LES HUILES ESSENTIELLES ANTIBACTÉRIENNES LES PLUS PUISSANTES

19 Juillet, 2022

les huiles essentielles antibactériennes

L’aromathérapie, cet art extraordinaire mettant la nature au service de notre santé, se définit comme l’utilisation des huiles essentielles pour améliorer ses maux. Cette technique, finalement récente puisqu’elle a été introduite par Jean Valnet en 1964, regorge de bienfaits pour notre santé de manière générale. Cependant, bien qu’en vente libre et accessible par tous, les huiles essentielles sont très puissantes et doivent être utilisées avec précaution.
Les huiles essentielles bénéficient de nombreuses vertus comme vous avez déjà pu le lire dans nos articles précédents. Dans cet article, nous allons nous attarder particulièrement sur l’action antibactérienne de certaines huiles essentielles. Pourquoi les utiliser, de quelle façon et quelles sont leurs contre-indications.

QU’EST-CE QU’UNE BACTÉRIE ?

Une bactérie est un organisme unicellulaire, ne possédant pas de noyau et mesurant entre 1 et 10 microns. La bactérie peut être aérobie ou anaérobie, c’est-à-dire qu’en fonction de son type, elle peut avoir besoin d’oxygène pour se développer, mais pas toujours. C’est pourquoi elle peut se développer et se reproduire dans différents milieux.

À l’inverse du virus qui a besoin d’infiltrer les cellules du corps pour survivre, la bactérie se divise seule. C’est pour cela qu’en général, en cas de bactérie avérée, votre médecin vous donne des antibiotiques, on parle alors d’infection bactérienne.

De nombreuses maladies peuvent avoir pour origine une ou des bactéries. On pense aux infections urinaires ; aux infections ORL comme l’angine, l’otite, la bronchite ; aux infections digestives comme la gastro-entérite, la listériose, la salmonellose ; aux infections génitales ; aux méningites ou encore aux maladies vectorielles à tiques (maladie de Lyme).

Les bactéries peuvent se transmettre de différentes façons : par voie aérienne lorsqu’une personne tousse ou éternue, par ingestion (nourriture ou eau contaminée par la bactérie en question) ou encore par contact direct avec une surface contaminée ou une peau contaminée. C’est pour cela qu’en période hivernale surtout, il est conseillé de se désinfecter régulièrement les mains, de se les laver dès que possible, voire de porter un masque (ce n’est pas sans rappeler les années qui viennent de s’écouler).

LES 6 HUILES ESSENTIELLES À PRIVILÉGIER POUR COMBATTRE LES BACTÉRIES

Découvrez dans cet article les six meilleures huiles essentielles que nous vous conseillons pour combattre les bactéries.
Une huile essentielle antibactérienne va permettre de tuer les bactéries en les empêchant de se multiplier et de se développer. En traversant la membrane des bactéries, l’huile essentielle va venir affecter l’équilibre de cette dernière et ses fonctions vitales. Ainsi, la bactérie meurt et ne vous cause plus de souci.

L’ORIGAN COMPACT

Origanum compactum est l’huile essentielle antibactérienne de référence. Très riche en phénols et en terpènes, c’est une grande anti-infectieuse à large spectre. Au-delà des bactéries, elle agit également sur les virus, les champignons, les parasites. En résumé, elle permet de lutter contre tous les pathogènes, c’est donc une huile très puissante, qu’il faudra manier avec précaution. Elle est exclusivement réservée aux adolescents et aux adultes et sur de courtes durées. En effet, à long terme, elle s’avère hépatotoxique. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, les personnes épileptiques ou asthmatiques ne doivent pas utiliser cette huile.
En cas de maladies bactériennes, nous vous recommandons d’utiliser des capsules d’origan prêtes à l’emploi. Plus sécuritaire, ce format sera parfait pour soigner votre bronchite, votre sinusite ou votre infection urinaire. Le laboratoire Pranarom propose l’huile essentielle d’origan sous forme de capsules : Oléocaps n°1, se référer à la notice pour la posologie.

l’huile essentielle d'origan contre les bactéries

LES PROPRIÉTÉS ANTIBACTÉRIENNES DU TEA TREE

Melaleuca alternifolia est une alternative plus sécuritaire que l’origan, mais non moins puissante. Antibactérienne à large spectre, l’huile essentielle de tea tree agit également sur des micro-organismes pouvant être résistants aux antibiotiques. Cette huile essentielle peut être utilisée par tous sauf les femmes enceintes de moins de trois mois, les femmes allaitantes et les bébés de moins de 3 ans. Attention tout de même à son utilisation chez les personnes épileptiques et asthmatiques, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel de santé avant toute utilisation.

En cas d’infection digestive, prenez une goutte d’huile essentielle de tea tree sur un comprimé neutre, trois fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

LE GÉRANIUM ROSAT

Pelargonium graveolens est une huile essentielle antibactérienne à large spectre bien qu’elle soit particulièrement utilisée en cas d’infections cutanées telles que l’acné, les mycoses ou encore l’impétigo. Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez les femmes enceintes de moins de 3 mois et allaitantes ni chez les bébés de moins de 3 ans. Le géranium rosat est irritant pour la peau et doit toujours être dilué à 20% avec une huile végétale.

En cas de mycose cutanée, diluez trois gouttes d’huile essentielle de géranium rosat à une cuillère à soupe d’huile végétale de neem, à appliquer sur votre mycose cutanée deux fois par jour, pendant trois semaines ou moins si disparition de la mycose.

LE THYM À THYMOL, UN REMÈDE NATUREL PUISSANT

Thymus vulgaris CT thymol fait partie des huiles essentielles anti-infectieuses très puissantes. Le thymol est riche en phénols, et c’est à cette molécule que l’on doit le côté anti-infectieux et antibactérien puissant. On l’utilise pour toutes les infections difficiles, récalcitrantes, qu’elles soient ORL, gynécologiques, respiratoires ou digestives. Cette huile est réservée aux adultes et aux adolescents. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants ainsi que les personnes asthmatiques ne doivent pas l’utiliser. Dermocaustique, elle s’utilise diluée à 20% en usage externe. Il s’utilise de manière très ponctuelle en cas d’usage interne.

En cas de bronchite, diluez une goutte de thym à thymol dans vingt gouttes d’huile végétale et masser votre plante des pieds avec ce mélange, deux à trois fois par jour, pendant cinq jours.

LA SARRIETTE DES MONTAGNES

Satureja montana très riche, elle aussi, en phénols lutte contre les bactéries de façon efficace et rapide en inhibant leur développement et leur croissance. La sarriette des montagnes est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes, les bébés et les enfants jusqu’à l’adolescence. Sa richesse en phénols en fait également une huile déconseillée chez les personnes asthmatiques et épileptiques. Son effet “progesteron-like” rend son utilisation déconseillée en cas de traitement hormonal. Elle s’utilise à faible dose et sur une durée limitée. Dermocaustique, elle s’utilise diluée à 20% en usage externe.

En cas d’infection urinaire, nous vous conseillons de diluer une goutte d’huile essentielle de sarriette de montagnes dans neuf gouttes d’huile végétale en massage sur le bas ventre, trois fois par jour pendant une semaine. Attention, une infection urinaire doit être prise en charge rapidement par un médecin si vos symptômes durent plus de 24h car il y a des risques de développer une infection des reins. La sarriette viendra en supplément du traitement médicamenteux.

LA MARJOLAINE À COQUILLES

Origanum majorana bien connue pour son action calmante et anti-stress est aussi une puissante huile essentielle antibactérienne. C’est sa richesse en alcool monoterpénique qui lui confère ses propriétés antibactériennes. Elle a notamment une action importante sur les staphylocoques dorés responsables de nombreuses infections graves, ainsi que sur les infections respiratoires. La marjolaine à coquilles est plutôt sécuritaire et pourra être utilisée par tous, sauf les femmes enceintes et allaitantes, et les enfants de moins de trois ans. Toujours la diluer en cas d’utilisation cutanée.

En cas de bronchite, diluez une goutte d’huile essentielle de marjolaine à coquilles dans quatre gouttes d’huile végétale et appliquez sur le thorax trois fois par jour pendant quatre à cinq jours.

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

Les huiles essentielles sont des concentrés de plantes aromatiques et peuvent représenter un danger si elles sont mal utilisées :

  • Pensez à bien fermer vos flacons après chaque utilisation
  • Bien se laver les mains après chaque manipulation
  • Se renseigner sur les contre-indications éventuelles en cas de traitements médicamenteux
  • Ne pas laisser vos huiles essentielles à portée de main des enfants
  • Préférez des huiles essentielles biologiques
  • Renseignez-vous sur les posologies avant chaque utilisation
  • Toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées par les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les bébés et enfants, renseignez-vous !
  • Il est préférable de se faire accompagner par votre pharmacien, naturopathe ou aromathérapeute si vous utilisez des huiles essentielles pour la première fois

Nous espérons que cet article vous aura renseigné sur les huiles essentielles antibactériennes et que vous aurez maintenant de nouveaux réflexes en cas d’infection. N’oubliez pas qu’un avis médical est toujours conseillé en première intention. Cet article est publié à titre informatif, ces données ne doivent en aucun cas se substituer à une consultation avec un professionnel de santé.