LES HUILES ESSENTIELLES CONTRE LES CRISES D’ANGOISSE ET D’ANXIETE

16 octobre, 2020

utter contre les crises d’angoisse et anxiété avec les huiles essentielles

Vous avez un tempérament anxieux, et cela vous ferait le plus grand bien de retrouver un peu de sérénité ?

Il vous arrive même de subir des crises d’angoisse et cela vous gâche la vie ? Dans ce cas, les huiles essentielles peuvent être d’un grand secours et peuvent vous aider à briser le cercle vicieux que l’angoisse excessive peut engendrer. Certaines essences, telles que celle d’Ylang-Ylang, ou celle de Camomille romaine sont parfaitement adaptées pour réduire la tension quotidienne et à gérer les situations anxiogènes.

LA DIFFERENCE ENTRE ANGOISSE ET ANXIETE

Si l’angoisse et l’anxiété sont liées à un sentiment d’insécurité, l’angoisse, réfère à un épisode aigu (crise), tandis que l’anxiété est plus diffuse. Dans les deux cas, cela entraîne des états de stress plus ou moins intenses et vous perdez en sérénité au quotidien. Les crises d’angoisse provoquent en parallèle un certain nombre de symptômes physiques, tels que :

  • sensation de gêne thoracique
  • douleurs abdominales
  • accélération du rythme cardiaque, palpitations
  • vertiges, nausées, vomissement
  • sensation de manque d’oxygène…

Ces symptômes sont eux-mêmes stressants et maintiennent dans une anxiété exagérée. Dans ce cadre, le recours aux huiles essentielles d’Ylang-Ylang complète (Cananga odorata (Lam.) Hook F. et T. forma genuina), de Néroli, Petit Grain Bigarade (Citrus × aurantium L. ssp amara.), Lavande vraie (Lavandula angustifolia), et de Camomille romaine (Chamaemelum nobile) peut permettre d’apaiser ces symptômes. En effet, ces huiles essentielles contiennent du linalol qui réduit l’anxiété par une action sur le système nerveux. Associé à la présence d’acétate de linalyle ou d’autre ester monoterpéniques, l’efficacité du linalol est augmentée tout en relâchant les tensions musculaires.

QUELLES HUILES ESSENTIELLES UTILISER EN CAS D’ANGOISSE OU ANXIETE ?

huile essentielle d’ylang-ylang contre l’angoisse et l’anxiété

L’HUILE ESSENTIELLE D‘YLANG-YLANG

L’huile essentielle d’Ylang-Ylang complète est obtenue après 10 à 20 h de distillation de la fleur du Cananga Odorata, arbre trouvé originellement dans la région Indo-pacifique. Un temps planté comme arbre d’ornement à Madagascar, il est aujourd’hui privilégié pour en retirer une gamme d’huile essentielle de différents grades, également à destination des industries de la parfumerie et cosmétique. L’essence d’Ylang-Ylang complète, est celle qui est utilisée en aromathérapie, car contient l’ensemble des molécules initialement présentes dans la fleur. Avec sa faculté de réduire le rythme cardiaque, associée à des propriétés calmantes, sédatives et hypotensives, elle sera l’alliée de choix pour apaiser les crises d’angoisses.

Utilisation –  L’huile essentielle d’Ylang-Ylang peut s’utiliser par voie cutanée en diluant 2 gouttes dans de l’huile végétale (Noyaux d’abricot par exemple), puis en massant le plexus. En application sur la face interne des poignets, elle permettra une inhalation à la demande.

L’essence d’Ylang-Ylang doit être diluée à 10 ou 15 % pour être utilisée en diffusion.

Précautions –  À trop forte concentration, cette essence risque de provoquer des maux de tête ou des nausées. Pour une utilisation par voie orale, les conseils d’un thérapeute sont nécessaires.

À noter que cette huile essentielle d’Ylang-Ylang contient un grand nombre d’allergènes qui sont aussi, pour certaines, les molécules actives (linalol, benzoate de benzyle, géraniol, farnésol, salicylate de benzyle, eugénol, alcool benzylique, isoeugénol).

Également, irritante pour la peau, il est toujours préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications –  L’huile essentielle d’Ylang-Ylang n’est pas adaptée aux femmes enceintes de moins de 3 mois, aux femmes allaitantes, ainsi qu’aux nouveau-nés de moins de 3 mois.

huile essentielle de bigaradier

PETIT GRAIN BIGARADE ET NEROLI

Les huiles essentielles de Néroli et de Petit Grain Bigarade sont issues du même arbre : le bigaradier ou oranger amer. Si, l’essence de Néroli provient de la distillation des fleurs, celle des feuilles permet d’obtenir l’essence appelée Petit Grain, à l’odeur un peu moins subtile et onéreuse que la première. À noter que l’essence d’Orange douce est également parfois conseillée en cas d’anxiété. Ces huiles sont riches en linalol et acétate de linalyle et donc toutes indiquées pour gérer les désagréments liés à l’angoisse et l’anxiété.

Utilisation — voie cutanée : 1 goutte d’huile essentielle de Néroli peut être diluée dans 4 gouttes d’huile végétale. Le mélange s’applique en massage sur la face interne des poignets et sur le thorax. À répéter matin et soir.

En diffusion, cette essence doit être diluée à 5 ou 10 %.

L’essence de Petit grain Bigarade peut s’appliquer pure sur la face interne des poignets, pour une inhalation jusqu’à 3 fois par jour.

Elle s’utilise en diffusion en versant quelques gouttes dans un diffuseur adapté, pendant 30 minutes.

Dans tous les cas, après 3 semaines d’utilisation, effectuer une semaine de pause.

Précautions –  L’essence de Néroli nécessite plus de précautions que celle de Petit Grain Bigarade qui est très bien tolérée. Dans le cas du Néroli, les personnes asthmatiques doivent prendre conseil auprès d’un spécialiste. En Ingestion, elle peut être toxique pour les reins, si elle est utilisée en trop grande quantité ou sur une longue durée. Irritante pour la peau, elle devra être diluée à 20 % avant toute application. Enfin, elle a une action « cortison-like ».

À noter que cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (linalol, limonène, farnésol, géraniol, néral et géranial). Il est toujours préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – L’huile essentielle de Petit Grain Bigarade n’est pas adaptée aux femmes enceintes de moins de 3 mois, aux femmes allaitantes, ainsi qu’aux nouveau-nés de moins de 3 mois, tandis que celle de Néroli, plus riche en linalol n’est utilisable qu’à partir de 6 ans.

huile essentielle de lavande vraie

L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE

La Lavande vraie est une huile essentielle très utile en cas de trouble anxieux. Ses vertus calmantes et sédatives apporteront apaisement. Cette huile essentielle réputée pour favoriser l’endormissement est une alliée précieuse. Plus riche en linalol que les huiles d’oranger amer, elle possède également une teneur très élevée en acétate de linalyle.

Utilisation –  L’huile essentielle de Lavande vraie peut s’utiliser en inhalation en déposant 1 goutte d’essence dans 4 gouttes d’huile végétale à déposer sur la face interne des poignets, pour une inhalation jusqu’à 3 fois par jour. Après 3 semaines d’utilisation, effectuer une semaine de pause.

Cette essence sera également très efficace en diffusion pendant 15 à 30 minutes.

Précautions – L’utilisation de l’huile essentielle de Lavande vraie, nécessite un avis médical pour les personnes asthmatiques. En trop grande quantité, elle entraînera des effets opposés, tels que l’excitation. Attention aussi à ne pas confondre avec l’huile essentielle de Lavande Aspic qui n’a pas la même composition et qui comporte des précautions d’emploi très différentes.

À noter que cette huile essentielle contient plusieurs allergènes (linalol, limonène, coumarine, géraniol).

Il est toujours préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications — Toute la famille peut utiliser cette huile essentielle, à l’exception des femmes enceintes de moins de trois mois et les nouveaux nés de moins de 3 mois. Néanmoins, l’essence de Lavande vraie n’est pas recommandée pour les personnes sujettes aux fortes hypotensions.

huile essentielle de camomille contre l’angoisse et l’anxiété

LA CAMOMILLE ET SES PROPRIETES CALMANTES

La distillation des fleurs de Camomille romaine permet d’obtenir une huile essentielle contenant des esters monoterpéniques, molécules qui comme le linalol et l’acétate de linalyl ont des propriétés calmantes, relaxantes, sédatives et spasmolytiques.

Utilisation –  Par voie cutanée : déposer sur les avant-bras 1 goutte de Camomille romaine dans 19 gouttes d’huile végétale. Renouvelable jusqu’à 3 fois par jour.

En diffusion : dilution à 10 voire 15 % dans d’autres essences

En inhalation : L’essence de Camomille romaine peut s’inhaler directement au-dessus du flacon.

L’huile essentielle de Camomille romaine peut s’utiliser par voie orale, en déposant 1 goutte sous la langue.

Précautions –  L’utilisation de l’essence de Camomille romaine pour les personnes épileptiques doit se faire sous contrôle médical. À trop forte dose, elle pourra provoquer des vertiges ou un état de somnolence.

Le seul allergène présent dans cette huile essentielle est le limonène, mais en faible quantité. Le risque d’allergie est présent également pour les personnes allergiques aux asteraceae.

Il est toujours préférable de faire un test dans le creux du coude avant utilisation régulière.

Contre-indications – L’essence de Camomille romaine convient à toute la famille, à l’exception des femmes enceintes de moins de trois mois, les femmes allaitantes, et les nouveau-nés de moins de 3 mois.

QUELQUES SYNERGIES EFFICACES CONTRE LES ANGOISSES ET L’ANXIETE

La diffusion sérénité : Placez le même nombre de gouttes d’essence d’Ylang-Ylang, Lavande vraie, de Petit Grain Bigarade et d’Orange douce dans un diffuseur adapté. À noter que la Lavande vraie peut être remplacée par de l’huile essentielle de Camomille romaine.

Le massage détente absolue : placez 1 goutte d’huile essentielle de Néroli, 3 gouttes de Camomille romaine, 10 de lavande vraie dans 10 mL d’huile végétale (par exemple d’amande douce). Utilisez quelques gouttes du mélange en massage sur le plexus et sur les voûtes plantaires.

L’application cutanée pour gérer une crise d’angoisse : Dans 5 mL (100 gouttes) d’huile végétale (par exemple argan) placez 20 gouttes d’essence d’Ylang-Ylang complète, 60 de Camomille romaine, 20 d’Orange douce et 10 gouttes de Verveine exotique.

Le massage idéal pour la femme enceinte (de plus de 3 mois) : Placez 1 mL d’huile essentielle de Petit grain Bigarade, 1 mL de Camomille romaine et 1mL d’Ylang-Ylang dans 2 mL d’huile végétale (par exemple calophylle). Masser le soir, le long de la colonne vertébrale. À noter qu’en enlevant l’essence d’Ylang-Ylang, cette recette peut s’adapter aux enfants de plus de 3 ans.