huile essentielle de basilic tropical

L’huile essentielle de basilic tropical

Au Moyen-Âge, le terme « basilic » désignait un serpent mythique qui pouvait tuer d’un simple regard. Cette plante originaire d’Afrique centrale et dont le nom grec signifierait “plante royale” car elle se retrouvait sur la table des rois, était traditionnellement utilisée à des fins médicinales, culinaires, et en sorcellerie. Elle aurait été apprivoisée en Inde, où elle fait aujourd’hui partie des plantes sacrées utilisées en ayurveda, puis diffusée en Asie et amenée en Occident par les soldats d’Alexandre le Grand. Ces nombreux voyages ont entraîné la création de centaines de variétés autour du monde, qui présentent des caractéristiques spécifiques et sont à l’origine d’huiles essentielles très différentes. On retrouve divers chémotypes à ne pas confondre, car les différents composants chimiques ne donnent pas les mêmes propriétés. Par exemple, l’huile essentielle de basilic sacré, ou tulsi, est très riche en phénols et sera très antioxydante,  alors que l’huile essentielle de basilic à linalol sera davantage anti-infectieuse.

L’huile essentielle qui nous intéresse ici, celle de basilic tropical (ou exotique) est réputée pour ses propriétés antispasmodiques, car elle est majoritairement composée d’éthers : le méthylchavicol (ou estragol, qu’on retrouve dans l’huile essentielle… d’estragon ! D’ailleurs, les deux huiles ont des propriétés similaires). Pour réduire les spasmes qui agitent notamment l’estomac, les intestins ou l’utérus, et qui peuvent se révéler très douloureux, l’huile essentielle de basilic exotique est toute indiquée par sa forte action antispasmodique nerveuse et musculaire, ainsi que pour son activité bénéfique sur la flore intestinale. Ainsi, elle est efficace contre le hoquet, l’aérophagie, la colique, les douleurs liées à la spasmophilie, mais aussi contre le stress et l’anxiété. De plus, son arôme lui permet d’être utilisée en cuisine, à utiliser avec parcimonie de par son goût puissant !

Nom latin : Ocimum basilicum var. basilicum   Famille botanique : Lamiacées

Partie distillée : Sommités fleuries    Origines de la plante : Asie, puis Europe

Huile essentielle de basilic : bienfaits et utilisations

Bien-être

Stimulante contre l’insomnie et le stress

Composée essentiellement d’éthers (70 % à 80 % de méthylchavicol ou estragol), l’huile essentielle de basilic tropical est un antispasmodique musculaire et nerveux puissant. Elle est donc conseillée en cas de spasmophilie, mais aussi en cas de stress, de fatigue nerveuse et de dispersion mentale. En olfaction, son odeur fraîche et légèrement piquante permet de raviver l’esprit et d’aider à se recentrer. Certains l’appellent même “huile essentielle de Bouddha” car elle permettrait d’élever la conscience et d’atteindre des niveaux de compréhension de la vie et de la mort.

Stimulante du système neurovégétatif, elle éveille le corps physique, aiguise les sens et affine la perception de tout ce qui nous entoure. Elle permet de réduire le trac en cas de situation d’expression orale, et redonne confiance.

Enfin, elle équilibre les tempéraments nerveux et lymphatiques.

L’huile essentielle de basilic tropical a montré son efficacité :

  • Nervosité, stress, insomnie, anxiété
  • Manque de dynamisme, indécision, fatigue
  • Tendance à se disperser, troubles de la mémoire
  • Spasmophilie

Propriétés : antispasmodique nerveuse, décontractante, stimulante, favorise la concentration et la mémoire, sédative.

Synergies :

  • Contre le stress : mandarine, petit grain bigarade, lavande vraie, néroli
  • Contre la dispersion mentale : romarin à cinéole
  • Contre la spasmophilie : camomille matricaire, estragon, marjolaine à coquilles

Santé

Antalgique et anti-inflammatoire contre les règles et la colite

Toujours grâce à sa composition riche en éthers, l’huile essentielle de basilic tropical est fortement antispasmodique, antalgique, anti-inflammatoire et anti-infectieuse. Elle est tonique digestive, stimule les fonctions hépatiques en facilitant l’évacuation de la bile, et lutte contre les allergies saisonnières. On l’utilisera contre toutes les pathologies spasmodiques de l’intestin : colite, ballonnements, météorisme, crampes, hoquet, indigestion, mais aussi sur les nausées. Elle procure un soulagement rapide en cas de règles douloureuses et de dysménorrhée. Grâce au cinéole qu’elle contient, elle est expectorante et convient aussi contre la toux sèche. En massage, elle s’emploie sur les crampes musculaires, les rhumatismes et les torticolis. Enfin, elle est antivirale, antibactérienne et antiparasitaire.

L’huile essentielle de basilic tropical a montré son efficacité :

  • Ballonnements et gaz intestinaux, constipation, gastro-entérite, hoquet
  • Colites spasmodiques, syndrome du côlon irritable
  • Règles douloureuses, spasmes de l’utérus
  • Nausées, vomissements
  • Rhumatismes, crampes, contractures, élongations musculaires
  • Rhume des foins

Propriétés : antispasmodique puissante, tonique digestive, anti-inflammatoire, antalgique, antibactérienne, expectorante, antivirale et antiparasitaire.

Synergies :

  • Contre les troubles de la digestion : menthe poivrée, carvi, cannelle, estragon, cardamome, gingembre, cumin, citron…
  • Contre le rhume des foins : camomille allemande, eucalyptus radié
  • Contre les règles douloureuses : lavande aspic, camomille noble, clou de girofle, lentisque pistachier

Cuisine

Pour agrémenter vos plats cuisinés

Évidemment, quand on pense au basilic, comment ne pas penser à la petite touche fraîche et anisée qu’il apporte traditionnellement en cuisine. La bonne nouvelle est qu’on peut utiliser l’huile essentielle pour agrémenter nos plats, et y apporter du soleil (le fameux pistou provençal) ! Elle se mariera parfaitement avec vos plats de pâtes, pizzas et viande ! Attention cependant, une petite quantité suffit (1 à 2 gouttes pour parfumer un plat) !

Par exemple, pour aromatiser une huile, mélangez 3 gouttes d’huile essentielle à 60 cl d’huile d’olive ou autre végétale de votre choix.

L’huile essentielle de basilic tropical a montré son efficacité :

  • Sauce pour viandes
  • Plats chauds ou froids à base de légumes
  • Huile aromatique pour salades
  • Plats à base de fruits de mer
plante du basilic tropical

Quelques recettes à base d’huile essentielle de basilic tropical

En cas de constipation chronique

Mélangez dans un flacon compte-goutte 30 ml d’huile végétale de noyau d’abricot ou d’amande douce, 3 ml d’huile essentielle de gingembre, 2 ml d’huile essentielle de basilic exotique, 1 ml d’huile essentielle de coriandre, et 3 ml d’huile essentielle de mandarine verte. Prélevez-en l’équivalent d’une cuillère à café, et massez-vous le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre (le sens du transit) deux à trois fois par jour pendant sept jours.

L’huile essentielle de mandarine étant photosensibilisante, il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil après son utilisation.

En cas de règles avec douleurs diffuses dues à une congestion du petit bassin

Réalisez une synergie d’huile essentielle de basilic exotique à égale proportion (5 gouttes de chaque) avec de l’huile essentielle de lentisque pistachier dans 1 cuillère à café d’huile végétale d’arnica. Ce mélange est à appliquer 2 fois par jour sur le ventre, au moment où les douleurs apparaissent.

Ce mélange est déconseillé aux personnes sous traitement anticoagulant, et en cas de phlébite déclarée.

En cas de diarrhée infectieuse

Mélangez 1 goutte d’huile essentielle de cannelle de Ceylan, 1 goutte d’huile essentielle d’origan et 1 goutte d’huile essentielle de basilic exotique sur un sucre ou un comprimé neutre et ingérez 3 fois par jour pendant 5 jours.

En cas de tensions et douleurs musculaires

Mélangez 4 à 6 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique avec une noisette de gel douche ou dans une base neutre, puis incorporez le tout à l’eau du bain, et profitez de la détente ! Après un effort sportif ou durant une convalescence.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Hépatotoxique

Irritante

Oestrogen-like

Trouble de la coagulation

Trouble coagulation

Autres indications importantes

Précautions

Éviter la prise orale au long cours, car cette huile présente des risques d’hépatotoxicité.

Ne pas dépasser 2 prises de 2 gouttes par 24 heures par voie orale.

Peut être irritante pour la peau à l’état pur, bien la diluer en cas d’application cutanée (20% minimum).

Pour la diffusion, diluer cette huile avec d’autres huiles essentielles plus douces (10 à 15%).

Contre-indications

  • Cette huile essentielle est déconseillée aux personnes sous traitement anticoagulant ou ayant des troubles de la coagulation.

Molécules principales

  • Méthylchavicol (estragole) : 50 à 75 %
  • Linalol : 8 à 30 %
  • Cadinène : ≤ 3 %
  • β-bisabolène : ≤ 3 %
  • 1,8-cinéole (eucalyptol) : ≤ 3 %