUILES ESSENTIELLES LES PLUS EFFICACES EN CAS DE TOUX GRASSE

Il existe beaucoup d’huiles essentielles contre la toux grasse, à commencer par 4 d’entre elles, validées et approuvées pour libérer l’arbre respiratoire et stopper les quintes de toux : myrte vert / eucalyptus radié / inule odorante / niaouli.

huile de myrte vert en cas de toux grasse

L’HUILE DE MYRTE VERT

L’huile essentielle de myrte vert possède une action expectorante, favorise la sécrétion des bronches et protège les voies respiratoires grâce aux molécules d’alpha pinène, 1,8-cinéole et limonène qu’elle contient.

→ Précaution à prendre : déconseillée durant la grossesse et l’allaitement, pour les enfants de moins de 3 ans, et les personnes souffrant d’asthme (en diffusion ou inhalation) et d’épilepsie. Elle peut être irritante pour la peau et doit être évitée en cas de pathologies hormono-dépendantes. Dermocaustique à l’état pur, il conviendra de la diluer dans des huiles végétales pour une application cutanée. Elle peut s’avérer néphrotoxique en cas d’ingestion à haute dose et sur une longue période.

eucalyptus radié

L’HUILE D’EUCALYPTUS RADIE

Sa teneur en 1,8-cinéole favorise la stimulation des glandes responsables de la sécrétion de mucus et agit donc comme un mucolytique et un expectorant.

→ Précaution à prendre : déconseillée aux femmes enceintes (les 3 premiers mois de grossesse), aux femmes allaitantes, aux bébés de moins de 3 mois, et aux personnes asthmatiques (en diffusion ou inhalation). Irritante, l’huile essentielle d’eucalyptus radié doit être diluée avec des huiles végétales en application cutanée.

huile essentielle d’inule odorante

L’HUILE ESSENTIELLE D’INULE ODORANTE

Riche en terpènes, l’huile essentielle d’inule odorante possède des propriétés décongestionnantes, anti-bactériennes et anti-inflammatoires, et permet d’apaiser les spasmes de la toux.

→ Précaution à prendre : déconseillée aux femmes enceintes (les 3 premiers mois de grossesse) et allaitantes, ainsi qu’aux bébés de moins de 3 mois. Privilégier l’usage externe et demandez un avis médical pour l’ingestion. Peut provoquer des réactions allergiques. Attention au risque de « choc à l’inule », une crise d’élimination de la toux grasse impressionnante en cas de consommation en trop grande quantité.

L’HUILE DE NIAOULI

Principalement constituée de 1,8-cinéole, alpha terpinéol et limonène, l’huile essentielle de niaouli  possède de puissantes propriétés antivirales et expectorantes.

→ Précaution à prendre : ne pas utiliser durant la grossesse, ni chez les femmes allaitantes et les enfants de moins de 3 ans. Elle peut être irritante pour la peau et doit être évitée par les personnes souffrant de mastose ou de cancers hormono-dépendants. Elle est déconseillée en cas d’asthme et d’épilepsie.

En cas de doute avec l’usage des huiles essentielles, consultez un aromathérapeute.

PRECAUTIONS A PRENDRE

D’autres huiles essentielles contre la toux grasse : vous pourrez également opter pour les huiles essentielles de sapin de Sibérie, de romarin à verbénone, de ravintsara, de térébenthine, d’aneth, d’eucalyptus globuleux, de cyprès, de tea tree, de thym à thujanol, de romarin à cinéole et de cardamome. Elles vous sauveront en cas de toux chronique ou de bronchite.

Contre-indications des huiles essentielles : la plupart seront déconseillées aux enfants, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. Elles sont généralement déconseillées chez les sujets asthmatiques, épileptiques, ou souffrant d’une maladie hormono-dépendante. Il est fortement recommandé de tester une huile essentielle dans le creux du coude 24 heures avant utilisation, pour s’assurer qu’aucune réaction allergique ne se produit. Auquel cas, stoppez l’utilisation et demandez l’avis d’un médecin. Si vous prenez un traitement à la cortisone, elles ne doivent pas être utilisées simultanément.

TRAITEMENT AUX HUILES ESSENTIELLES

EN DIFFUSION

Les huiles essentielles contre la toux grasse peuvent être utilisées en diffusion. Vous profiterez pleinement de leurs bénéfices, tout en parfumant votre intérieur. À savoir qu’il existe 4 grandes catégories de diffuseurs : par nébulisation, par brumisation, par chaleur douce ou encore, par ventilation. Tous ont leurs particularités, et certains seront plus adaptés que d’autres pour vous (couleur, forme, design…). À vous de trouver celui qui vous convient le mieux et qui s’intègre bien à votre style de déco’ !

Pour info : les diffuseurs d’huiles essentielles par ultra-nébulisation ont l’avantage de vous faire bénéficier de toutes les propriétés curatives des H.E. : leur technologie innovante propose une diffusion pure des huiles essentielles (sans ajout d’eau, ni chaleur) directement depuis le flacon. Des micro-particules d’H.E. sont diffusées dans l’atmosphère, et permettent de couvrir des espaces allant jusqu’à 60 m². En revanche, ils sont assez bruyants et leurs prix sont plutôt élevés.

EN INHALATION

Il existe un large éventail d’huiles essentielles pouvant être utilisées en inhalation. Vous trouverez facilement un inhalateur à bec en pharmacie, ou vous pouvez tout simplement le réaliser dans un récipient d’eau chaude, en veillant à couvrir votre tête pour profiter pleinement des bienfaits des huiles. On veillera à utiliser uniquement des H.E. qui se prêtent à l’inhalation. En effet, certaines peuvent provoquer des irritations au niveau des voies respiratoires. Si vous préférez l’inhalation sèche, il est également possible de mettre quelques gouttes d’H.E. sur un galet, voire dans un mouchoir, à respirer plusieurs fois par jour.

Synergie à respirer plusieurs fois par jour :

  • 1 goutte d’H.E. de myrte vert
  • 1 goutte d’H.E. d’inule odorante
  • 1 goutte d’H.E. d’eucalyptus radié

Réalisez ce mélange et appliquer dans un mouchoir, que vous pourrez respirer 5 à 6 fois dans la journée.

PAR VOIE CUTANEE

Sur la peau : l’application d’huiles essentielles anti toux grasse peut se faire par voie cutanée : celles-ci pénètrent la peau en profondeur et sont donc de véritables alliées thérapeutiques. Puisqu’il s’agit d’un composant très puissant, il convient de ne pas l’utiliser pure sur la peau, vous pourrez la diluer dans l’huile végétale ou le beurre végétal de votre choix.

Diluée dans le bain : les huiles essentielles font merveille dans le bain ou sous la douche. En revanche, elles ne se dissolvent pas au contact de l’eau. C’est pourquoi il convient de les mélanger avec un peu de gel douche ou du gros sel avant utilisation.

Recette d’une huile de massage pour soulager la toux grasse :

  • 15 gouttes d’H.E. de niaouli
  • 15 gouttes d’H.E. de myrte vert
  • 10 gouttes d’H.E. d’eucalyptus radié
  • 10 ml d’huile végétale de calophylle inophyle

Concoctez cette recette puis mélangez-bien, avant d’appliquer sur le thorax, le haut du dos et les plantes des pieds. À réaliser 3 fois par jours (max.), pendant 7 jours (max.).

LES HUILES ESSENTIELLES PAR VOIE ORALE

Par voie orale : les huiles essentielles pour faciliter la toux grasse peuvent également être ingérées. Mais attention, toutes ne sont pas prévues pour un usage interne, il convient de bien consulter le chémotype de l’huile essentielle que vous souhaitez consommer. Le chémotype vous renseigne sur les caractéristiques et les bienfaits de chaque essence. Vous pourrez ainsi consommer les huiles essentielles dans du miel, dans de l’huile d’olive, sur un sucre, sur un comprimé neutre, ou même en infusion. Attention avec les dosages lorsqu’il s’agit de prise interne.

Recette d’une infusion anti toux grasse :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié
  • 1 goutte d’huile essentielle de tea tree
  • 1 goutte d’huile essentielle de niaouli
  • 1 tasse d’infusion (au thym, idéalement)
  • 1 cuillère à café de miel

Déposez les gouttes d’huiles essentielles dans votre cuillerée de miel, puis plongez là dans votre infusion et remuez bien. À boire lentement, 1 tasse par jour pendant 5 jours.

→ Par mesure de précaution, cette infusion est contre-indiquée en cas de grossesse ou d’allaitement, ainsi qu’aux jeunes enfants et personnes atteintes d’une pathologie hormono-dépendante.