LES HUILES ESSENTIELLES CONTRE LES DOULEURS NEUROPATHIQUES

17 Juin, 2022

les huiles essentielles contre les douleurs neuropathique

L’aromathérapie, l’art d’utiliser les huiles essentielles à des fins médicinales, est pratiquée depuis 1964. C’est donc assez récent et leur utilisation se démocratise de plus en plus ces dernières années. Même les plus réticents commencent à s’y mettre, soit pour se soigner naturellement, soit afin de compléter un traitement médicamenteux ayant ses limites. Les huiles essentielles possèdent de nombreuses vertus, que nous avons déjà détaillées dans un précédent article. Ici, nous allons tout particulièrement nous intéresser aux douleurs neuropathiques, leurs origines, leurs conséquences et quelles huiles essentielles utiliser pour les soulager.

LES DOULEURS NEUROPATHIQUES, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Les douleurs neuropathiques résultent d’une lésion ou d’un dysfonctionnement du système nerveux central et/ou périphérique. Elles se caractérisent de différentes façons, cela peut être des sensations quasi permanentes ou intermittentes de brûlures, de décharges électriques, de fourmillements, d’engourdissements ou encore de variations de température : chaud ou froid.

Ces douleurs peuvent survenir à la suite d’accidents ou de maladies tels que : l’accident vasculaire cérébral, la maladie de Lyme, une plaie chirurgicale, les thérapies contre le cancer, la sclérose en plaques, le diabète, …

Au-delà de la souffrance physique quotidienne, les personnes souffrent également d’un manque de reconnaissance du fait de l’invisibilité de leur handicap. Cela peut être très difficile à supporter. Il est important que les douleurs neuropathiques soient bien comprises et acceptées par l’entourage afin que le malade se sente en confiance et puisse pleinement être disponible pour ses soins et sa guérison. Les handicaps invisibles sont à l’origine d’une extrême souffrance pour les malades qui parfois préféreraient « avoir un bras en moins » pour être compris et pris au sérieux.

En effet, le diagnostic est parfois long du fait que les douleurs ne soient pas « palpables » ou visualisables sur des imageries par exemple. Le diagnostic est posé principalement par des médecins neurologues, algologues, rhumatologues ou encore médecins généralistes.

À ce jour, les douleurs neuropathiques n’ont pas de traitement spécifique. Chaque cas est étudié de façon personnalisée de sorte à répondre au mieux à la douleur. La sensibilité à la douleur est très subjective et dépend de bon nombre de facteurs, c’est pourquoi votre médecin vous proposera différents traitements, médicamenteux ou non. Soyez patients (et oui, cela porte bien son nom), vous ne trouverez pas forcément le traitement le plus adapté pour vous du premier coup. Mais, à force de persévérance et de communication avec votre médecin, vous trouverez ensemble ce qui vous soulage le mieux. Ainsi, votre qualité de vie sera enfin améliorée et vos douleurs, diminuées.

LES 6 HUILES ESSENTIELLES POUR SOULAGER EFFICACEMENT LES DOULEURS NEUROPATHIQUES

Si votre équipe médicale est d’accord et que vous souhaitez tester des méthodes naturelles, les huiles essentielles peuvent être d’une grande aide dans ce type de pathologie. En effet, il existe de nombreuses huiles aux vertus analgésiques et antalgiques. Voyons de plus près quelles sont ces huiles et comment les utiliser.

Avant toute chose, sachez que l’ensemble de ces huiles sont contre-indiquées chez les personnes sous traitement anti-coagulant / fluidifiant sanguin, chez les femmes enceintes ou allaitantes ou encore chez les personnes épileptiques ou asthmatiques.

LA GAULTHÉRIE

Gaultheria procumbens, est composée à plus de 95 % de salicylate de méthyle, aux vertus anti-inflammatoires. C’est une huile de premier choix pour les douleurs, ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques permettent de les soulager, qu’elles soient musculaires, tendineuses, articulaires, mais aussi neuropathiques. Elle sera parfaite si le chaud vous apaise, a contrario si c’est plutôt le froid qui vous apaise, ce n’est pas une huile pour vous. En effet, une sensation de chaleur se diffuse après application.

L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE

Mentha piperita, grâce à sa forte teneur en L-Menthol, provoque une cryo-analgésie. Son effet « glaçon » permet d’anesthésier la douleur et son seuil de perception. C’est donc l’huile de référence si le froid vous apporte un soulagement. Veillez toutefois à faire attention à ne pas utiliser cette huile essentielle sur une trop grande surface du corps, son effet « fraicheur » pourrait diminuer trop brutalement la température de votre corps.

L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE

Mentha piperita, grâce à sa forte teneur en L-Menthol, provoque une cryo-analgésie. Son effet « glaçon » permet d’anesthésier la douleur et son seuil de perception. C’est donc l’huile de référence si le froid vous apporte un soulagement. Veillez toutefois à faire attention à ne pas utiliser cette huile essentielle sur une trop grande surface du corps, son effet « fraicheur » pourrait diminuer trop brutalement la température de votre corps.

la lavande vraie contre les douleurs neuropathique

LA LAVANDE VRAIE POUR CALMER LE SYSTÈME NERVEUX

Lavandula angustifolia, par son effet calmant du système nerveux notamment, est une excellente huile pour lutter contre les douleurs neuropathiques. En calmant le système nerveux, elle permet de diminuer l’intensité de l’influx nerveux et ainsi le ressenti douloureux de la personne souffrante.

L’HÉLICHRYSE ITALIENNE POUR FAVORISER LA CIRCULATION SANGUINE

Helichrysum italicum, favorise la circulation sanguine de tout l’organisme en activant également la micro-circulation périphérique. C’est en ce sens qu’elle peut avoir une action significative sur les douleurs neuropathiques. C’est également l’huile de premier choix pour les coups, les bleus et les bosses : l’huile essentielle anti-hématome par excellence.

L’EUCALYPTUS CITRONNÉ CONTRE LES DOULEURS NEUROPATHIQUES

Eucalyptus citriodora, a une action antalgique au niveau du système nerveux central et périphérique, ce qui en fait une huile essentielle de choix pour vos douleurs neuropathiques. On lui confère par ailleurs des propriétés apaisantes et sédatives, c’est alors une alliée de taille pour les douleurs empêchant de trouver le sommeil ou les douleurs qui réveillent la nuit.

L’HUILE ESSENTIELLE D’ENCENS

Boswellia carteri, traditionnellement utilisée pour ses propriétés calmantes et harmonisantes du système nerveux, sa richesse en sesquiterpène lui confère aussi une action anti-inflammatoire non négligeable. Un esprit apaisé sera d’autant plus un corps moins réceptif aux signaux de la douleur

L’ensemble de ces huiles essentielles ne doit pas être utilisé pur. Nous vous recommandons de les diluer à 15% dans de l’huile végétale comme l’huile de millepertuis qui est anti-inflammatoire et antalgique, l’huile de calophylle qui est également anti-inflammatoire et circulatoire ou encore, la plus connue, l’huile végétale d’arnica, une indispensable en cas de douleurs.

Proposition de mélange si vos douleurs neuropathiques vous empêchent de dormir

Huile essentielle de lavande vraie : 3 ml
Huile essentielle d’encens : 2 ml
Huile essentielle d’eucalyptus citronné : 3 ml
Huile végétale de millepertuis : 50 ml

Appliquez quelques gouttes de ce mélange le soir au coucher, pensez à bien savonner la zone massée le lendemain, car l’huile végétale de millepertuis est photosensibilisante.

Enfin, veillez à bien fermer vos flacons après utilisation, parce que les huiles essentielles sont volatiles, et à les tenir hors de portée des enfants.

Nous espérons que cet article vous aura aidé et qu’il sera bénéfique pour vos douleurs. Si vous testez un mélange qui ne fonctionne pas ou pas assez, n’hésitez à en tester d’autres. Nous sommes tous différents, à vous de trouver les huiles qui vous aident et vous correspondent le plus. Enfin, veillez à ne jamais utiliser plus de trois huiles essentielles à la fois. Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour affronter votre pathologie.