LES HUILES ESSENTIELLES ANTI-RIDES

4 Décembre, 2020

huiles essentielles anti-rides

A partir d’un certain âge, nous sommes à l’affût des premières rides sur notre visage, marques du temps qui passe, inexorablement. L’éloge de la jeunesse, arbitrairement synonyme de beauté, nous pousse à vouloir un visage plus lisse, à la peau rebondie. Argument marketing des marques de cosmétiques dits « conventionnels », la recherche à tout prix d’une peau de bébé peut vite devenir une manne financière, et une obsession pour certain(e)s. Mais au risque de vous décevoir, la solution miracle anti-ride n’existe pas, les rides sont l’apanage de toutes et tous ! Cependant, il existe des solutions pour améliorer la tonicité de la peau, atténuer les marques du temps et tout cela de façon naturelle. En effet, des huiles essentielles bien choisies, en synergie avec des huiles végétales ciblées peuvent aider à ralentir le phénomène, sans apporter de composants chimiques inutiles pour la peau, et pour notre organisme ! Voici notre sélection d’huiles essentielles dites « anti-rides », à utiliser en se conformant aux précautions d’usage.

CHOISIR LES HUILES ESSENTIELLES COMME ANTI-RIDES : UNE QUESTION DE BON SENS

Au fil des années, on perçoit les premiers signes de l’âge : la peau devient moins souple et moins ferme. Les rides, plis sur la surface de l’épiderme causées par cette perte de tonicité cutanée, se font de plus en plus visibles. Elles se remarquent principalement sur le visage, le cou, le décolleté et les mains, et sont engendrées par divers facteurs : ralentissement de la sécrétion hormonale, baisse de la production de collagène (qui est significative passé la quarantaine) et d’élastine, expositions au soleil, pollution atmosphérique, mauvaise alimentation, stress et manque de sommeil, tabac et défaut d’hydratation.

Les huiles essentielles, riches en composés hydratants et anti-inflammatoires, permettent aux cellules de l’épiderme de se renouveler plus facilement. Celles-ci ont des propriétés anti-oxydantes efficaces contre les radicaux libres, à l’origine du vieillissement cutané. Les huiles végétales telles que l’argan, l’argousier, la cameline, le chanvre, la figue de Barbarie, le germe de blé, la périlla, et la rose musquée ont également d’excellentes propriétés pour hydrater la peau et en améliorer l’élasticité grâce à leur richesse en oméga 3, 6 et 9. On a donc tout intérêt à associer ces deux types d’huile pour un maximum de succès !

LES HUILES ESSENTIELLES ANTI-RIDES INCONTOURNABLES POUR LE VISAGE

L’HUILE ESSENTIELLE D’ENCENS OLIBAN

– L’huile essentielle d’encens oliban (Boswellia carterii) possède beaucoup de bienfaits pour la peau. Son utilisation permet de minimiser la profondeur des rides ou à repousser leur apparition en favorisant la régénération cellulaire et le maintien en bonne santé des cellules existantes, ce qui entraîne une production optimale de collagène et d’élastine. Son côté astringent permet de réduire les pores tout en en minimisant l’apparence et en prévenant l’apparition des rides. Elle vous permettra de réaliser une huile anti-âge régénérante en en mélangeant 10 gouttes dans 20 ml d’huile végétale de framboise dans un flacon-pompe, à appliquer quotidiennement matin et/ou soir comme un sérum.

Précautions particulières : cette huile essentielle ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes, elle doit toujours être diluée avant utilisation sur la peau.

L’HUILE DE BOIS DE ROSE

– L’huile essentielle de bois de rose (Aniba rosaeodora var. amazonica) pour ses vertus régénérantes et tonifiantes : c’est une des huiles préférées des peaux matures et fatiguées et elle s’utilise comme un actif anti-âge. Vous pouvez l’utiliser seule, diluée dans une huile végétale de rose musquée par exemple (qui est raffermissante car elle favorise la synthèse du collagène), à raison d’une goutte d’HE dans 4 gouttes d’HV, puis massez le mélange en douceur sur votre visage, cou, décolleté et vos mains propres mais encore humides (pour garder au maximum l’hydratation et éviter que les pores ne se bouchent) le soir pendant trois semaines. Effectuez une pause d’une semaine puis reprenez le soin si nécessaire.

huile essentielle de géranium

L’HUILE ESSENTIELLE DE GERANIUM

– L’HE de bois de rose est efficace en synergie avec d’autres huiles, notamment celle de géranium rosat (ou bourbon ou Egypte, Pelargonium asperum). En effet, cette dernière est considérée comme la référence contre les rides par sa composition aux propriétés astringentes et antioxydantes courues dans la lutte contre les rides. Elle peut être utilisée de la même manière que l’HE de bois de rose, ou en synergie avec celle-ci, à raison de 10 gouttes d’HE de bois de rose et 5 gouttes d’HE de géranium rosat dans 30 ml d’huile végétale de cerise, à mélanger dans un flacon-pompe et à appliquer délicatement matin et/ou soir en soin quotidien ou sous la crème de jour/nuit.

Précautions particulières : ces deux HE ne conviennent pas aux femmes enceintes de moins de 3 mois, ni aux femmes allaitantes et ne doivent pas être utilisées pures sur la peau. Le bois de rose est désormais une espèce protégée, veillez à vous procurer une huile essentielle issue de forêts gérées durablement et certifiées BIO, c’est bon pour votre santé, et pour la planète !

ciste-ladanifere-rides

L’HUILE DE CISTE CONTRE LES RIDES

– L’huile essentielle de ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) a des vertus anti-oxydantes et tonifiantes très intéressantes pour la peau. Ses propriétés astringentes et raffermissantes rendent aux peaux matures leur aspect rebondi. Elle contient du viridiflorol aux propriétés oestrogen-like, qui mime l’action des œstrogènes dont le défaut entraîne la chute de la production du collagène et de l’élastine, responsables de l’élasticité de la peau.

Vous pouvez l’utiliser seule à raison d’une goutte dans votre dose de crème de nuit, ou en mélangeant 10 gouttes à 5 gouttes d’HE de bois de Hô (régénérante et tonique cutanée) dans 30 ml d’huile végétale d’hibiscus, à mettre dans un flacon-pompe et à utiliser comme soin le matin et/ou le soir.

Précautions particulières : ce mélange ne convient pas aux femmes enceintes de moins de 3 mois et allaitantes, ainsi qu’aux personnes épileptiques. Il est déconseillé en cas de mastose, fibrome et cancers hormono-dépendants, ainsi qu’en cas de traitement anti-coagulant.

L’HUILE DE CAROTTE

– L’huile essentielle de carotte (Daucus carota) est riche en minéraux stimulant la croissance cellulaire et en vitamines tels que la vitamine C et E, qui sont de puissants antioxydants naturels. La présence de vitamine C lui prodigue des vertus éclaircissantes, ce qui en fait un ingrédient incontournable des soins « bonne mine ».

Précautions particulières : cette huile essentielle ne convient pas aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes, en cas de problèmes hépatiques, rénaux ou de cholestérol, en cas de cancer ou antécédents de cancer.

huile essentielle immortelle

L’HUILE ESSENTIELLE IMMORTELLE OU D’HELICHRYSE ITALIENNE

– L’huile essentielle d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum ssp. italicum) est traditionnellement utilisée dans les soins des petits bobos, mais grâce à ses vertus astringentes, elle permet également de réaliser des soins raffermissants, cicatrisants et apaisants pour la peau, tout en atténuant les effets du relâchement cutané. Elle peut être utilisée seule, en en diluant une goutte dans quatre gouttes d’huile d’argan ou de rose musquée, puis appliquée sur le visage matin et soir en massant délicatement, en interrompant le soin pendant une semaine au bout de trois semaines d’application, et à recommencer si besoin est. Vous pouvez également l’utiliser en synergie pour réaliser un sérum pour peau marquée : dans un flacon compte-goutte, mélangez 5 gouttes d’HE de carotte, 3 gouttes d’HE d’hélichryse italienne et 3 gouttes d’HE de géranium rosat à 20 ml d’HV de rose musquée, puis massez-en quelques gouttes sur votre visage et votre cou le soir.

Précautions particulières : cette HE ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes, et est déconseillée en cas de traitement anticoagulant.

Le mot de la naturopathe

Nous l’avons vu, il est illusoire de vouloir lutter contre les rides car elles sont un phénomène naturel apparaissant avec le temps. On peut cependant repousser leur venue, ou en diminuer les marques grâce aux huiles essentielles notamment, mais aussi à des gestes simples de prévention : limiter les expositions au soleil sans protection, bien hydrater sa peau de l’extérieur comme de l’intérieur (en buvant suffisamment d’eau et en agrémentant son alimentation en acides gras essentiels), en mangeant des fruits et des légumes riches en antioxydants, en se démaquillant tous les soirs avant d’aller au lit, en dormant suffisamment… Mais le rire reste de loin le meilleur anti-ride, et le moins cher ! L’acceptation et l’amour de soi inconditionnels évitent aussi bien des tracas inutiles, et donc, des rides supplémentaires !