huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est autant utilisée pour ses vertus aromatiques que médicinales, dans toutes les régions du monde. Rafraîchissante, stimulante pour le système digestif et anesthésiante, il s’agit d’une des nombreuses variétés de menthe utilisée depuis la nuit des temps pour soulager les maux du quotidien, tels que les démangeaisons, les céphalées et même les nausées. Elle a également l’avantage de libérer une odeur agréable, mais puissante, dégageant les voies respiratoires, ou régulant la mauvaise haleine.

Nom latin : Mentha x piperita   Famille botanique : Lamiacées

Partie distillée : Parties aériennes et sommités fleuries  Origines de la plante : Moyen-Orient

Huile essentielle de menthe poivrée : bienfaits et utilisation

Bien-être

Contre les démangeaisons, les jambes lourdes et la mauvaise haleine

L’essence de menthe poivrée a des vertus variées, ainsi elle est reconnue pour de nombreuses applications visant à améliorer le quotidien en luttant contre les petits maux pour aborder les journées avec plus de sérénité. Son odeur puissante en fait un actif de choix pour une haleine fraîche, mais ses applications ne se limitent pas à cela.

L’huile essentielle de menthe poivrée a montré son efficacité :

  • Mauvaise haleine
  • Démangeaisons, brûlures
  • Mal des transports
  • Concentration
  • Jambes lourdes

Propriétés : rafraîchissante, antalgique, antispasmodique, tonique

Synergie :

  • Contre la mauvaise haleine : citron, basilic, cardamome…
  • Démangeaisons : lavande aspic, géranium rosat, arbre à thé, tanaisie annuelle…
  • Mal des transports : petit grain bigarade, cardamome, citron…
  • Concentration : écorce de cannelle, basilic, poivre noir, pin sylvestre…
  • Circulation : cyprès toujours vert, pistachier lentisque, citron…

Santé

Contre les douleurs

Aussi, l’huile essentielle de menthe poivrée comporte énormément de propriétés permettant d’améliorer la santé et fait partie des indispensables à posséder dans son armoire d’aromathérapie.

L’huile essentielle de menthe poivrée permet d’améliorer les états suivants :

  • Migraine, maux de tête
  • Hypotension
  • Digestion
  • Troubles du foie et du pancréas
  • Douleurs articulaires, névralgies (sciatique)
  • Infections ORL

Propriétés : stimulante générale (foie, pancréas, circulation, système nerveux), antalgique et anesthésiante, décongestionnante

Synergie :

  • Migraine, maux de tête : muscade, basilic, lavande vraie…
  • Hypotension : clou de girofle, pin sylvestre…
  • Problème digestifs : cumin des prés, carvi…
  • Troubles du foie et du pancréas : muscadier, litsée citronnée, basilic exotique, vétiver…
  • Douleurs articulaires, névralgies (sciatique) : camomille romaine, eucalyptus citronné, gaulthérie couchée ou odorante…
  • Infections ORL : ravintsara, niaouli, sarriette des montagnes, eucalyptus globuleux, romarin à verbénone
feuilles de menthe poivrée

Quelques recettes de menthe poivrée

En cas de piqûres d’insectes, démangeaisons

Qui n’a jamais été perturbé par des piqûres d’insectes et des démangeaisons ? La menthe poivrée est la solution.

Sur la piqûre, ou la zone de démangeaison, appliquer un mélange d’huile végétale de calendula (ou une autre au choix) et d’essence de menthe poivrée à raison de :

  • 1 goutte de menthe poivrée pour 9 d’huile de calendula, pour les adultes
  • 1 goutte de menthe poivrée pour 18 d’huile de calendula, pour les enfants de plus de 6 ans.

Masser légèrement la zone jusqu’à amélioration, au maximum trois fois par jour, jusqu’à trois semaines.

En cas d’infection ORL, mal des transports

Son odeur agréable et puissante permet une utilisation facile par inhalation. L’huile essentielle de menthe poivrée permettra de dégager les voies respiratoires hautes, ou de lutter contre le mal des transports. Pour ce faire :

  • verser 2 gouttes sur un mouchoir et respirer profondément
  • dans un petit inhalateur, imbiber d’huile essentielle le coton prévu à cet effet.

Inhaler au besoin. Ne pas utiliser plus de trois semaines consécutives.

En cas de maux d’estomac, nausées, mal des transports, hypotension, mauvaise haleine

Très polyvalente, cette recette s’adapte à de nombreux soucis de santé ou de bien-être :

Sur un morceau de sucre, dans une cuillère de miel, ou un comprimé neutre, ajoutez une goutte d’essence de menthe poivrée. Prendre au maximum trois fois par jour pendant maximum trois semaines.

En cas de maux de tête, rhumatismes, névralgie

En raison de ses propriétés anesthésiantes et antalgiques, une des applications phare de l’huile essentielle de menthe poivrée est de lutter contre des douleurs de diverses origines.

Pour ce faire, dans 9 gouttes d’huile végétale, ajouter 1 goutte d’essence de menthe poivrée. Masser la zone douloureuse (les tempes en cas de maux de tête) maximum 3 fois par jour jusqu’à amélioration. Le traitement ne doit pas durer plus de 3 semaines consécutives.

Indications et précautions à prendre

Utilisateurs autorisés

Adultes

Bébés

Enfants de + de 6 ans

Femmes allaitantes

Femmes enceintes

Utilisations possibles

Bains

Cheveux

Cosmétiques

En diffusion

En inhalation

Peau

Voie orale

Risques

Dermocaustique

Hépatotoxique

Irritante

Irritante voies respiratoires

Neurotoxique

Oestrogen-like

Autres indications importantes

Précautions

Irritante pour les muqueuses oculaires, éviter tout contact avec les yeux. En cas de contact, utiliser une compresse imprégnée avec de l’huile végétale, puis rincer à l’eau.

Contre-indications

  • En raison de sa puissance et des risques associés, ne pas installer une utilisation de l’essence de menthe poivrée dans la durée sans consulter un spécialiste. En effet l’utilisation par voie orale prolongée peut entraîner des effets délétères sur les reins et le foie.
  • Ne pas utiliser à des doses excessives : cela peut entraîner des troubles respiratoires, un état convulsif, des crises similaires à l’épilepsie, et avoir une action stupéfiante.
  • A proscrire en cas de déficiences en enzyme G6PD, car elle peut provoquer des ictères (jaunisse), en cas de lithiase biliaire, d’inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, d’hypertension et lors de problèmes cardiovasculaires importants.
  • L’huile essentielle de menthe poivrée est peu allergisante mais contient tout de même du limonène (moins de 5 %) et du linalol (0.5%)

Molécules principales

  • menthol : (40-55%)
  • menthone (14-40%)
  • menthofurane, 1,8 cinéole (5-8%)
  • acétate de menthyle (8%)
  • alpha-pinène, béta pinène, limonène (3-18%)