LES HUILES ESSENTIELLES POUR SOULAGER UNE SCIATIQUE

17 Février, 2021

huiles essentielles pour soulager une sciatique

La sciatique est une douleur névralgique due à l’inflammation ou l’irritation d’un des deux nerfs sciatiques parcourant les membres inférieurs, du bas du dos au talon en passant par l’arrière de la cuisse. Cette douleur pouvant être confondue avec des douleurs lombaires, son diagnostic est réservé au corps médical. Souvent localisées sur l’un des deux nerfs, les douleurs sont aiguës, souvent insupportables et très handicapantes.

Pas de panique, certaines huiles essentielles peuvent vous aider à gérer cette mauvaise passe, en réduisant l’inflammation et la douleur. Nous avons sélectionné l’Eucalyptus Citronné (Eucalyptus Citriodora) pour son action anti-inflammatoire, les huiles essentielles de Gaulthérie Couchée (gaultheria procumbens)ou Odorante (gaultheria fragrantissima) pour ses propriétés antalgiques et enfin l’essence de Menthe Poivrée (Mentha x piperita) qui est un antidouleur reconnu.

QUELLES HUILES ESSENTIELLES SONT EFFICACES CONTRE LA DOULEUR D’UNE SCIATIQUE ?

huile essentielle d’eucalyptus citronné contre une sciatique

L’HUILE ESSENTIELLE D’EUCALYPTUS CITRONNE, L’ANTI-INFLAMMATOIRE

L’essence d’Eucalyptus Citronné est composée en grande majorité de citronnellal, une molécule aux fortes propriétés anti-inflammatoires. De plus, cette huile essentielle est capable d’inhiber des réactions biologiques entraînant habituellement le développement de l’inflammation. Ainsi, son utilisation permettra de réduire les douleurs et d’en éviter leur propagation.

  • Comment l’utiliser ?

En application cutanée, diluer 1 goutte d’essence d’Eucalyptus Citronné dans 5 gouttes de macérât huileux de Millepertuis (ou une autre huile végétale). Appliquer 3 à 4 fois par jour tant que les douleurs persistent.

Précautions –  Prendre garde à bien diluer l’essence d’Eucalyptus Citronné au moins à 30 % pour éviter toute irritation cutanée. Cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (limonène, citral, géraniol, linalol, citronellol, eugénol), il est préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – Elle est utilisable par les enfants à partir de 3 ans, par les femmes enceintes lors de leur premier trimestre de grossesse, et les femmes allaitantes.

LES HUILES DE GAULTHERIE ODORANTE ET COUCHEE, LES ANTALGIQUES

Les essences de Gaulthérie Couchée, ou Odorante parfois appelée Wintergreen, sont toutes deux issues d’un petit arbuste de la famille Gaultheria connu pour contenir une grande quantité de salicylate de méthyl, une molécule qui servait à synthétiser l’aspirine. Tout comme la molécule commerciale, l’huile essentielle a des propriétés antalgiques qui permettront d’aider à gérer les douleurs liées à une sciatique.

  • Comment utiliser l’huile de Gaulthérie Couchée ou Odorante ?

En application cutanée, diluer 3 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie Couchée ou Odorante dans 10 gouttes d’huile végétale d’Arnica (ou une autre huile végétale). Appliquer 3 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Précautions – Les sujets épileptiques ne peuvent utiliser ces essences sans un avis médical.

Contre-indications  – Ces huiles essentielles ne sont adaptées qu’à partir de 7 ans et ne conviennent pas aux femmes enceintes et allaitantes. Son usage doit être externe uniquement. Les essences de Gaulthérie Odorante et Couchée ne conviennent pas aux personnes sous anticoagulant ni aux personnes allergiques à l’aspirine et ses dérivés. Aussi, elles ne sont pas adaptées aux personnes sujettes à l’eczéma, souffrant d’asthme, d’ulcère, ayant une hernie hiatale. Enfin, elle n’est pas utilisable avant une opération chirurgicale.

huile de menthe poivrée

L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVREE, LA VIVIFIANTE

La Menthe poivrée est une herbe médicinale et aromatique universelle. Si elle est très utilisée pour lutter contre les maux de tête par exemple, ses propriétés anesthésiques et antalgiques, dues au menthol, seront également bénéfiques pour calmer les douleurs liées à la névralgie. Cette huile est également très rafraîchissante, capable de réduire la douleur.

  • Comment l’utiliser ?

Pour une application cutanée, diluer 1 goutte d’essence de Menthe Poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale de millepertuis (ou une autre de votre choix). Masser légèrement la zone douloureuse jusqu’à trois fois par jour, mais pas au-delà de 3 semaines.

Précautions – L’utilisation de l’huile essentielle de Menthe Poivrée nécessite l’avis d’un spécialiste pour les personnes sujettes à l’asthme et aux crises d’épilepsie. Un avis médical est indispensable pour une prise prolongée. Cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (limonène, linalol), il est préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – Contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement ainsi qu’aux enfants jusqu’à 6 ans. Soyez vigilant, l’huile essentielle de Menthe Poivrée a de nombreuses contre-indications. Irritante pour les muqueuses oculaires, éviter tout contact avec les yeux. En cas de contact, passer une compresse imbibée d’huile végétale, puis rincer abondamment avec de l’eau. La Menthe Poivrée peut avoir des effets neurotoxiques à forte dose et a une action mimant celle des oestrogènes. Ne pas utiliser en cas de déficiences en enzyme G6PD, car elle peut provoquer des ictères (jaunisse), d’inflammation de la vésicule biliaire, lithiase biliaire, toucher gravement le foie, d’hypertension ainsi que des problèmes cardiovasculaires importants.

L’HUILE DE CAMOMILLE ROMAINE, L’ANTISPASMODIQUE

La distillation des fleurs de Camomille Romaine permet d’obtenir une huile essentielle contenant des esters monoterpéniques tels que l’angélate d’isobutyle qui a un effet anti-spasmodique. Ainsi, les spasmes nerveux participant à la sciatique seront réduits et les douleurs soulagées. Aussi cette essence, comme la tisane, est calmante et relaxante, permettant une meilleure gestion de la douleur.

  • Comment utiliser l’huile essentielle de Camomille Romaine ?

Par voie cutanée : placer 1 goutte d’huile essentielle de Camomille Romaine dans 4 gouttes d’huile végétale. Masser délicatement la zone douloureuse, 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Précautions –  L’utilisation de l’essence de Camomille Romaine pour les personnes épileptiques doit se faire avec l’aide d’un thérapeute. À trop forte dose, elle pourra entraîner des vertiges et un risque d’apathie. L’unique allergène répertorié dans ces huiles essentielles est le limonène, mais en petite quantité. Elle présente néanmoins un risque d’allergies chez les personnes allergiques aux asteraceae. Il est toujours préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – L’essence de Camomille Romaine fera le bonheur de tous, à l’exception des femmes enceintes durant les trois premiers mois de grossesse, des femmes allaitantes, et des enfants de moins de 3 ans.

COMBINER LES HUILES ESSENTIELLES POUR LE TRAITEMENT DE LA SCIATIQUE

LE MASSAGE RELAXANT

Dans un flacon approprié, ajouter 30 gouttes d’essence de Menthe Poivrée et de Camomille Romaine, puis 45 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné. Ajouter à ce mélange 130 gouttes de macérât huileux de Millepertuis. Appliquer en massant légèrement la zone douloureuse en utilisant 4 à 6 gouttes de la synergie. À renouveler jusqu’à 3 fois par jour jusqu’à 3 semaines d’utilisation.

Le macérât huileux de Millepertuis est photosensibilisant. Éviter l’exposition au soleil durant les 12 heures suivant son utilisation.

LE MASSAGE ANTI-DOULEUR

Verser dans un flacon, 4 mL d’huile essentielle de Gaulthérie Couchée ou Odorante, 3 mL d’essence d’Eucalyptus Citronné ainsi que la même quantité de Menthe Poivrée. Ajouter ensuite 20 mL de macérât huileux d’Arnica. Appliquer en massant la surface douloureuse, au maximum 3 fois par jour, jusqu’à 3 semaines d’utilisation.