huile essentielle de gingembre

L’huile essentielle de gingembre

Le gingembre est utilisé depuis des millénaires, autant dans la cuisine que dans les soins, notamment pour soulager les rhumatismes et les nausées grâce à son odeur piquante et vivifiante. Il est cultivé en Asie et dans les régions tropicales où il sert de condiment. Il occupe une place très importante dans la médecine ayurvédique ainsi que dans la médecine traditionnelle chinoise, et fait son entrée dans la médecine traditionnelle occidentale, comme dans nos cuisines, un siècle avant notre ère. A partir de ce moment, le gingembre est devenu une racine très utilisée pour son goût relevé et ses vertus thérapeutiques, et si elle est notamment connue pour tonifier le corps et l’esprit et stimuler la libido, son huile essentielle a aussi de nombreuses autres qualités.

Sur le marché, vous pourrez trouver de l’HE de gingembre frais et de l’HE de gingembre sec, mais ce n’est pas toujours indiqué sur le flacon ! Préférez l’HE de gingembre frais, dont l’odeur est vraiment plus agréable que la seconde !

Nom latin : Zingiber officinale Roscoe   Famille botanique : Zingibéracées

Partie distillée : Rhizome     Origines de la plante : Sri Lanka, Inde, pays tropicaux

Huile essentielle de gingembre : bienfaits et utilisations

Beauté

Stimulante et tonique

En stimulant la microcirculation sanguine du cuir chevelu, l’HE de gingembre freine la chute des cheveux et les rend plus toniques. D’ailleurs, on la retrouve comme ingrédient dans de nombreuses gammes de shampooing revitalisant.

Cette HE est aussi utilisée en cosmétique pour revitaliser les peaux ternes, toujours grâce à la microcirculation sanguine apportée et à son effet anti-microbien. Possiblement irritante, il est conseillé de l’utiliser diluée à au moins 20% dans un soin ou une huile végétale.

L’huile essentielle de gingembre a montré son efficacité :

  • Chute de cheveux, cheveux fins et fragiles
  • Teint terne et brouillé, premiers signes de l’âge, imperfections

Propriétés : stimulante, tonique, désincrustante

Synergies : pamplemousse, bay saint-thomas, sauge sclarée, romarin à cinéole, géranium rosat

Bien-être

L’aphrodisiaque

Quand on pense au gingembre, on perçoit immédiatement son côté piquant, vivifiant et bien sûr, aphrodisiaque. En effet, sa haute teneur en zingibérène et arylalcanes fait de son huile essentielle un tonique sexuel et cérébral intéressant, luttant contre tout type de fatigue.

L’huile essentielle de gingembre a montré son efficacité :

  • Fatigue sexuelle, impuissance
  • Fatigue générale, asthénie
  • Déprime et asthénie cérébrale
  • Difficulté à exprimer ses émotions et manque de sensibilité

Propriétés : tonique nerveux et sexuel, aphrodisiaque, aide à lever les inhibitions

Synergies :

  • Contre la fatigue sexuelle et la baisse de libido : bois de Siam, ylang-ylang, cannelle…

Santé

Antalgique et anti-inflammatoire

Composée essentiellement de sesquiterpènes (environ 70 % dont 30 % de zingibérène), et de monoterpènes, l’huile essentielle de gingembre est fortement antioxydante, antalgique et anti-inflammatoire. Elle est stimulante de l’immunité, de la digestion, et de la circulation sanguine. Connue comme anti-nauséeuse efficace (en olfaction chez les femmes enceintes par exemple), elle stimule aussi l’appétit, favorise l’expulsion des gaz intestinaux et est légèrement laxative. Enfin, antispasmodique, elle calme la toux.

L’huile essentielle de gingembre a montré son efficacité :

  • Aérophagie, ballonnements et gaz intestinaux, constipation, nausée, manque d’appétit
  • Arthrite, arthrose, rhumatismes, fatigue musculaire, lombalgies, douleurs musculaires et articulaires
  • Toux, bronchite, sinusite

Propriétés : tonique digestive, anti-nausée, anti-vomitive, antispasmodique, anti-inflammatoire, antitussive, antibactérienne et antivirale

Synergies :

  • Contre les douleurs articulaires : gaulthérie couchée, katafray, eucalyptus citronné…
  • Contre les troubles de la digestion : menthe poivrée, citron, basilic tropical, estragon, cardamome…

Cuisine

L’exotisme dans vos plats

Le gingembre étant aussi une épice, son HE peut être utilisée en cuisine (avec parcimonie bien sûr, 1 à 2 gouttes en fin de cuisson suffisent) afin de donner une touche exotique et réchauffante à vos plats ! De plus, son action digestive sera bienvenue lors de mets un peu trop lourds !

L’huile essentielle de gingembre a montré son efficacité :

  • Pain d’épices, biscuits, gâteaux
  • Plats exotiques de poisson ou de poulet
  • Miel aromatique
  • Boissons de l’hiver : vin chaud, punch, grog, lait au chocolat

Synergies :

  • Cannelle, cardamome, orange, citron…
gingembre

Quelques recettes à base d’huile de gingembre

En cas d’aérophagie, ballonnements et gaz intestinaux, constipation, nausée, manque d’appétit…

Mélanger 3 gouttes d’huile essentielle de gingembre avec une cuillère à soupe d’huile végétale (amande douce ou noyau d’abricot par exemple) et masser le ventre dans le sens du transit (le sens des aiguilles d’une montre) 2 à 3 fois par jour.

On peut aussi prendre 1 goutte d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de miel après chaque repas en cas de gaz et ballonnements, ou avant chaque repas en cas de nausées et manque d’appétit.

En cas de courbatures, arthrite, arthrose et rhumatismes

Mélanger 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de gingembre et l’équivalent d’une cuillère à café de macérât huileux de millepertuis ou d’arnica, puis masser les zones douloureuses avec ce mélange, 2 fois par jour. On peut aussi préparer ce mélange en plus grande quantité, en versant 250 gouttes d’HE dans un flacon de 100 ml, et en complétant avec du macérât huileux de millepertuis ou d’arnica.

Le macérât huileux de millepertuis étant photosensibilisant, il déconseillé de s’exposer au soleil après son utilisation.

En cas de baisse de libido

  • Chez les femmes : dans un flacon compte-gouttes, mélanger 10 gouttes d’HE de gingembre avec 4 gouttes d’ylang-ylang dans 5 ml d’huile végétale de jojoba, appliquer 10 gouttes de ce mélange sur le bas-ventre, le bas du dos et le long de la colonne vertébrale.
  • Chez les hommes : remplacer l’ylang-ylang pour 10 gouttes d’HE de bois de Siam, le mode d’utilisation est le même que chez la femme.

Ces préparations peuvent être utilisées comme base pour un massage sensuel, mais ne doivent pas être appliquées sur les parties génitales.

En cas de chute de cheveux, cheveux fins et atones

Ajoutez 3 gouttes d’HE dans une noix de votre shampooing neutre ou 100 gouttes d’huile essentielle de gingembre dans une bouteille de 200 ml de shampooing. Massez vigoureusement avec la pulpe des doigts longuement, puis rincez. Évitez tout contact avec les yeux.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 3 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes de + de 3 mois

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Irritante

Trouble de la coagulation

Trouble coagulation

Autres indications importantes

Précautions

Possiblement irritante et révulsive (c’est-à-dire qui attire un afflux de sang à un endroit donné), cette huile essentielle doit toujours être utilisée diluée sur la peau (20% minimum).

Il est recommandé de ne pas l’appliquer sur les muqueuses.

Contre-indications

Par son effet sur la microcirculation sanguine, il est préférable que les personnes prenant des médicaments anticoagulants évitent de l’utiliser, sauf en olfaction.

Molécules principales

  • Sesquiterpènes :
    • zingibérène (30 %),
    • béta-sesquiphellandrène (10 %),
    • bêta-bisabolène (3-6 %),
    • ar-curcumène (2-5 %),
    • alpha-farnésène (4-5 %),
    • gammabisabolène,
    • zingibérol,
  • Monoterpènes :
    • camphène,
    • géranial,
    • néral,
    • linalol,
    • citronellal
  • Arylalcanes :
    • gingérols,
    • shogaols,
    • paradols,
    • gingérénones A et B
  • Acide gingersulfonique, acide pipécolique, acide cinnamique, glycérols