SOULAGER LES NAUSEES ET LES VOMISSEMENTS AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

20 Octobre, 2020

huiles essentielles contre les nausées et le vomissement

Avoir des nausées et vomir est un phénomène bénin mais qui reste très désagréable. Heureusement, il existe des huiles essentielles qui permettent d’apaiser l’estomac. Nausées et vomissements ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir !

Vous vous sentez barbouillé ? Vous avez envie de vomir sans y parvenir ? Vous souffrez de nausées. Lorsque ces dernières s’accentuent, les vomissements font bien souvent leur apparition. Votre estomac rejette alors les agents pathogènes susceptibles d’attaquer votre organisme. Nausées et vomissements sont en effet la plupart du temps d’origine infectieuse (gastro-entérite) ou dus à un repas trop riche ou trop arrosé. Mais le stress et le mal des transports peuvent aussi en être la cause. Certains craignent ainsi de se sentir nauséeux dès qu’ils prennent l’avion ou le bateau.

LES HUILES ESSENTIELLES LES PLUS EFFICACES CONTRE LES NAUSEES ET LE VOMISSEMENTS

Pour lutter contre les nausées et vomissements et leurs désagréments, voici les huiles essentielles les plus efficaces.

LA MENTHE POIVREE POUR CALMER LES NAUSEES

Le principal atout de l’huile essentielle de menthe poivrée est d’agir de 2 façons complémentaires contre les nausées et vomissements. Elle facilite tout d’abord la digestion et peut donc être utilisée en cas de repas trop copieux. C’est aussi un antispasmodique particulièrement efficace pour calmer les contractions involontaires de l’estomac et du diaphragme. L’huile essentielle de menthe poivrée est donc également idéale pour ceux qui souffrent du mal des transports. Dans ce cas, vous pouvez, dès que vous vous sentez mal, déposer une goutte d’huile à la base du nez. Il est également possible de calmer nausées et vomissements, quels qu’en soient les causes, en faisant fondre sous la langue un morceau de sucre imbibé d’une goutte d’huile essentielle ou en avalant un verre d’eau tiède mélangé avec une goutte d’huile et une cuillère à café de miel. L’huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte et allaitante, l’enfant de moins de 6 ans, les personnes ayant des antécédents de cancers hormono-dépendants, les personnes épileptiques et les personnes âgées. Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée sur le long terme.

huile essentielle de gingembre

L’HUILE ESSENTIELLE DE GINGEMBRE EXCELLENTE POUR LA DIGESTION

Riche en monoterpènes, l’huile essentielle de gingembre est un excellent tonifiant du système digestif. Elle est donc parfaite pour accompagner les personnes qui ont des sensations de lourdeurs au niveau de l’estomac après le repas. Vous pouvez alors effectuer un léger massage du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre avec 2 gouttes d’huile essentielle diluée dans une cuillère à soupe d’huile végétale. L’huile essentielle de gingembre a également des propriétés antispasmodiques. Une goutte d’huile essentielle sur de la mie de pain ou un sucre 3 fois par jour pendant au maximum 2 jours peut donc vous aider à soulager nausées et vomissements. L’huile essentielle de gingembre ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte et allaitante, l’enfant de moins de 7 ans, les personnes asthmatiques sans l’avis d’un allergologue, chez le sujet épileptique ou ayant des antécédents de troubles convulsifs.

L’HUILE ESSENTIELLE DE CITRON

Plus douce que les deux huiles essentielles précédentes, l’huile essentielle de citron peut être utilisée chez l’enfant de plus de 3 ans et de façon ponctuelle chez la femme enceinte de plus de 3 mois. Elle est néanmoins photo sensibilisante et ne doit pas être appliquée sur une peau exposée au soleil. Elle ne doit également pas être utilisée par les personnes traitées à la cortisone. Son action anti-nauséeuse permet de lutter en douceur contre les vomissements et nausées. Sa richesse en terpènes en fait également un bon tonique digestif. Vous pouvez améliorer votre digestion et soigner les nausées en avalant 3 fois par jour deux gouttes d’huile essentielle de citron sur de la mie de pain ou un demi-sucre.

LA CAMOMILLE POUR APAISER L’ESTOMAC

Avec ses vertus antispasmodiques et calmantes, l’huile essentielle de camomille romaine permet de décontracter les muscles de l’estomac et du diaphragme à l’origine des nausées et des remontées acides. Une goutte d’huile essentielle sur une boule de mie de pain ou la moitié d’un sucre 3 fois par jour pendant 2 jours apportera de l’apaisement à votre système digestif. Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte de moins de 3 mois, la femme allaitante et le bébé de moins de 3 mois, ainsi que les personnes allergiques aux asteraceae.

RECETTES D’HUILES ESSENTIELLES ANTI-NAUSEES

Nous vous proposons une recette combinant plusieurs huiles essentielles aux vertus complémentaires à prendre par voie orale. Ces huiles agissent en synergie pour à la fois faciliter la digestion et calmer les spasmes digestifs. Ce mélange est donc aussi efficace pour les digestions difficiles que pour combattre le mal des transports ou le mal de mer. Pour cela, mélangez dans un flacon en verre opaque équipé d’un compte-goutte 30 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, de citron, de gingembre et d’estragon. Imbibez un demi-sucre de deux gouttes de mélange et laissez-le fondre dans la bouche. Le traitement peut être fait 4 fois par jour pendant au maximum 5 jours. Cette synergie ne doit pas être consommée par les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les personnes ayant des antécédents de cancers hormono-dépendants ou prenant de la cortisone.

Si vous êtes sujet au mal de mer ou si prendre l’avion ou la voiture suffit à vous donner des nausées, voici une synergie d’huiles essentielles à inhaler qui calmera en douceur ces sensations désagréables. Il suffit de mélanger dans un flacon en verre opaque 40 gouttes d’huile essentielle de gingembre, 40 gouttes de citron et 20 gouttes de menthe poivrée. Déposez 2 à 3 gouttes sur un mouchoir et inspirez profondément pour chasser les sensations de nausée. Ce mélange est proscrit pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants en dessous de 6 ans, les personnes ayant des antécédents de cancers hormono-dépendants ou traitées à la cortisone.